Hébreux 11 : 8-19 -Fier de quel passeport ?

Hébreux 11 : 8-19 -Fier de quel passeport ?

prédication Hébreux 11 : Patrice Berger, 2023_12_17, église AB Lausanne : infos/plan du culte

titre : Hébreux 11 : 8-19 -Fier de quel passeport ?

Résumé : Cette question (celle du passeport) est un bon révélateur de notre vie de foi. En effet, la foi active obéissante, confiante dans la fidélité de Dieu nous conduit hors de notre zone de confort, de nos sécurités, de nos planifications et attaches profondes pour découvrir l’essentiel. Abraham est l’exemple par excellence de cet aspect de la foi. Est-il inspirant pour nos vies ?

Hébreux 11 : 8-19 -Fier de quel passeport ?

Si nous étions appelé

Si Dieu nous appelait à laisser notre habitation, à quitter le canton de Vaud ou la Suisse, à quitter notre sécurité définitivement ? Tout ce que nous avons construit toute votre vie, parce que Dieu nous appelle à 75 ans, pour aller… « ben ça nous en savons trop rien » ! Il faudrait traverser la France et arriver dans une zone vers l’Espagne, quelque chose comme cela, pour vivre là bas, comme les gens du voyage, en caravane, là où on veut bien nous accepter.

Projet mondial

Pour un projet qui aura un écho mondial, qui marquera l’histoire de l’humanité, qui sera d’une importance céleste et éternelle.

Nous répondrions quoi ?

Un exemple inspirant

L’auteur de l’épître aux Hébreux ravive le souvenir du parcours de vie d’Abraham, de Sara son épouse et de leurs enfants Isaac et Jacob, pour leur rappeler à eux qui sont issus de la foi de ces personnes (eux de culture juive), de s’inspirer de leur foi.

Type de foi d’Abraham

Que Dieu a tenu compte de leur grande foi. Foi forte : confiance totale, obéissante et active.

Et même s’ils n’ont pas vu ici-bas toute l’étendue toute la réalisation de la promesse que Dieu a faite. Même si le chemin de foi n’a pas été facile. Souvent étonnante, déroutante, la vie de foi d’Abraham avec Dieu est assurément sans commune mesure par rapport à la vie planifiée de lieux communs qu’il aurait pu avoir en restant là où il était.

Histoire fictive d’Abraham à Charan

D’ailleurs vous connaissez la vie d’Abraham qui est resté dans son domaine à Charan ?

Maintenant, à la retraite, il s’occupait très bien des deux filles de son neveu Lot, pendant que celui-ci était au travail. Comme Abraham était très riche, il les a quand même un peu pourries-gâtées. Mais bon, ça se comprend parce qu’Abraham n’avait pas d’enfants. Il faisait une croisière chaque année, sauf en 2020 à cause du confinement. Cependant, il a eu le nez creux au moment du COVID, car il avait misé sur l’or et a fait une belle plus-value. Cela ne l’a pas empêché d’être généreux. C’est lui qui a financé la nouvelle salle communale, d’ailleurs elle porte son nom. C’était un gars de Charan, et Charan lui a tellement donné, qu’en retour il était content de faire ça pour la commune. Il était comme ça Abraham, le coeur sur la main, ouvert aux autres, tolérant, soucieux de la planète, tout le monde l’aimait bien. D’ailleurs, il s’est éteint entouré de l’affection des siens et de ses nombreux employés qui l’aimaient tant. On l’a beaucoup pleuré.

         Alors que tout le monde le prenait pour un gars bien, en fait, c’était une vraie ordure, coupable de crime contre l’humanité. En effet, il gardait un lourd secret. Un jour, et ça il ne l’avait dit à personne, il a désobéi à l’appel de Dieu. Et sa désobéissance était létale pour toute l’humanité. Au lieu de partir, il est resté à Charan…

Foi et obéissance

Heureusement, cette histoire n’est pas la vraie, parce qu’Abraham a obéi. Abraham a cru Dieu et a obéi, tout comme Noé.

Foi et désobéissance

Il y en a qui ont la foi en Dieu dans les projets qu’Il leur destine et qui n’obéissent pas !

Pas des croyants non pratiquants, des croyants désobéissants…

Jonas était certain que les Ninivites allaient se repentir et que Dieu les épargnerait, s’il allait à Ninive, prêcher la repentance comme le lui demandait Dieu. Il en était convaincu et comme il haïssait les Ninivites, il a désobéi à Dieu.

Foi confiante et obéissance

La première chose que l’exemple qu’Abraham communique aux premiers lecteurs de l’épître aux Hébreux et à nous qui la lisons comme par dessus leurs épaules des siècles après, c’est que la foi que Dieu attend est certes une totale confiance en Lui, dans Ses projets, qui se démontre par une obéissance active.

Regardons Hébreux 11. 8

C’est par la foi qu’Abraham a obéi lorsque Dieu l’a appelé

et qu’il est parti pour le pays qu’il devait recevoir en héritage.

Et il est parti sans savoir où il allait.

9 C’est par la foi qu’il est venu s’installer dans le pays promis comme dans un pays étranger.

Il y a habité sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse,

10 car il attendait la cité qui a de solides fondations,

celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur.

Regard vers le but

Vous voyez la pédagogie de l’auteur de l’épître aux Hébreux qui disait à ses lecteurs en proie à des questionnements, au chapitre 10 :« Regardez vers le but, vers l’objectif c’est à dire à Dieu et Ses promesses certaines. »

Plus loin que l’instant

Et là, il leur montre la situation peu enviable d’Abraham, à vue humaine (tout perdre), mais Abraham avait compris l’importance du grand projet que Dieu envisageait et où dans Sa grâce, Il impliquait Abraham.

Durable ou temporaire ?

Vous avez remarqué le contraste entre les tentes d’ici bas et les fondations extraordinaires et célestes où Dieu est l’architecte.

Abraham a préféré s’investir pour ce qui est durable, plutôt que perdre son temps dans des projets passagers.

Rendez-vous de foi 1

Dans ce parcours, Dieu a parsemé la vie d’Abraham et de sa femme Sara de rendez-vous de foi. Alors qu’elle était stérile et que les deux étaient « à l’âge idéal » pour avoir des enfants, … 100 ans et 90 ans… Dieu leur permet d’avoir un enfant !

Hébreux 11. 11-12

11 C’est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d’avoir une descendance.

Malgré son âge avancé,

elle a donné naissance à un enfant parce qu’elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.

12 C’est pourquoi d’un seul homme,

pourtant déjà marqué par la mort,

est née une descendance

aussi nombreuse que les étoiles du ciel,

pareille au sable qui est au bord de la mer

et qu’on ne peut compter.

Abraham et Sara ne verront pas cette descendance nombreuse, juste leur fils Isaac.

Postérité « inextremiste »

Cependant Dieu a voulu que cette postérité soit « inextremiste » pour qu’ils comprennent qu’elle était la réelle réponse de Dieu à la promesse qu’Il leur avait faite.

Et que ça n’est pas un bricolage humain,

« Une procréation culturellement assistée » avec Agar la servante de Sara par exemple !

Mais qu’Isaac était la réponse incontestable de Dieu à la promesse de descendance.

Perçu mais non empoché

Finalement dans leurs parcours, Abraham et Sara ont perçu partiellement et légèrement les réponses aux promesses que Dieu leur avait faites, de quoi nourrir leur foi. Ils n’auront jamais « touché l’entier de l’héritage » promis par Dieu. Ils n’en n’ont vu qu’un petit bout.

Sylviculture landaise

Enfant, j’ai eu le privilège de me promener de très nombreuses fois dans les forêts landaises de pins où, autrefois, on faisait la récolte de la résine mais surtout maintenant le bois des pins bien droits.

C’est intéressant le travail dans la sylviculture.

Ce que tu récoltes maintenant, c’est ton grand-père ou ton père qui l’ont planté des dizaines d’années auparavant. Et en mettant les jeunes pousses de pins en terre, ils savent bien qu’ils ne les verront jamais à maturité…

Planteur d’espérance

Il y a de ça dans la foi d’Abraham et Sara, par leur foi vivante, par les pas de foi qu’ils ont fait avec Dieu et pour Lui. Ils ont permis de poser les bases du peuple hébreu puis juif, des terres où ils ont habité et habitent, sans en profiter de leur vivant.

Pas de retour en arrière. Ils ont brulé de drakkar

Etaient-ils frustrés ? Attendaient-ils la fin leurs missions pour enfin rentrer chez eux ?

Questionnement d’importance pour les lecteurs

La question est d’importance parce que les lecteurs de l’épître aux Hébreux connaissent dans leur communauté des personnes

  • qui ont gravité avec eux dans la communauté et qui sont retournées au judaïsme pour connaitre moins de difficultés
  • et peut-être que cette démarche trotte dans leurs têtes de réels croyants.

Ce que souligne l’auteur de l’épître. C’est que pour Abraham, il n’y a jamais eu l’ombre d’une hésitation. Le projet dans lequel Dieu les avait associés était bien plus grand. Il ne souffrait pas la comparaison avec un hypothétique retour.

Hébreux 11. 13-16

13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts,

sans avoir reçu les biens promis,

mais ils les ont vus et salués de loin,

et ils ont reconnu qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

14 Ceux qui parlent ainsi montrent qu’ils cherchent une patrie.

15 S’ils avaient eu la nostalgie de celle qu’ils avaient quittée,

ils auraient eu le temps d’y retourner.

16 Mais en réalité,

ils désirent une meilleure patrie,

c’est-à-dire la patrie céleste.

C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

C’est beau ce qu’il est dit de Dieu :

Il « n’a pas honte d’être appelé leur Dieu »

Vous vous souvenez de que nous avons lu au début du chapitre :

Hébreux 11. 6

6 Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe

et qu’il récompense ceux qui le cherchent.

Dieu n’a pas eu honte d’être appelé leur Dieu.

#Trop souvent Dieu est dépité qu’on instrumentalise Son nom#

####Par contre, il est certain que Dieu n’a pas eu honte d’être appelé leur Dieu par Abraham, Sara, Isaac et Jacob. Ils ont eu une foi biblique cohérente avec Dieu####

Objectifs célestes

Les patriarches étaient focalisés sur le projet de Dieu. Cette cité céleste dont les fondations sont solides et dont Dieu est l’architecte.

Abraham et Isaac, dans une expérience inouïe, vont vivre par anticipation quelques aspects de cette fondation.

Littéralement, le verset 19 utilise le terme de « parabole » ce qu’ils ont vécu et que Jésus vivra parfaitement ouvrant ainsi d’une manière solide et éternelle l’entrée dans la cité de Dieu.

Hébreux 11. 17-19

C’est par la foi qu’Abraham a offert Isaac lorsqu’il a été mis à l’épreuve.

Oui, il a offert son fils unique en sacrifice, bien qu’il ait reçu les promesses 18 et que Dieu lui ait dit:

C’est par Isaac qu’une descendance te sera assurée.

19 Il pensait que Dieu était capable même de le ressusciter des morts.

C’est pourquoi il a retrouvé son fils par une sorte de résurrection.

Vous vous souvenez en

Genèse 22. 5

5Il dit à ses serviteurs:

«Restez ici avec l’âne.

Le jeune homme et moi, nous irons jusque là-bas pour adorer,

puis nous reviendrons vers vous.»

#Avant même la première résurrection#

####Abraham y croyait tellement sa foi était grande avec Dieu. Hébreux 11. 17-19####

Les petits pas de foi l’ont font grandir

Alors qu’Abraham savait que c’était Isaac l’offrande.

Mais sa foi était tellement forgée des expériences vécues avec Dieu :

1) quitter toutes ses attaches identitaires, familiales, territoriales ;

2) la manière hors du commun d’avoir eu Isaac à un âge avancé et toutes les autres expériences qui ne sont pas citées ici (voir le parcours d’Abraham, dès Genèse chapitre 12), qu’il savait que Dieu avait un plan.

Alors qu’Il n’y avait encore jamais eu de résurrection dans l’histoire avant cela.

Conclusion

Et pour nous ?

Tout comme les lecteurs de l’épître aux Hébreux, ces exemples de foi d’Abraham, Isaac, Jacob, Sara, … nous inspirent.

Quels types de difficultés ?

Nous traversons des aspects de la vie qui sont difficiles. Déjà, est-ce des difficultés de confort ?

Abraham aurait pu avoir des questions existentielles, comme par exemple savoir si la déco de la salle communale de Charan était tendance !

Les difficultés sont-elles pour des objectifs horizontaux ou des difficultés pour le projet de Dieu au travers de notre vie ?

Abraham se posait la question, comment Dieu allait faire de lui un peuple innombrable alors que son épouse était stérile…

Dieu rassure par ce qu’on a lu, qu’Il nous donnera suffisamment de lumière pour nourrir notre foi dans Son projet où il nous invite à participer.

Avons-nous déjà fait un pas de foi ?

Aussi la question qu’on peut peut-être se poser, avons-nous déjà fait de réels pas de foi ?

Ce que Dieu voulait que je fasse pour Lui.

Nous avons 2 options,

  • soit être des rentiers de la vie que Dieu nous confie, on administre notre vie… ;
  • soit être des entrepreneurs de foi où on saisit les rendez-vous de foi que Christ nous souligne.

RDV loupé

Peut-être avons-nous loupé l’un ou l’autre rendez-vous de foi que Dieu nous fixait ? Mais le texte d’aujourd’hui nous rappelle que c’est à une personne de 75 ans qu’Il a demandé de faire le premier pas de foi pour Lui. Comme quoi il n’est jamais trop tard… Et nous sommes tous concernés, même avant 75 ans…

Progressif

Quand on considère le parcours la vie d’Abraham, on voit que, chemin faisant avec Dieu, les pas de foi ont été dans une sorte de progression. Dieu ne lui a pas demandé en premier d’offrir Isaac. Mais ce pas de foi là a été à un moment où il avait déjà beaucoup vécu avec Dieu des moments de foi impressionnants.

Ça parle aux premiers lecteurs

Les premiers lecteurs de l’épître aux Hébreux avaient déjà fait des pas de foi forts, au travers de la persécution, du témoignage.

Et l’auteur de l’épître les encourage dans l’étape qu’ils vivent sur le moment, apparemment encore plus difficile : Il les encourage à faire un pas plus fort de foi.

Cette étape plus difficile, c’est la lassitude du cheminement avec Christ. Après des moments d’euphorie du début de l’Église, ils sont maintenant dans l’habitude de la vie d’Église, cette lassitude ouvre à du doute.

Et l’auteur leur dit : « regardez l’objectif  ! ».

Ils ne verront peut-être pas tout

Ils ont vu une réalisation partielle. Ils n’ont pas vu les milliers de croyants qui feront qu’un empereur, face l’ampleur de la foi en Christ,  décidera que l’empire Romain devienne « chrétien »…

Ils n’ont pas vu les millions de témoins qui pendant plus de 2000 ans ont marqué de leur empreinte l’histoire.

Idem pour une assemblée locale

C’est aussi l’histoire de beaucoup d’assemblées, un peu comme la nôtre. Nous sommes au bénéfice de ceux qui nous ont précédés avec foi et nous ont laissé leur part de foi.

Notre assemblée a 100 ans cette année (2023).

Notre part de foi est de notre responsabilité maintenant.

« Des pins » ont été plantés avant nous, il y a donc 100 ans.

Nous en plantons maintenant. Ceux qui nous suivent auront le défi de foi d’en faire autant…

Familial, transmission

C’est la même idée au niveau familial. L’idée de la transmission est constamment présente particulièrement dans l’AT.

D’ailleurs, c’est la promesse d’Abraham, d’Isaac et de Jacob dans le texte que nous avons lu aujourd’hui. C’est la même idée au niveau personnel, que le Seigneur nous renouvelle dans l’obéissance de la foi.

Passage Biblique/Versets clefs

Hébreux 11 / Bible Segond21



1. Or la foi, c'est la ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas.
2. C'est à cause d'elle que les anciens ont reçu un témoignage favorable.
3. Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles.
4. C'est par la foi qu'Abel a offert à Dieu un sacrifice plus grand que celui de Caïn; c'est grâce à elle qu'il a été déclaré juste, car Dieu approuvait ses offrandes, et c'est par elle qu'il parle encore bien qu'étant mort.
5. C'est à cause de sa foi qu'Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et on ne l'a plus retrouvé parce que Dieu l'avait enlevé. Avant d'être enlevé, il avait en effet reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu.
6. Or, sans la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s'approche de lui croie que Dieu existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent.
7. C'est par la foi que Noé, averti des événements que l'on ne voyait pas encore et rempli d'une crainte respectueuse, a construit une arche pour sauver sa famille. C'est par elle qu'il a condamné le monde et est devenu héritier de la justice qui s'obtient par la foi.
8. C'est par la foi qu'Abraham a obéi lorsque Dieu l'a appelé et qu'il est parti pour le pays qu'il devait recevoir en héritage. Et il est parti sans savoir où il allait.
9. C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse,
10. car il attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
11. C'est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d'avoir une descendance. Malgré son âge avancé, elle a donné naissance à un enfant parce qu'elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.
12. C'est pourquoi d'un seul homme, pourtant déjà marqué par la mort, est née une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, pareille au sable qui est au bord de la mer et qu'on ne peut compter.
13. C'est dans la foi qu'ils sont tous morts, sans avoir reçu les biens promis, mais ils les ont vus et salués de loin, et ils ont reconnu qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.
14. Ceux qui parlent ainsi montrent qu'ils cherchent une patrie.
15. S'ils avaient eu la nostalgie de celle qu'ils avaient quittée, ils auraient eu le temps d'y retourner.
16. Mais en réalité, ils désirent une meilleure patrie, c'est-à-dire la patrie céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.
17. C'est par la foi qu'Abraham a offert Isaac lorsqu'il a été mis à l'épreuve. Oui, il a offert son fils unique en sacrifice, bien qu'il ait reçu les promesses
18. et que Dieu lui ait dit: C'est par Isaac qu'une descendance te sera assurée.
19. Il pensait que Dieu était capable même de le ressusciter des morts. C'est pourquoi il a retrouvé son fils par une sorte de résurrection.
20. C'est par la foi qu'Isaac a béni Jacob et Esaü en vue de l'avenir.
21. C'est par la foi que Jacob, au moment de sa mort, a béni chacun des fils de Joseph et s'est prosterné, appuyé sur l'extrémité de son bâton.
22. C'est par la foi que Joseph, à la fin de sa vie, a fait mention de la sortie d'Egypte des Israélites et a donné des ordres au sujet de ses ossements.
23. C'est par la foi que Moïse, à sa naissance, a été caché pendant trois mois par ses parents. Ils avaient en effet vu que l'enfant était beau, et ils n'ont pas eu peur de l'ordre du roi.
24. C'est par la foi que Moïse, devenu grand, a refusé d'être appelé fils de la fille du pharaon.
25. Il préférait être maltraité avec le peuple de Dieu plutôt que d'avoir momentanément la jouissance du péché.
26. Il considérait l'humiliation attachée au Messie comme une richesse plus grande que les trésors de l'Egypte, car il avait le regard fixé sur la récompense à venir.
27. C'est par la foi qu'il a quitté l'Egypte sans craindre la colère du roi, car il s'est montré déterminé, comme s'il voyait celui qui est invisible.
28. C'est par la foi qu'il a célébré la Pâque et versé du sang afin que le destructeur ne touche pas aux premiers-nés des Israélites.
29. C'est par la foi qu'ils ont traversé la mer Rouge comme un terrain sec, tandis que les Egyptiens ont été engloutis lorsqu'ils ont tenté de passer.
30. C'est par la foi que les murailles de Jéricho sont tombées après que le peuple en avait fait le tour pendant sept jours.
31. C'est par la foi que Rahab, la prostituée, n'est pas morte avec les non-croyants, parce qu'elle avait accueilli les espions avec bienveillance.
32. Et que dirais-je encore? Le temps me manquerait en effet pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel et des prophètes.
33. Par la foi, ils ont vaincu des royaumes, exercé la justice, obtenu la réalisation de promesses, fermé la gueule de lions,
34. éteint la puissance du feu, échappé au tranchant de l'épée, repris des forces après une maladie, été vaillants à la guerre, mis en fuite des armées étrangères.
35. Des femmes ont retrouvé leurs morts par la résurrection. D'autres ont été torturés et n'ont pas accepté de délivrance afin d'obtenir une meilleure résurrection.
36. D'autres encore ont subi les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison.
37. Ils ont été lapidés, sciés, [mis à l'épreuve]. Ils sont morts tués par l'épée. Ils sont allés d'un endroit à l'autre, habillés de peaux de brebis ou de chèvre, privés de tout, persécutés, maltraités,
38. eux dont le monde n'était pas digne. Ils erraient dans les déserts et les montagnes, dans les grottes et les abris de la terre.
39. Tous ceux-là, bien qu'ayant reçu un bon témoignage grâce à leur foi, n'ont pas obtenu ce qui leur était promis,
40. car Dieu avait en vue quelque chose de meilleur pour nous. Ainsi, ils ne devaient pas parvenir sans nous à la perfection.

Hébreux 11. 8

C’est par la foi qu’Abraham a obéi lorsque Dieu l’a appelé

et qu’il est parti pour le pays qu’il devait recevoir en héritage.

Et il est parti sans savoir où il allait.

Hébreux 11. 11

11 C’est aussi par la foi que Sara elle-même a été rendue capable d’avoir une descendance.

Malgré son âge avancé,

elle a donné naissance à un enfant parce qu’elle a cru à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.

Hébreux 11. 13

13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts,

sans avoir reçu les biens promis,

mais ils les ont vus et salués de loin,

et ils ont reconnu qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

Hébreux 11. 16

C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

Genèse 22. 5 5Il dit à ses serviteurs: «Restez ici avec l’âne. Le jeune homme et moi, nous irons jusque là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous.

Mots clefs

Abraham,

Sara,

Isaac,

Jacob,

Foi obéissante,

Sacrifice,

Naissance tardive,

Saut dans l’inconnu,

Pins des Landes,

Jonas,

Ninive Procréation « culturellement » assistée,

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Prédication donnée à l’église Renens-Lausanne AB:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube !

Les cultes en format audio ainsi que la Bible S21 et la Bible Segond sont disponible en format audio-Bible/Podcast.

voir aussi: Les prédicateurs