La prière exaucée est souvent celle qui place Dieu en priorité (1 Samuel 1)

La prière exaucée est souvent celle qui place Dieu en priorité (1 Samuel 1) ; Hado Sawadogo

Prédication de Hado Sawadogo, 2021_11_14 : La prière exaucée est souvent celle qui place Dieu en priorité , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Voici quatre tableaux de vie qui ressemblent aux attentes de Dieu mais qui envoient à coup sûr en enfer :
• confiance placée dans un prophète biblique,
• une religion inspirée de la Bible,
• une prière qui exploite le nom de Jésus,
• le bien-être et la croissance économique avant Dieu.

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) ou la Bible NEG 1979 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

1 Samuel 1 :

1. Il y avait un homme de Ramathaïm-Tsophim, de la région montagneuse d'Ephraïm, du nom d'Elkana. Il était le fils de Jeroham, fils d'Elihu, petit-fils de Thohu et arrière-petit-fils de Tsuph, et était éphraïmite.
2. Il avait deux femmes. L'une s'appelait Anne, l'autre Peninna; Peninna avait des enfants, tandis qu'Anne n'en avait pas.
3. Chaque année, cet homme montait de sa ville jusqu'à Silo pour adorer l'Eternel, le maître de l'univers, et lui offrir des sacrifices. Là se trouvaient les deux fils d'Eli, Hophni et Phinées, qui étaient prêtres de l'Eternel.
4. Le jour où Elkana offrait son sacrifice, il donnait des portions à sa femme Peninna et à tous les fils et à toutes les filles qu'il avait d'elle.
5. Mais à Anne, il donnait une portion double, car il l'aimait, même si l'Eternel l'avait rendue stérile.
6. Sa rivale la provoquait pour la pousser à s'irriter de ce que l'Eternel l'avait rendue stérile.
7. Et toutes les années il en allait de même: chaque fois qu'Anne montait à la maison de l'Eternel, Peninna la provoquait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait pas.
8. Son mari Elkana lui disait: «Anne, pourquoi pleures-tu et ne manges-tu pas? Pourquoi ton coeur est-il attristé? Est-ce que je ne vaux pas pour toi mieux que dix fils?»
9. Anne se leva, après que l'on eut mangé et bu à Silo. Le prêtre Eli était assis sur son siège, près de la porte du temple de l'Eternel.
10. L'amertume dans l'âme, elle pria l'Eternel et pleura abondamment.
11. Elle fit le voeu suivant: «Eternel, maître de l'univers, si tu consens à regarder la détresse de ta servante, si tu te souviens de moi, si tu n'oublies pas ta servante et lui donnes un fils, je le consacrerai à l'Eternel pour toute la durée de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête.»
12. Comme elle restait longtemps en prière devant l'Eternel, Eli observa sa bouche.
13. Anne parlait dans son coeur et ne faisait que remuer les lèvres, on n'entendait pas sa voix. Eli pensa qu'elle était ivre,
14. et il lui dit: «Jusqu'à quand seras-tu ivre? Va cuver ton vin.»
15. Anne répondit: «Ce n'est pas cela, mon seigneur. Je suis une femme à l'esprit abattu, je n'ai bu ni vin ni boisson enivrante, mais j'épanchais mon coeur devant l'Eternel.
16. Ne prends pas ta servante pour une femme légère, car c'est le trop-plein de ma douleur et de mon chagrin qui m'a fait parler jusqu'à présent.»
17. Eli reprit la parole et dit: «Pars en paix et que le Dieu d'Israël exauce la prière que tu lui as adressée!»
18. Elle répondit: «Que ta servante trouve grâce à tes yeux!» Cette femme s'en alla. Elle se remit à manger et son visage ne fut plus le même.
19. Ils se levèrent de bon matin et, après avoir adoré l'Eternel, ils partirent et retournèrent chez eux à Rama. Elkana eut des relations conjugales avec Anne, sa femme, et l'Eternel se souvint d'elle.
20. Dans le cours de l'année, Anne devint enceinte et elle mit au monde un fils qu'elle appela Samuel, car, dit-elle, «je l'ai demandé à l'Eternel».
21. Son mari Elkana monta ensuite avec toute sa famille offrir à l'Eternel le sacrifice annuel et accomplir son voeu.
22. Mais Anne ne monta pas à Silo. Elle dit à son mari: «Lorsque l'enfant sera sevré, je l'y conduirai afin qu'il soit présenté devant l'Eternel et qu'il reste là pour toujours.»
23. Son mari Elkana lui dit: «Fais ce qui te semblera bon, attends de l'avoir sevré. Seulement, que l'Eternel accomplisse sa parole!» La femme resta donc là et elle allaita son fils jusqu'au moment de son sevrage.
24. Quand elle l'eut sevré, elle le fit monter avec elle à Silo. Elle prit 3 taureaux, 22 litres de farine et une outre de vin. Elle conduisit l'enfant à la maison de l'Eternel à Silo alors qu'il était encore tout jeune.
25. Ils égorgèrent les taureaux et conduisirent l'enfant à Eli.
26. Anne dit: «Mon seigneur, pardon, aussi vrai que ton âme vit, mon seigneur, c'est moi qui me tenais ici près de toi pour prier l'Eternel.
27. C'était pour cet enfant que je priais, et l'Eternel a exaucé la prière que je lui adressais.
28. Aussi, je veux le prêter à l'Eternel; il sera toute sa vie prêté à l'Eternel.» Et ils se prosternèrent là devant l'Eternel.

Grâce Infinie / Pardon Radical (Luc 7)

Grâce Infinie / Pardon Radical (Luc 7) ; Micaël Gelin

Prédication de Micaël Gelin, 24_10_2021 : Grâce Infinie / Pardon Radical , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Souvenons aussi que la clé de notre amour pour Jésus ne réside absolument pas dans nos performances, dans nos
accomplissements ou dans nos oeuvres, mais la clé de notre amour pour Jésus réside dans Sa grâce.

Téléchargez les notes en format pdf
Grâce Infinie / Pardon Radical .pdf

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) ou la Bible NEG 1979 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Luc 7 :

1. Après avoir prononcé toutes ces paroles devant le peuple qui l'écoutait, Jésus entra dans Capernaüm.
2. Un officier romain avait un esclave auquel il était très attaché et qui était malade, sur le point de mourir.
3. Il entendit parler de Jésus et il lui envoya quelques anciens des Juifs pour lui demander de venir guérir son esclave.
4. Ils arrivèrent vers Jésus et le supplièrent avec insistance, disant: «Il mérite que tu lui accordes cela,
5. car il aime notre nation et c'est lui qui a fait construire notre synagogue.»
6. Jésus partit avec eux. Il n'était plus très loin de la maison quand l'officier envoya des amis [vers lui] pour lui dire: «Seigneur, ne prends pas tant de peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
7. C'est aussi pour cela que je n'ai pas jugé bon d'aller en personne vers toi. Mais dis un mot et mon serviteur sera guéri.
8. En effet, moi aussi je suis un homme soumis à des supérieurs et j'ai des soldats sous mes ordres; je dis à l'un: 'Pars!' et il part, à un autre: 'Viens!' et il vient, et à mon esclave: 'Fais ceci!' et il le fait.»
9. Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira l'officier et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit: «Je vous le dis, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.»
10. De retour à la maison, les personnes envoyées par l'officier trouvèrent l'esclave [qui avait été malade] en bonne santé.
11. Le jour suivant, Jésus alla dans une ville appelée Naïn; ses disciples [en assez grand nombre] et une grande foule faisaient route avec lui.
12. Lorsqu'il fut près de la porte de la ville, voici qu'on portait en terre un mort, fils unique de sa mère qui était veuve; beaucoup d'habitants de la ville l'accompagnaient.
13. En voyant la femme, le Seigneur fut rempli de compassion pour elle et lui dit: «Ne pleure pas!»
14. Il s'approcha et toucha le cercueil; ceux qui le portaient s'arrêtèrent. Il dit: «Jeune homme, je te le dis, lève-toi!»
15. Et le mort s'assit et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère.
16. Tous furent saisis de crainte et ils rendaient gloire à Dieu en disant: «Un grand prophète a surgi parmi nous» et: «Dieu a visité son peuple.»
17. Cette déclaration sur Jésus se propagea dans toute la Judée et dans toute la région.
18. Jean fut informé de tout cela par ses disciples.
19. Il en appela deux qu'il envoya vers Jésus pour lui dire: «Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre?»
20. Arrivés vers Jésus, ils dirent: «Jean-Baptiste nous a envoyés vers toi pour te demander: 'Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre?'»
21. A ce moment-là, Jésus guérit de nombreuses personnes de maladies, d'infirmités et d'esprits mauvais et il rendit la vue à bien des aveugles.
22. Puis il leur répondit: «Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.
23. Heureux celui pour qui je ne représenterai pas un obstacle!»
24. Lorsque les messagers de Jean furent partis, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean: «Qu'êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent?
25. Mais qu'êtes-vous allés voir? Un homme habillé de tenues élégantes? Ceux qui portent des tenues somptueuses et qui vivent dans le luxe se trouvent dans les maisons des rois.
26. Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et plus qu'un prophète.
27. C'est celui à propos duquel il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.
28. »Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, aucun [prophète] n'est plus grand que Jean[-Baptiste]. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui.
29. Tout le peuple qui l'a entendu et même les collecteurs d'impôts ont reconnu la justice de Dieu en se faisant baptiser du baptême de Jean;
30. mais les pharisiens et les professeurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rejeté le plan de Dieu pour eux.
31. A qui donc comparerai-je les hommes de cette génération, à qui ressemblent-ils?
32. Ils ressemblent à des enfants assis sur la place publique, qui se parlent les uns aux autres et disent: 'Nous vous avons joué de la flûte et vous n'avez pas dansé; nous avons entonné des chants funèbres et vous n'avez pas pleuré.'
33. En effet, Jean-Baptiste est venu, il ne mange pas de pain et ne boit pas de vin, et vous dites: 'Il a un démon.'
34. Le Fils de l'homme est venu, il mange et il boit, et vous dites: 'C'est un glouton et un buveur, un ami des collecteurs d'impôts et des pécheurs.'
35. Mais la sagesse a été reconnue juste par tous ses enfants.»
36. Un pharisien invita Jésus à manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien et se mit à table.
37. Une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville apprit qu'il était à table dans la maison du pharisien. Elle apporta un vase plein de parfum
38. et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait, et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les embrassa et versa le parfum sur eux.
39. Quand le pharisien qui avait invité Jésus vit cela, il se dit en lui-même: «Si cet homme était prophète, il saurait qui est celle qui le touche et de quel genre de femme il s'agit, il saurait que c'est une pécheresse.»
40. Jésus prit la parole et lui dit: «Simon, j'ai quelque chose à te dire.»«Maître, parle», répondit-il.
41. «Un créancier avait deux débiteurs: l'un d'eux lui devait 500 pièces d'argent, et l'autre 50.
42. Comme ils n'avaient pas de quoi le rembourser, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l'aimera le plus?»
43. Simon répondit: «Celui, je pense, auquel il a remis la plus grosse somme.» Jésus lui dit: «Tu as bien jugé.»
44. Puis il se tourna vers la femme et dit à Simon: «Tu vois cette femme? Je suis entré dans ta maison et tu ne m'as pas donné d'eau pour me laver les pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
45. Tu ne m'as pas donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a pas cessé de m'embrasser les pieds.
46. Tu n'as pas versé d'huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds.
47. C'est pourquoi je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés, puisqu'elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui l'on pardonne peu aime peu.»
48. Et il dit à la femme: «Tes péchés sont pardonnés.»
49. Les invités se mirent à dire en eux-mêmes: «Qui est cet homme qui pardonne même les péchés?»
50. Mais Jésus dit à la femme: «Ta foi t'a sauvée. Pars dans la paix!»

Il gardera les pas de ses bien-aimés : Michel Rochat (1 Sam 2)

Il gardera les pas de ses bien-aimés (1 Samuel 2) ; Michel Rochat

Prédication de Michel Rochat, 17_10_2021 : Il gardera les pas de ses bien-aimés , (écoutez/visualiser ci-dessus).

En introduction, écoutons ou suivons Rom. 8.28, dans la paraphrase Parole Vivante : « Nous savons, du reste, que les intentions bienveillantes de Dieu sont à l’origine de tout ce qui nous arrive : Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment,
car c’est conformément à son plan qu’ils ont été appelés (au salut) » Cette déclaration est une affirmation absolument rassurante et réconfortante, au long de notre parcours de vie.

Téléchargez les notes en format pdf
Il gardera les pas de ses bien-aimés .pdf

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) ou la Bible NEG 1979 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

1 Samuel 2 :

1. Anne fit cette prière: «Mon coeur se réjouit en l'Eternel, ma force a été relevée par l'Eternel. Ma bouche s'est ouverte contre mes ennemis, car je me réjouis de ton secours.
2. Personne n'est saint comme l'Eternel. Il n'y a pas d'autre Dieu que toi, il n'y a pas de rocher pareil à notre Dieu.
3. »Ne prononcez plus de paroles hautaines! Que l'arrogance ne sorte plus de votre bouche, car l'Eternel est un Dieu qui sait tout et qui pèse la valeur de toutes les actions.
4. L'arc des puissants est brisé, et les faibles ont la force pour ceinture.
5. Ceux qui étaient rassasiés se louent pour du pain, et ceux qui étaient affamés se reposent. Même la stérile accouche sept fois, et celle qui avait beaucoup d'enfants devient flétrie.
6. L'Eternel fait mourir et il fait vivre, il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.
7. L'Eternel appauvrit et il enrichit, il abaisse et il élève.
8. De la poussière il retire le pauvre, du fumier il relève le faible, pour les faire asseoir avec les grands, et il leur donne en possession un trône de gloire. »Oui, c'est à l'Eternel qu'appartiennent les fondements de la terre, et c'est sur eux qu'il a établi le monde.
9. Il gardera les pas de ses bien-aimés, tandis que les méchants seront réduits au silence dans les ténèbres. En effet, l'homme ne triomphera pas par la force.
10. Les ennemis de l'Eternel trembleront. Du haut du ciel il fera gronder son tonnerre contre eux. L'Eternel jugera les extrémités de la terre. Il donnera la puissance à son roi et il relèvera la force de celui qu'il a désigné par onction.»
11. Elkana repartit chez lui à Rama et l'enfant resta au service de l'Eternel devant le prêtre Eli.
12. Les fils d'Eli étaient des vauriens qui ne connaissaient pas l'Eternel.
13. Voici quelle était la manière d'agir de ces prêtres envers le peuple: lorsque quelqu'un offrait un sacrifice, le serviteur du prêtre arrivait au moment où l'on faisait cuire la viande; tenant à la main une fourchette à trois dents,
14. il piquait dans le récipient, dans le chaudron, dans la marmite ou dans le pot, et tout ce que la fourchette ramenait, le prêtre le prenait pour lui. Voilà comment ils agissaient vis-à-vis de tous les Israélites qui venaient à Silo.
15. Avant même qu'on ne fasse brûler la graisse, le serviteur du prêtre arrivait et disait à celui qui offrait le sacrifice: «Donne de la viande à rôtir pour le prêtre; il n'acceptera de ta part aucune viande cuite, c'est de la viande crue qu'il veut.»
16. Si l'homme lui disait: «Quand on aura brûlé la graisse, tu prendras ce qui te plaira», le serviteur répondait: «Non! Donne-la maintenant, sinon je la prends de force.»
17. Ces jeunes gens se rendaient coupables d'un très grand péché devant l'Eternel, parce qu'ils traitaient avec mépris les offrandes faites à l'Eternel.
18. Samuel faisait le service devant l'Eternel et cet enfant était habillé d'un éphod en lin.
19. Sa mère lui faisait chaque année une petite robe et la lui apportait lorsqu'elle montait à Silo avec son mari pour offrir le sacrifice annuel.
20. Eli bénit Elkana et sa femme en disant: «Que l'Eternel te fasse avoir des enfants de cette femme pour remplacer celui qu'elle a prêté à l'Eternel!» Et ils repartirent chez eux.
21. Lorsque l'Eternel fut intervenu pour Anne, elle devint enceinte et elle eut trois fils et deux filles. Quant au jeune Samuel, il grandissait devant l'Eternel.
22. Eli était très âgé lorsqu'il apprit comment ses fils agissaient vis-à-vis de tout Israël. Il apprit aussi qu'ils couchaient avec les femmes qui se rassemblaient à l'entrée de la tente de la rencontre.
23. Il leur dit: «Pourquoi faites-vous de telles choses? En effet, tout le peuple me parle de vos mauvaises actions.
24. Non, mes enfants, ce que j'entends dire n'est pas bon, vous faites pécher le peuple de l'Eternel.
25. Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu le jugera, mais s'il pèche contre l'Eternel, qui pourra intercéder en sa faveur?» Mais ils n'écoutèrent pas leur père, car l'Eternel voulait les faire mourir.
26. Le jeune Samuel continuait à grandir, et il était agréable aussi bien à l'Eternel qu'aux hommes.
27. Un homme de Dieu se rendit vers Eli et lui dit: «Voici ce que dit l'Eternel: Ne me suis-je pas révélé aux membres de ta famille, lorsqu'ils étaient en Egypte et étaient esclaves du pharaon?
28. Je les ai choisis parmi toutes les tribus d'Israël pour être à mon service en tant que prêtres, pour monter à mon autel, pour brûler le parfum, pour porter l'éphod devant moi, et j'ai donné à la famille de ton père tous les sacrifices passés par le feu qu'offrent les Israélites.
29. Pourquoi traitez-vous avec mépris mes sacrifices et mes offrandes, ceux que j'ai ordonné de faire dans ma demeure? Et comment se fait-il que tu accordes plus d'importance à tes fils qu'à moi? C'en est au point où vous vous engraissez des meilleures parts de toutes les offrandes d'Israël, mon peuple.
30. C'est pourquoi, l'Eternel, le Dieu d'Israël, déclare: J'avais certes dit que ta famille et celle de ton ancêtre marcheraient devant moi pour toujours, mais maintenant, l'Eternel le déclare, loin de moi cette intention! En effet, j'honorerai celui qui m'honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés.
31. Voici que viennent les jours où je vais briser ta force et celle de ta famille, de sorte qu'il n'y aura plus de vieillard chez toi.
32. Tu verras un adversaire dans ma demeure, tandis qu'Israël sera comblé de biens par l'Eternel, et il n'y aura plus jamais de vieillard dans ta famille.
33. Je laisserai subsister l'un des tiens près de mon autel afin d'épuiser tes yeux et d'attrister ton âme, mais tous les membres de ta famille mourront dans la force de l'âge.
34. Tu auras pour signe ce qui arrivera à tes deux fils Hophni et Phinées: ils mourront tous les deux le même jour.
35. Je ferai surgir pour moi un prêtre fidèle, qui agira selon mon coeur et selon mon désir. Je lui construirai une maison stable et il marchera toujours devant celui que j'aurai désigné par onction.
36. Tous les membres restants de ta famille viendront se prosterner devant lui pour avoir une pièce d'argent et un morceau de pain; ils diront: 'Je t'en prie, rattache-moi à l'une des fonctions de prêtre, afin que j'aie un morceau de pain à manger.'»

Sola Gracia (La grâce seul). Régis Berdoulat (Romains 8)

Sola Gracia (La grâce seul) (Romains 8) ; Régis Berdoulat

Prédication de Régis Berdoulat, 19_09_2021 : Sola Gracia (La grâce seul) , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Sola Gratia
I Quelle est la finalité de la grâce de Dieu ?
II En quoi a consisté la grâce de Dieu ?
III Comment la grâce de Dieu se manifeste-t-elle
aujourd’hui ?
IV Qui peut nous séparer de la grâce de Dieu ?

Téléchargez les notes en format pdf
Sola Gracia (La grâce seul) .pdf

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) ou la Bible NEG 1979 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Romains 8 :

1. Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais conformément à l'Esprit].
2. En effet, la loi de l'Esprit qui donne la vie en Jésus-Christ m'a libéré de la loi du péché et de la mort,
3. car ce qui était impossible à la loi parce que la nature humaine la rendait impuissante, Dieu l'a fait: il a condamné le péché dans la nature humaine en envoyant à cause du péché son propre Fils dans une nature semblable à celle de l'homme pécheur.
4. Ainsi, la justice réclamée par la loi est accomplie en nous qui vivons non conformément à notre nature propre mais conformément à l'Esprit.
5. En effet, ceux qui se conforment à leur nature propre se préoccupent des réalités de la nature humaine, tandis que ceux qui se conforment à l'Esprit sont préoccupés par ce qui est de l'Esprit.
6. De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l'Esprit tend vers la vie et la paix.
7. En effet, la nature humaine tend à la révolte contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu et qu'elle n'en est même pas capable.
8. Or, ceux qui sont animés par leur nature propre ne peuvent pas plaire à Dieu.
9. Quant à vous, vous n'êtes pas animés par votre nature propre mais par l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.
10. Et si Christ est en vous, votre corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais votre esprit est vie à cause de la justice.
11. Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous, celui qui a ressuscité Christ rendra aussi la vie à votre corps mortel par son Esprit qui habite en vous.
12. Ainsi donc, frères et soeurs, nous avons une dette, mais pas envers notre nature propre pour nous conformer à ses exigences.
13. Si vous vivez en vous conformant à votre nature propre, vous allez mourir, mais si par l'Esprit vous faites mourir les manières d'agir du corps, vous vivrez.
14. En effet, tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
15. Et vous n'avez pas reçu un esprit d'esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: «Abba! Père!»
16. L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
17. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre aussi part à sa gloire.
18. J'estime que les souffrances du moment présent ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui va être révélée pour nous.
19. De fait, la création attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu.
20. En effet, la création a été soumise à l'inconsistance, non de son propre gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise.
21. Toutefois, elle a l'espérance d'être elle aussi libérée de l'esclavage de la corruption pour prendre part à la glorieuse liberté des enfants de Dieu.
22. Or nous savons que, jusqu'à maintenant, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'accouchement.
23. Et ce n'est pas elle seule qui soupire, mais nous aussi, qui avons pourtant dans l'Esprit un avant-goût de cet avenir, nous soupirons en nous-mêmes en attendant l'adoption, la libération de notre corps.
24. En effet, c'est en espérance que nous avons été sauvés. Or l'espérance qu'on voit n'est plus de l'espérance: ce que l'on voit, peut-on l'espérer encore?
25. Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance.
26. De même l'Esprit aussi nous vient en aide dans notre faiblesse. En effet, nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières, mais l'Esprit lui-même intercède [pour nous] par des soupirs que les mots ne peuvent exprimer.
27. Et Dieu qui examine les coeurs sait quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est en accord avec lui qu'il intercède en faveur des saints.
28. Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
29. En effet, ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à devenir conformes à l'image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d'un grand nombre de frères.
30. Ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; ceux qu'il a appelés, il les a aussi déclarés justes; et ceux qu'il a déclarés justes, il leur a aussi accordé la gloire.
31. Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
32. Lui qui n'a pas épargné son propre Fils mais l'a donné pour nous tous, comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui?
33. Qui accusera ceux que Dieu a choisis? C'est Dieu qui les déclare justes!
34. Qui les condamnera? [Jésus-]Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous!
35. Qui nous séparera de l'amour de Christ? Serait-ce la détresse, l'angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger ou l'épée?
36. De fait, il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort à longueur de journée, qu'on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie.
37. Au contraire, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés.
38. En effet, j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances,
39. ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

Le Pardon: Matthieu chapitre 18:21-35

Le Pardon (Matthieu 18) ; M. Mischler

Prédication de M. Mischler, 12_09_2021 : Le Pardon , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) ou la Bible NEG 1979 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Matthieu 18 :

1. A ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent: «Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?»
2. Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d'eux
3. et dit: «Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
4. C'est pourquoi, celui qui se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux,
5. et celui qui accueille en mon nom un petit enfant comme celui-ci m'accueille moi-même.
6. Mais si quelqu'un fait trébucher un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspende à son cou une meule de moulin et qu'on le jette au fond de la mer.
7. »Malheur au monde à cause des pièges! Les pièges sont inévitables, mais malheur à l'homme qui en est responsable!
8. Si ta main ou ton pied te poussent à mal agir, coupe-les et jette-les loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel.
9. Et si ton oeil te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer dans la vie avec un seul oeil que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans l'enfer de feu.
10. »Faites bien attention de ne pas mépriser un seul de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans le ciel sont continuellement en présence de mon Père céleste.
11. [En effet, le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu.]
12. »Qu'en pensez-vous? Si un homme a 100 brebis et que l'une d'elles se perde, ne laisse-t-il pas les 99 autres sur les montagnes pour aller chercher celle qui s'est perdue?
13. Et s'il la trouve, je vous le dis en vérité, il en a plus de joie que des 99 qui ne se sont pas perdues.
14. De même, ce n'est pas la volonté de votre Père céleste qu'il se perde un seul de ces petits.
15. »Si ton frère a péché [contre toi], va et reprends-le seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère.
16. Mais s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.
17. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Eglise; et s'il refuse aussi d'écouter l'Eglise, qu'il soit à tes yeux comme le membre d'un autre peuple et le collecteur d'impôts.
18. Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre aura été lié au ciel et tout ce que vous délierez sur la terre aura été délié au ciel.
19. »Je vous dis encore que si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père céleste.
20. En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.»
21. Alors Pierre s'approcha de Jésus et lui dit: «Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi? Est-ce que ce sera jusqu'à 7 fois?»
22. Jésus lui dit: «Je ne te dis pas jusqu'à 7 fois, mais jusqu'à 70 fois 7 fois.
23. »C'est pourquoi, le royaume des cieux ressemble à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
24. Quand il se mit à l'oeuvre, on lui en amena un qui devait 10'000 sacs d'argent.
25. Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna de le vendre, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu'il avait, afin d'être remboursé de cette dette.
26. Le serviteur se jeta par terre et se prosterna devant lui en disant: '[Seigneur,] prends patience envers moi et je te paierai tout.'
27. Rempli de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit la dette.
28. Une fois sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait 100 pièces d'argent. Il l'attrapa à la gorge et se mit à l'étrangler en disant: 'Paie ce que tu me dois.'
29. Son compagnon tomba [à ses pieds] en le suppliant: 'Prends patience envers moi et je te paierai.'
30. Mais l'autre ne voulut pas et alla le faire jeter en prison jusqu'à ce qu'il ait payé ce qu'il devait.
31. A la vue de ce qui était arrivé, ses compagnons furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé.
32. Alors le maître fit appeler ce serviteur et lui dit: 'Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette parce que tu m'en avais supplié.
33. Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme j'ai eu pitié de toi?'
34. Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux jusqu'à ce qu'il ait payé tout ce qu'il devait.
35. C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son coeur.»