1 Jean chapitre 3, versets 1 à 10 ; Nos actes justes signent notre attachement à Christ

Nos actes justes signent notre attachement à Christ

Prédication de Patrice Berger, 2020_10_04, église AB Lausanne-Renens

titre: 1 Jean chapitre 3, versets 1 à 10 ; Nos actes justes signent notre attachement à Christ , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé : Le foot est un jeu qui se joue avec un ballon rond et avec tout le corps sauf les bras et les mains pour les joueurs de champ. Si l’un d’entre eux se risquait à jouer à la main, c’est une faute, c’est la règle. Que dire si on prend un ballon ovale ?!? Pour la vie, l’apôtre Jean rappelle certains aspects de base ; il y a une incompatibilité entre se déclarer enfant de Dieu et se complaire ou justifier le péché, son péché. Ceux qui font ça appartiennent au diable. Forcément, ceux qui sont chrétiens signent leur vie par des actions justes.

Rappel


Romains 5/ 8
Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

Comme cela nous a été rappelé, cela montre la grandeur du don de Dieu, de Christ pour que nous soyons appelés Ses enfants (pour tout ceux qui acceptent le don de Christ, au regard de leur état initial du péché).

J’attire votre attention à remarquer que ce texte se construit sur une opposition que nous avons déjà remarquée dans l’épître de Jean. La réalité que Dieu nous rappelle dans cette épître c’est que
• soit nous sommes pour Dieu et l’exprimons par notre attachement à Christ et avec une vie qui démontre toute la reconnaissance pour ce que Christ a fait pour nous en ayant une vie juste ;
• soit nous sommes encore des enfants de l’ennemi de Dieu, de Satan en pensant et agissant comme tel, même si j’aveugle ma conscience par ce qui pourrait être trouvé de bon en moi.

Il n’y a pas d’autre état dans lequel l’homme, moi, vous, nous trouvons.
C’est soit l’un, soit l’autre.

Texte


1 Jean Chapitre 3 , versets 1 – 10
1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! [Et nous le sommes!]
Si le monde ne vous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu, lui.
2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons un jour n’a pas encore été révélé. [Mais] nous savons que, lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
3 Toute personne qui possède cette espérance en lui se purifie comme lui-même est pur.
4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi.
5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui.
6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu.
7 Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme Christ lui-même est juste.
8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.
9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu.
10 C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, tout comme celui qui n’aime pas son frère.

Ce que nous dit ce texte c’est que :

Forcément ceux qui sont chrétiens signent leur vie par des actions justes.

A) Dans un premier temps, je vous invite à vérifier si c’est ce que nous dit le texte.
B) Puis à voir si ce texte nous donne des pistes pour tendre vers ce bel objectif.
C) Puis orienter nos coeurs à ce qu’ils se calent sur cet objectif pour inspirer notre louange et notre adoration

A) Dans un premier temps, je vous invite à vérifier si c’est ce que nous dit le texte :

Forcément ceux qui sont chrétiens signent leur vie par des actions justes.

1) Pourquoi l’apôtre Jean en vient-il à préciser cette ### évidence ?


Les chrétiens étaient troublés par des personnes, antichrists, faux docteurs qui polluaient leurs compréhensions, leur foi, en laissant croire que

  • l’on peut avoir la «connaissance» de Dieu et que cela suffit, peu importe le comportement ;
  • assez subtil, cela laissait croire que l’on peut être enfant de Dieu et avoir une vie indépendante de Dieu, vivre n’importe comment ;
  • ce que nous montre à nouveau ce texte, c’est que l’indépendance n’existe pas, c’est Dieu ou Satan.

2) J’ai utilisé le terme de « chrétien », alors que le texte n’en parle pas.


En effet, ce texte s’adresse aux enfants de Dieu par Christ leur Sauveur,
les chrétiens, comme on dit communément.
Il nous a été rappelés la dernière fois que seul Christ juste a porté le péché et l’a vaincu par Sa résurrection.

Par conséquent, c’est au travers de Lui que nous pouvons être trouvé juste par Dieu, parce qu’Il a pris à Son compte le péché, l’injustice qui nous séparait de Dieu et qui faisait que nous étions des enfants de l’ennemi de Dieu.

Les chrétiens, dans la pensée biblique, sont ceux qui ont choisi Christ comme Sauveur et qui vivent par reconnaissance à la lumière des conseils divins.

3) Une objection / question

Ce texte s’adresse aux croyants, aux chrétiens, pas à ceux qui ne s’intéressent pas à Dieu.

Ce ne sont pas les choses biens qui font la justice, le croyant ou le chrétien, c’est Christ.

Si des personnes qui ne se soucient pas de Dieu font des choses biens, c’est le témoignage en eux que l’homme a été créé à l’image de Dieu et qu’il en a des restes. Ce témoignage devrait pousser à rechercher le créateur, pas s’auto-justifier…

Et ce que nous rappelle le texte de ce matin, c’est que la transgression de la loi parfaite de Dieu, c’est le péché. Cette transgression nous sépare de Dieu. Si je m’illusionne sur ma propre justice pour un seul péché (il faut être assez gonflé pour le prétendre), mais même si cela était le cas, ça rend l’ensemble souillé.
S’il y a rien qu’un trou dans la coque d’un bateau, il sombre quand même !

En fait, c’est face à ce type d’objections et à ce type de personnes que l’apôtre écrit ces lignes car visiblement il voulait minimiser ou justifier les mauvaises actions, tout en prétendant être de Dieu.

On retrouve les mêmes idées encore maintenant :

  • il faut bien que jeunesse se passe ;
  • les autres le font bien ;
  • la société a évolué ;
  • ma vie n’a pas été parfaite mais j’ai fait des choses biens…

Mais ce que montre clairement Dieu ici, c’est que ce n’est pas nous qui évaluons, ce n’est pas ce que je pense qui change la réalité ou qui jauge ce qui est juste ou non.
Le problème central de notre société occidentale relativiste, c’est que derrière chaque personne se cache un concept moral d’éthique de vie, de vision de la vie, avec l’obligation dictatoriale d’accepter, de ne pas commenter ou s’interroger.

Ce qu’écrit l’apôtre Jean est très moderne ou peut-être que tout simplement l’homme ne change pas…

4) Le problème du péché

Dieu a donné la loi comme crible pour définir ce qui est juste.
Le péché est tout ce qui est en dehors de la loi.

Le foot est un jeu qui se joue avec tout le corps sauf les bras et les mains pour les joueurs de champ. Si l’un d’entre eux se risquait à jouer à la main, c’est une faute. C’est la règle !

Le péché, c’est tout ce qui est en dehors de la sainteté de Dieu qui est contre ce qu’Il a établi. Conséquence : le péché sépare les hommes de Dieu éternellement, relationnellement. C’est pour cela Christ est venu, Lui sans péché pour l’ôter et le vaincre.

Opposition
Il y a clairement une opposition entre
• Christ sans péché / le diable qui pèche dès le commencement ;
• celui qui est juste fait ce qui est juste, enfant de Dieu / celui qui s’adonne au péché appartient au diable ;
• celui qui demeure en Lui ne pèche pas / celui qui pèche ne L’a pas connu.

1 Jean Chapitre 3 , versets 4-8
4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi.
5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui.
6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu.
7 Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme Christ lui-même est juste.
8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.

L’apôtre tranche : si vous êtes enfants de Dieu, vous êtes justes, unis à Christ, vous ne péchez pas. Celui qui s’adonne au péché appartient au diable.
Il y a une incompatibilité entre se déclarer de Dieu et se complaire, justifier ou auto-justifier le péché.

Pourtant il nous arrive de pécher.
Bien évidemment, nous ne sommes pas aveugles et nous savons qu’aujourd’hui, nous sommes rassemblés parce que nous aimons Christ, que nous nous sommes donnés à Lui et que nous sommes Ses enfants. Pourtant il nous arrive de pécher.
C’était le cas de l’apôtre Jean qui écrit cette épître et ces versets et des frères et soeurs de l’époque qui étaient les premiers destinataires de cette épître.

L’apôtre parle de vies dont c’est la caractéristique : les antichrists, les faux docteurs. Ils avaient une vie adonnée au péché, c’était leur marque de fabrique qui reflétait qu’ils n’avaient en rien compris l’oeuvre de Christ et qu’ils ne la connaissaient pas.

A l’inverse,
forcément ceux qui sont chrétiens doivent signer leur vie par des actions justes.

Cela signifie deux aspects de la justice.
Christ nous rend juste aux yeux de Dieu au travers de la croix et de la résurrection. Il nous fait entrée dans la famille de Dieu, nous sommes enfants de Dieu, enfant de justice.

Mais nous sommes appelés à vivre en fonction de cette nouvelle identité et paternité, à l’exemple de Christ qui par Sa justice nous a faits rentrer dans la famille de Dieu.

  1. Nous sommes juste aux yeux de Dieu par Christ.
  2. Et appelés à faire coïncider notre vie avec notre nouvelle identité en faisant ce qui est juste.

B) Puis à voir si ce texte nous donne des pistes pour tendre vers ce bel objectif.

Pour ce faire, ce texte pointe sur ce que Dieu fait pour que nous y arrivions et rappelle la source de notre motivation pour être endurants.

1 Jean Chapitre 3 , verset 9
9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché,
parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu.

Dieu a implanté une semence de vie en tout ceux qui sont attachés à Lui, Ses enfants. Ce texte ne précise pas explicitement quelle est cette semence de vie.

Soit la Parole


Jacques 1
21 C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes.
22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.

1 Pierre chapitre 1
22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre coeur,
23 puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.

Soit le Saint-Esprit Jean 3
5 Jésus répondit:
En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

L’action conjointe de l’un et de l’autre inspire et produit des actes.
La Parole est inspirée par l’Esprit de Dieu qui nous aide à la comprendre et à la mettre en oeuvre dans nos vies et l’Esprit oeuvre dans notre vie pour que nous soyons transformés à Son image.

Cette semence doit pousser et grandir de plus en plus.
Qu’est-ce que je mets en place pour laisser agir Dieu dans ma vie ?
• Influence,
• inspiration/ nourriture,
• temps,
• fréquentation.

Ce texte pointe aussi vers la source de notre motivation
• pour tout mettre en place pour laisser l’Esprit agir de plus en plus en moi et qu’en découlent des actes justes.

Une motivation à faire ce qui est juste, à vivre dans la pureté et à rejeter le péché.

Deux pistes dans ce texte :
• la reconnaissance,
• être prêts au retour de Christ.

La reconnaissance pour ce que Dieu a fait au travers de ### Christ :


Liturgique
La reconnaissance pour ce que Dieu a fait au travers de Christ :
1 Jean Chapitre 3 , verset 1
1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! [Et nous le sommes!]
C’est ce que nous faisons aujourd’hui :
• la lecture de la Parole,
• la prière,
• la louange,
• les offrandes,
• les échange affectueux entre nous
en sont la réponse !

Par nos vies
Mais nos vies sont un culte qui exprime notre reconnaissance. La moindre des choses est d’exprimer de nos vies des actes justes.

Le retour de Christ
L’autre motivation pointe vers le retour de Christ : notre espérance n’est pas ici bas, notre motivation n’est-elle pas d’être trouvés le plus conforme à Lui et de tendre à cela ?

1 Jean Chapitre 3 , versets 2-3
2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons un jour n’a pas encore été révélé. [Mais] nous savons que, lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
3 Toute personne qui possède cette espérance en lui se purifie comme lui-même est pur.

Même si cela n’est pas parfait, orientons nos vies et nos actions en fonction de Christ, en tant que modèle, par reconnaissance, pour se préparer à cet événement, en s’appuyant sur l’aide de l’Esprit et de ce que nous dit la Parole.

Un fait divers m’a toujours marqué et résume ce que ce texte nous montre :

Forcément ceux qui sont chrétiens signent leur vie par des actions justes

Ces faits ce sont déroulés en Corse. Des incendies, qui ont sévi dans une région difficile d’accès, ont détruit, ruiné, tué et dévasté un endroit magnifique.

Deux incendiaires présumés, qui ont été interpellés lundi à quelques heures d’intervalle en Corse-du-Sud, étaient pompiers volontaires.

Le commandant des pompiers a déclaré : « L’arrêté n’a pas encore été signé mais ils vont être suspendus mardi dans la matinée », le commandant des pompiers s’est déclaré « consterné par cette affaire » : « Ils ont mis le feu alors qu’ils étaient chargés, au contraire, de lutter contre les incendies et de protéger les biens et les personnes. Si les faits sont avérés, ils méritent d’être lourdement condamnés ».
Le commandant a souligné qu’il fallait faire la différence entre les pompiers dévoués qui combattent et des éléments qui ne correspondent ni à l’éthique, ni aux valeurs des sapeurs-pompiers, dont la devise, a-t-il rappelé, est « honneur, courage et dévouement ».

La logique
En effet, on s’attend à ce que des pompiers éteignent des feux, pas qu’ils soient des incendiaires !

On s’attend à ce que des policiers fassent respecter la loi, pas qu’ils soient des voleurs !

On s’attend à ce qu’un avocat défende son client, pas qu’il l’enfonce !

On s’attend à ce qu’un médecin soigne, pas qu’il tue !

Sinon, ils sont la honte de la corporation, voire, si c’est le cas, ils sont radiés à vie !

Ce que nous dit le passage d’aujourd’hui : on s’attend à ce qu’un chrétien fasse ce qui est juste, pas qu’il soit notoirement connu pour ses travers, ses péchés !

C’est logique et finalement la moindre des choses !
C’est là un des éléments qui exprime notre adoration.


Versets clefs (Bible Segond 21)

Romains 5 / Segond21
8. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous: alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
1 Jean 3 / Segond21

3. Toute personne qui possède cette espérance en lui se purifie comme lui-même est pur.
4. Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c'est la violation de la loi.
5. Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n'y a pas de péché en lui.
6. Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu'un pèche, il ne l'a pas vu et ne l'a pas connu.
1 Jean 3 / Segond21

9. Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu'il est né de Dieu.
10. C'est à cela que l'on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, tout comme celui qui n'aime pas son frère.
Jacques 1 / Segond21

21. C'est pourquoi, rejetez toute souillure et tout débordement dû à la méchanceté, et accueillez avec douceur la parole qui a été plantée en vous et qui peut sauver votre âme.
22. Mettez en pratique la parole et ne vous contentez pas de l'écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.
1 Pierre 1 / Segond21

22. Vous avez purifié votre âme en obéissant [par l'Esprit] à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère; aimez-vous donc ardemment les uns les autres d'un coeur pur.
23. En effet, vous êtes nés de nouveau, non pas d'une semence corruptible, mais d'une semence incorruptible, grâce à la parole vivante et permanente de Dieu,
Jean 3 / Segond21
5. Jésus répondit: «En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'eau et d'Esprit, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Jean

PlayList 1 Jean sur YouTube

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Mots Clefs

  • Enfant de Dieu
  • Pécher
  • Ne pèche pas
  • Jésus
  • Oeuvres du diable
  • Se purifier
  • Se complaire
  • Identité visible
  • Reconnaissance
  • Retour de Christ