Dieu agit-Il plus dans la difficulté ou dans la réussite ? Genèse 41

Dieu agit-Il plus dans la difficulté ou dans la réussite ? Genèse 41

prédication Genèse 41 : Patrice Berger, 2022_10_23, église AB Lausanne

titre : Dieu agit-Il plus dans la difficulté ou dans la réussite ? Genèse 41

Résumé : Contre-pied total. D’esclave, Joseph devient le numéro deux de toute l’Egypte (puissance majeure du monde antique). Dieu agit-il enfin pour Lui ? C’est la question que nous pourrions nous poser. Peut-être que nous nous posons le même type de questions pour nos vies ? Dieu est-Il présent quand nous atteignons nos objectifs ?

Prédication

Accroche  

J’aime beaucoup la Bande Dessinée

Il y a un code quand on fait une BD : la dernière case en bas à droite doit toujours laisser une interrogation pour que le lecteur tourne instantanément la page…

Moïse créateur de BD ?  

Il ne me semble pas que Moïse ait écrit la livre de la Genèse en BD, 

mais il nous a laissé sur notre faim la dernière fois avec cette phrase terrible qui nous a tous interloqués. 

Genèse – Chapitre 40

23 Le grand responsable des boissons ne se souvint pas de Joseph. Il l’oublia.

Mais ça ne s’arrête pas là, regardez avec moi…

Interprétations des rêves

Dans le texte d’aujourd’hui, nous allons être à nouveau confrontés à une interprétation de rêves.

L’interprétation des rêves était une science spéciale en Egypte. 

Il y avait des interprètes particuliers pour cela. Ils faisaient souvent cela par analogie.

Tu rêves de pain blanc, c’est en lien avec un évènement heureux ;

tu rêves de bières chaudes, tu perdras ta fortune ;

celui qui se pique à une épine, des mensonges seront répandus sur son compte.

Dans le chapitre précédent, l’échanson et le panetier sont embarrassés parce que leur incarcération ne leur permet pas d’avoir accès à ces interprètes.

Plus que la science des rêves, Dieu 

En revanche, ce qui est beau, c’est que Joseph aurait pu s’appuyer uniquement sur l’intelligence humaine par mémorisation des analogies pour donner des explications de rêves. Mais clairement, il dit que c’est Dieu qui lui donne cette capacité.

Genèse 40. 8

Ils lui répondirent: «Nous avons fait un rêve et il n’y a personne pour l’expliquer.» Joseph leur dit: «N’est-ce pas à Dieu qu’appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre rêve.»

Plus que les diagnostics et les soins, Dieu !

Un peu comme la médecine : on peut aussi tout faire par mémorisation des choses que la science connaît actuellement ou faire comme d’Ambroise Paré « Je le soignait Dieu le guérit », une citation que nous retrouvons dans un hall de l’hôpital de Lausanne, le CHUV.

Bien plus que nos capacités

Nous pouvons tous faire des choses avec les capacités humaines, mais celles qui sont fructueuses viennent de Dieu.

Texte écrit par un connaisseur

Il y a beaucoup d’autres aspects savoureux dans le texte d’aujourd’hui  qui montre qu’on est dans le réel de l’époque.

Normal, ça été écrit par un « Égyptien d’adoption » qui a été élevé 

  • dans « toute la sagesse des égyptien » (Actes 7. 22 )
  • et à la cour des princes : 

Moïse !!! 

Lui aussi Hébreu et ayant connu lui aussi un ascenseur social fulgurant : d’esclave condamné à Prince d’Egypte.

Et pour nous aider dans ce que peuvent représenter les rêves du pharaon, voici quelques infos utiles.

Les vaches : un symbole très fort

L’une des principales divinités égyptiennes était Hathor : elle était représentée par une vache et son rayonnement sur l’Egypte se découpait en  7 régions. On pourrait comprendre que si Pharaon rêve de 7 vaches, c’est que certainement toute l’Egypte est concernée.

La vache était aussi consacrée à la déesse Isis, représentant la Terre et sa fertilité : il y a peut-être un lien avec la fertilité des récoltes, beaucoup de symboles quand on rêve de vaches…

Élévation sociale fulgurante

Qu’un esclave soit élevé au poste le plus prestigieux, juste en dessous du pharaon n’a rien de farfelu, il y a eu d’autres précédents.

Genèse chapitre 41

1 Au bout de 2 ans, le pharaon fit un rêve dans lequel il se tenait près du fleuve. 

2 Alors sept vaches belles et grasses sortirent du fleuve et se mirent à brouter dans la prairie. 

3 Sept autres vaches laides et maigres sortirent du fleuve après elles et se tinrent à côté d’elles au bord du fleuve. 4 Les vaches laides et maigres mangèrent les sept vaches belles et grasses. 

Puis le pharaon se réveilla.

5 Il se rendormit et fit un second rêve: 

sept épis gros et beaux montaient sur une même tige. 

6 Sept épis maigres et brûlés par le vent d’est poussèrent après eux. 7 Les épis maigres engloutirent les sept épis gros et pleins. 

Puis le pharaon se réveilla. 

Voilà quel était le rêve. 

8 Le matin, le pharaon eut l’esprit troublé et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l’Egypte. Il leur raconta ses rêves, mais personne ne put les lui expliquer.

Il est probable que les sages avaient compris que les rêves n’étaient pas très joyeux (même s’ils n’en avaient pas saisi le sens exact, comme nous dit le texte) et qu’ils ne voulaient pas être des oiseaux de mauvaise augure qui auraient précipité leur fin.

Il vaut mieux que ce soit quelqu’un d’autre qui annonce les mauvaises nouvelles ; peut-être que tout le clergé des sages s’est tu !

9 Alors le grand responsable des boissons prit la parole et dit au pharaon: 

«Je vais rappeler aujourd’hui le souvenir de ma faute. 10 Le pharaon s’était irrité contre ses serviteurs, et il m’avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, ainsi que le chef des boulangers. 

11 Nous avons tous les deux fait un rêve au cours d’une même nuit, et chacun de nous a reçu une explication en rapport avec le rêve qu’il avait fait. 

12 Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du chef des gardes. Nous lui avons raconté nos rêves et il nous les a expliqués. 

13 Tout s’est produit conformément à l’explication qu’il nous avait donnée: 

le pharaon m’a rétabli dans mes fonctions et a fait pendre le chef des boulangers.»

14 Le pharaon fit appeler Joseph. 

On s’empressa de le faire sortir de prison. Il se rasa, changea de vêtements et se rendit vers le pharaon. 

15 Le pharaon dit à Joseph: 

«J’ai fait un rêve. Personne ne peut l’expliquer, et j’ai appris à ton sujet que tu peux expliquer un rêve après l’avoir entendu.» 

16 Joseph répondit au pharaon: 

«Ce n’est pas moi, c’est Dieu qui donnera une réponse favorable au pharaon.»

17 Le pharaon dit alors à Joseph: 

«Dans mon rêve, je me tenais sur le bord du fleuve. 18 Alors sept vaches grasses et belles sont sorties du fleuve et se sont mises à brouter dans la prairie. 

19 Sept autres vaches sont sorties après elles, maigres, très laides et décharnées; je n’en ai pas vu d’aussi laides dans toute l’Egypte. 

20 Les vaches décharnées et laides ont mangé les sept premières vaches qui étaient grasses. 21 Elles les ont englouties dans leur ventre sans qu’on s’aperçoive qu’elles y étaient entrées: leur apparence était aussi laide qu’avant. 

Puis je me suis réveillé. 

22 J’ai vu encore en rêve sept épis pleins et beaux qui montaient sur une même tige. 

23 Sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d’est, ont poussé après eux. 

24 Les épis maigres ont englouti les sept beaux épis. Je l’ai dit aux magiciens, mais personne ne m’a donné l’explication.»

25 Joseph dit au pharaon: 

«Ce qu’a rêvé le pharaon correspond à un seul événement. 

Dieu a révélé au pharaon ce qu’il va faire. 26 Les sept belles vaches sont sept années, et les sept beaux épis aussi: c’est un seul rêve. 

27 Les sept vaches décharnées et laides sorties après les premières sont sept années, tout comme les sept épis vides brûlés par le vent d’est. 

Ce sont sept années de famine. 

28 C’est comme je viens de le dire au pharaon, Dieu montre au pharaon ce qu’il va faire: 

29 il y aura sept années de grande abondance dans toute l’Egypte; 

30 sept années de famine les suivront, 

et l’on oubliera toute cette abondance en Egypte. 

La famine détruira le pays. 

31 Cette famine qui suivra sera si forte qu’on ne s’apercevra plus de l’abondance dans le pays. 

32 Si le pharaon a vu le rêve se répéter, c’est que la décision est ferme de la part de Dieu et qu’il la mettra rapidement en œuvre.

Il y a eu des précédents de famine dans l’histoire égyptienne (jusqu’à 9 ans d’affilée).  La fertilité des récoltes dépendait des crues du Nil, si elles n’étaient pas suffisantes, c’était la famine ! D’où l’image des vaches qui sortent du Nil pour montrer les crues du Nil fertiles pour les récoltes ; à la fois l’eau mais aussi le limon noir fertile du Nil servaient d’engrais naturel indispensable.

33 Maintenant, que le pharaon choisisse un homme intelligent et sage et qu’il le mette à la tête de l’Egypte. 

34 Que le pharaon établisse des commissaires sur le pays pour prélever un cinquième des récoltes de l’Egypte pendant les sept années d’abondance. 

35 Qu’ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années à venir, qu’ils amassent, sous l’autorité du pharaon, du blé et des vivres dans les villes et qu’ils en aient la garde. 

36 Ces provisions formeront une réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui frapperont l’Egypte, afin que le pays ne soit pas détruit par la famine.»

37 Ces paroles plurent 

au pharaon 

et à tous ses serviteurs. 

38 Le pharaon dit à ses serviteurs: 

«Pourrions-nous trouver un homme tel que celui-ci, qui a en lui l’Esprit de Dieu?» 

39 Et le pharaon dit à Joseph: 

«Puisque Dieu t’a fait connaître tout cela, il n’y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. 40 Tu seras responsable de ma maison et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m’élèvera au-dessus de toi.» 41 Le pharaon dit à Joseph: «Vois, je te donne le commandement de toute l’Egypte.»

Ça fait « tilt » quand on lit ça, non ?!?

Exactement le même type de responsabilités que chez Potiphar et en prison. (Il y a à peu près le phrasé dans la description pour que ça fasse « tilt » chez nous). 

Dieu avait préparé Joseph précédemment pour un rôle plus grand, c’est souvent la pédagogie de Dieu !

42 Le pharaon retira l’anneau de son doigt et le passa au doigt de Joseph. Il lui donna des habits en fin lin et lui mit un collier d’or au cou. 

Ce sont les trois grands signes de l’autorité de l’Egypte antique.

43 Il le fit monter sur le char qui suivait le sien et l’on criait devant lui: «A genoux!» 

C’est ainsi que le pharaon lui donna le commandement de toute l’Egypte. 

44 Il dit encore à Joseph: 

«C’est moi qui suis le pharaon, mais sans ton accord personne ne lèvera la main ni le pied dans toute l’Egypte.»

45 Le pharaon appela Joseph Tsaphnath-Paenéach et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, le prêtre d’On. 

Joseph partit pour visiter l’Egypte. 

46 Il était âgé de 30 ans lorsqu’il se présenta devant le pharaon, le roi d’Egypte. Il quitta le pharaon et parcourut toute l’Egypte.

47 Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment. 

48 Joseph rassembla tous les produits de ces sept années en Egypte. 

Il entreposa des vivres dans les villes en mettant à l’intérieur de chaque ville les produits des campagnes environnantes. 

49 Joseph amassa du blé comme le sable de la mer: en quantité si considérable que l’on cessa de compter parce qu’il n’y avait plus de nombre.

50 Avant les années de famine, Joseph eut deux fils que lui donna Asnath, fille de Poti-Phéra, le prêtre d’On. 

51 Joseph appela l’aîné Manassé, car, dit-il,

«Dieu m’a fait oublier toutes mes peines et toute ma famille.» 

52 Et il appela le second Ephraïm, car, dit-il, 

«Dieu m’a donné des enfants dans le pays de mon malheur.»

53 Les sept années d’abondance qu’il y eut en Egypte passèrent, 

54 et les sept années de famine commencèrent à venir, comme Joseph l’avait annoncé. 

La famine régna dans tous les pays, mais dans toute l’Egypte il y avait du pain. 

55 Quand toute l’Egypte commença aussi à avoir faim, le peuple cria au pharaon pour avoir du pain. Le pharaon dit à tous les Egyptiens: 

«Allez vers Joseph et faites ce qu’il vous dira.» 

56 La famine régnait sur tout le pays. 

Joseph ouvrit tous les centres d’approvisionnement et vendit du blé aux Egyptiens, car la famine était forte en Egypte. 

57 On arrivait de tous les pays en Egypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine était forte partout.

Happy end

Ah, c’est mieux, cette fin de chapitre : on dirait une fin de film hollywoodien !

Dans la difficulté, Dieu préparait Joseph

Vous avez remarqué, nous avons les mêmes marqueurs que dans les  deux chapitres précédents :

Pendant les 10-12 ans que vient de passer Joseph en qualité d’esclave, 

Dieu a permis à Joseph de prendre des responsabilités d’intendance des biens de Potiphar et d’administration de la prison des détenus du roi. 

Cela montre que Dieu agissait par Joseph ; de même, Dieu a montré par Joseph la capacité d’interpréter précisément les rêves. Tous ces évènements prennent sens lors de la rencontre avec le pharaon.

Constater comment Dieu nous prépare

Il y a parfois des épisodes de nos vies qui semblent creux, voire injustes, routiniers et qui prennent sens plus tard !

A posteriori, attention aux conseillers fâcheux

C’est quelque chose que l’on peut voir personnellement et a posteriori, il va sans dire qu’il faut se garder de faire des observations de ce type à quelqu’un qui est dans la galère et dans l’épreuve.

Nous serions des conseillers fâcheux, du même type que les trois amis de Job et cette observation amène au coeur de la réflexion d’aujourd’hui.

Dieu agit-Il plus 

dans la difficulté ou dans la réussite ?

Dieu était-Il plus avec Joseph quand il était un esclave ?

Ou Dieu était-Il plus agissant quand il est devenu le second de toute l’Egypte ?

Il agit quand ça va bien ?!

Dieu est-Il vraiment avec moi uniquement quand je réussis ?

Ce qui impliquerait qu’Il serait distant quand je suis dans la difficulté ou que l’univers du péché serait plus fort que Lui à certains moments ?

(Un peu comme les philosophies orientales King Yang, « battle » à l’équilibre entre le bien et le mal). 

Action de Dieu et réussite sociale

Dieu a-t-Il agi quand je réussis socialement et matériellement ?

Ce sont les promesses d’un nombre incalculable de prédicateurs !

Dieu agit quand Sa réponse est immédiate

Dieu serait-Il agissant quand Il répond immédiatement à mes prières.

« Prières Amazon ou Zalando », livraison garantie le lendemain dans la boîte aux lettres.

Dieu agit quand ça correspond à ma demande

Dieu agit-Il quand Il répond positivement à mes demandes.

Sinon je renvoie  le colis ou appelle le SAV.

Le « manifesting » ferait-il agir Dieu ?

Faudrait-il se mettre au « manifesting » pour qu’Il agisse.

Le « manifesting » : les choses arrivent si on les désire vraiment et qu’on les rabâche. 

Au final, on est à cheval entre l’incantation et la méthode Coué…  

Comment répondre à toutes ces interrogations ?

Le texte narratif dans l’histoire de l’humanité, AT ou NT.

Est-ce que tous les croyants qui ont été esclaves, qui ont prié Dieu sont devenus premiers ministres de leurs pays ?

Les Etats-Unis auraient eu des millions de premiers ministres noirs ( au vu du nombre incalculable d’esclaves noirs croyants ) !

La question est plus générale entre l’AT et le NT.

Est-ce que je peux prendre les exemples de réussites de l’AT comme « promesses garanties sur factures », pour nous qui sommes au temps de la grâce (après la mort et la résurrection de Christ ) ?

Est-ce que les textes narratifs de l’AT sont des normes pour ma vie ?

Oui, s’ils indiquent la même chose dans les paroles de Jésus ou dans les épîtres.

Sinon, ce sont des évènements circonstanciels où Dieu nous montre Sa personne  et comment Il a agi avec telle ou telle personne.

Des principes bibliques peuvent s’en dégager et sont valables pour nous s’ils sont repris clairement dans les paroles de Jésus ou dans les épîtres (après la victoire de Christ en croix).

Alors non, Dieu n’a jamais promis le succès social ou financier, les honneurs pour les croyants les plus pieux qui soient…

Ne vous laissez pas polluer plus l’esprit avec tous les postes ou vidéos débiles et puériles qui promettent des boniments.

Si Dieu le permet dans l’AT

Dans l’AT, c’est souvent en réponse au contrat, alliance 

Obéissance = bénédiction

Désobéissance = malédiction.

Ou pour montrer à tous que les bénédictions sont un étendard qui montre que Dieu règne sur Son peuple ou sur une vie.

Dans le NT

  • La présence et l’action de Dieu ne sont plus conditionnelles à l’obéissance ou à la désobéissance, mais l’attention particulière de Dieu est liée à notre attachement à Christ.

Note : L’obéissance est une réponse logique d’amour (elle n’est plus conditionnelle).

Dieu tout autant présent avec Joseph quelles que soient les circonstances 

Les mentions de l’action de Dieu sont tout aussi présentes quand Joseph est esclave que quand il est élevé comme second d’Egypte.

À vous de regarder dans le texte des chapitres 39 à 41…

Réponse centrale

La réponse centrale à toutes ces questions, c’est de savoir si dans ma vision du monde, Dieu règne. 

Ou si dans ma vision de mon monde, c’est moi qui règne et que Dieu doit m’aider comme je l’entends, parce qu’Il est gentil et moi égocentrique et capricieux. 

Psaume n°115. 3

Notre Dieu est au ciel,

il fait tout ce qu’il veut.

Sa volonté s’exprime avec tous les autres aspects de Sa personne.

Si dans ma vision du monde, Dieu règne, cela passe obligatoirement par le fait que Christ règne dans ma vie, qu’Il est le Berger de ma vie.

Jean – Chapitre 10

1 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas dans l’enclos des brebis par la porte mais s’y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand. 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. 3 Le gardien lui ouvre et les brebis écoutent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors. 4 Lorsqu’il les a [toutes] fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. 5 Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront au contraire loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers.» 

6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.

7 Jésus leur dit encore: 

«En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. 

8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés. 

9 C’est moi qui suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir. 

10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.

11 Je suis le bon berger. 

Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. 

12 Le simple salarié, quant à lui, n’est pas le berger et les brebis ne lui appartiennent pas. 

Lorsqu’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et prend la fuite; alors le loup s’en empare et les disperse. 

13 Le simple salarié s’enfuit] car il travaille pour de l’argent et ne se soucie pas des brebis. 

14 Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent, 15 tout comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis. 

16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos; 

celles-là aussi, il faut que je les amène; 

elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau, un seul berger. 

17 Le Père m’aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. 

18 Personne ne me l’enlève, mais je la donne de moi-même. 

J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père.»

Brebis exemptes de difficultés ?

Est-ce que les brebis du troupeau du Bon Berger sont exemptes

  • de difficultés,
  • de maladies,
  • de problèmes relationnels dans le troupeau,
  • de fatigue ?

Non, mais elles peuvent compter sur le Berger du troupeau, Jésus.

Que peuvent les salariés ?

Il vaut mieux avoir Jésus pour Berger que de se croire en sécurité 

  • par des philosophies,
  • par nous-mêmes,
  • par idéologie,
  • par principe personnel,
  • par notre société, cantons ou confédération, institutions, etc.

Au moment de la difficulté, toutes ces choses s’envolent.

Questions de base et fondamentales

Jésus est-Il le Berger de ma vie ?

Qui est le vrai guide de ma vie ?

Dans cette vie ou pas

Peut-être que nous ne verrons pas de réponses positives à nos yeux,  dans cette vie, à certaines demandes que nous faisons à Dieu.

Ça n’enlève en rien que Dieu est agissant et attentif sur ma vie et ce bien avant mes premiers cris !

Promotion plus grande que Joseph

En revanche, notre fidélité active pour Dieu par Christ, notre vie durant,  nous propulsera à des fonctions bien plus importantes que celles de Joseph, et pour l’éternité !

C’est ce que nous avions vu dans la parabole de Matthieu 25 , « Prêt pour le retour de Christ »

https://ab-renens.ch/wp-content/uploads/predications/matthieu/2022_08_28_les-paraboles-8-pret-pour-le-retour-de-christ.pdf

Qui se termine par :

Matthieu 25. 23

‘C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’ 

Pour prolonger la réflexion sur ma réelle vision du monde, voilà un schéma intéressant pour savoir où nous en sommes réellement.

Vous le retrouverez à télécharger ou à imprimer sur le site de TA JEUNESSE

Rubrique « POSTER »

ta-jeunesse-284-18-19.pdf

Passage Biblique

Genèse 41 / Bible Segond21

1. Au bout de 2 ans, le pharaon fit un rêve dans lequel il se tenait près du fleuve.
2. Alors sept vaches belles et grasses sortirent du fleuve et se mirent à brouter dans la prairie.
3. Sept autres vaches laides et maigres sortirent du fleuve après elles et se tinrent à côté d'elles au bord du fleuve.
4. Les vaches laides et maigres mangèrent les sept vaches belles et grasses. Puis le pharaon se réveilla.
5. Il se rendormit et fit un second rêve: sept épis gros et beaux montaient sur une même tige.
6. Sept épis maigres et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.
7. Les épis maigres engloutirent les sept épis gros et pleins. Puis le pharaon se réveilla. Voilà quel était le rêve.
8. Le matin, le pharaon eut l'esprit troublé et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l'Egypte. Il leur raconta ses rêves, mais personne ne put les lui expliquer.
9. Alors le grand responsable des boissons prit la parole et dit au pharaon: «Je vais rappeler aujourd'hui le souvenir de ma faute.
10. Le pharaon s'était irrité contre ses serviteurs, et il m'avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, ainsi que le chef des boulangers.
11. Nous avons tous les deux fait un rêve au cours d'une même nuit, et chacun de nous a reçu une explication en rapport avec le rêve qu'il avait fait.
12. Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du chef des gardes. Nous lui avons raconté nos rêves et il nous les a expliqués.
13. Tout s'est produit conformément à l'explication qu'il nous avait donnée: le pharaon m'a rétabli dans mes fonctions et a fait pendre le chef des boulangers.»
14. Le pharaon fit appeler Joseph. On s'empressa de le faire sortir de prison. Il se rasa, changea de vêtements et se rendit vers le pharaon.
15. Le pharaon dit à Joseph: «J'ai fait un rêve. Personne ne peut l'expliquer, et j'ai appris à ton sujet que tu peux expliquer un rêve après l'avoir entendu.»
16. Joseph répondit au pharaon: «Ce n'est pas moi, c'est Dieu qui donnera une réponse favorable au pharaon.»
17. Le pharaon dit alors à Joseph: «Dans mon rêve, je me tenais sur le bord du fleuve.
18. Alors sept vaches grasses et belles sont sorties du fleuve et se sont mises à brouter dans la prairie.
19. Sept autres vaches sont sorties après elles, maigres, très laides et décharnées; je n'en ai pas vu d'aussi laides dans toute l'Egypte.
20. Les vaches décharnées et laides ont mangé les sept premières vaches qui étaient grasses.
21. Elles les ont englouties dans leur ventre sans qu'on s'aperçoive qu'elles y étaient entrées: leur apparence était aussi laide qu'avant. Puis je me suis réveillé.
22. J'ai vu encore en rêve sept épis pleins et beaux qui montaient sur une même tige.
23. Sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d'est, ont poussé après eux.
24. Les épis maigres ont englouti les sept beaux épis. Je l'ai dit aux magiciens, mais personne ne m'a donné l'explication.»
25. Joseph dit au pharaon: «Ce qu'a rêvé le pharaon correspond à un seul événement. Dieu a révélé au pharaon ce qu'il va faire.
26. Les sept belles vaches sont sept années, et les sept beaux épis aussi: c'est un seul rêve.
27. Les sept vaches décharnées et laides sorties après les premières sont sept années, tout comme les sept épis vides brûlés par le vent d'est. Ce sont sept années de famine.
28. C'est comme je viens de le dire au pharaon, Dieu montre au pharaon ce qu'il va faire:
29. il y aura sept années de grande abondance dans toute l'Egypte;
30. sept années de famine les suivront, et l'on oubliera toute cette abondance en Egypte. La famine détruira le pays.
31. Cette famine qui suivra sera si forte qu'on ne s'apercevra plus de l'abondance dans le pays.
32. Si le pharaon a vu le rêve se répéter, c'est que la décision est ferme de la part de Dieu et qu'il la mettra rapidement en oeuvre.
33. »Maintenant, que le pharaon choisisse un homme intelligent et sage et qu'il le mette à la tête de l'Egypte.
34. Que le pharaon établisse des commissaires sur le pays pour prélever un cinquième des récoltes de l'Egypte pendant les sept années d'abondance.
35. Qu'ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années à venir, qu'ils amassent, sous l'autorité du pharaon, du blé et des vivres dans les villes et qu'ils en aient la garde.
36. Ces provisions formeront une réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui frapperont l'Egypte, afin que le pays ne soit pas détruit par la famine.»
37. Ces paroles plurent au pharaon et à tous ses serviteurs.
38. Le pharaon dit à ses serviteurs: «Pourrions-nous trouver un homme tel que celui-ci, qui a en lui l'Esprit de Dieu?»
39. Et le pharaon dit à Joseph: «Puisque Dieu t'a fait connaître tout cela, il n'y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi.
40. Tu seras responsable de ma maison et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m'élèvera au-dessus de toi.»
41. Le pharaon dit à Joseph: «Vois, je te donne le commandement de toute l'Egypte.»
42. Le pharaon retira l'anneau de son doigt et le passa au doigt de Joseph. Il lui donna des habits en fin lin et lui mit un collier d'or au cou.
43. Il le fit monter sur le char qui suivait le sien et l'on criait devant lui: «A genoux!» C'est ainsi que le pharaon lui donna le commandement de toute l'Egypte.
44. Il dit encore à Joseph: «C'est moi qui suis le pharaon, mais sans ton accord personne ne lèvera la main ni le pied dans toute l'Egypte.»
45. Le pharaon appela Joseph Tsaphnath-Paenéach et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, le prêtre d'On. Joseph partit pour visiter l'Egypte.
46. Il était âgé de 30 ans lorsqu'il se présenta devant le pharaon, le roi d'Egypte. Il quitta le pharaon et parcourut toute l'Egypte.
47. Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment.
48. Joseph rassembla tous les produits de ces sept années en Egypte. Il entreposa des vivres dans les villes en mettant à l'intérieur de chaque ville les produits des campagnes environnantes.
49. Joseph amassa du blé comme le sable de la mer: en quantité si considérable que l'on cessa de compter parce qu'il n'y avait plus de nombre.
50. Avant les années de famine, Joseph eut deux fils que lui donna Asnath, fille de Poti-Phéra, le prêtre d'On.
51. Joseph appela l'aîné Manassé, car, dit-il, «Dieu m'a fait oublier toutes mes peines et toute ma famille.»
52. Et il appela le second Ephraïm, car, dit-il, «Dieu m'a donné des enfants dans le pays de mon malheur.»
53. Les sept années d'abondance qu'il y eut en Egypte passèrent,
54. et les sept années de famine commencèrent à venir, comme Joseph l'avait annoncé. La famine régna dans tous les pays, mais dans toute l'Egypte il y avait du pain.
55. Quand toute l'Egypte commença aussi à avoir faim, le peuple cria au pharaon pour avoir du pain. Le pharaon dit à tous les Egyptiens: «Allez vers Joseph et faites ce qu'il vous dira.»
56. La famine régnait sur tout le pays. Joseph ouvrit tous les centres d'approvisionnement et vendit du blé aux Egyptiens, car la famine était forte en Egypte.
57. On arrivait de tous les pays en Egypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine était forte partout.

Versets clefs 

Genèse 41. 38 

Le pharaon dit à ses serviteurs: 

«Pourrions-nous trouver un homme tel que celui-ci, qui a en lui l’Esprit de Dieu?»

Psaume n°115. 3

Notre Dieu est au ciel,

il fait tout ce qu’il veut.

>Jean 10. 11 

Je suis le bon berger. 

Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. 

Matthieu 25. 23

‘C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’

Mots clefs

  • Moïse
  • Ambroise Paré 
  • Rêve
  • Interprétation
  • Pharaon
  • Joseph
  • Manifesting
  • Hathor
  • Isis
  • Vache
  • Épi 
  • Magiciens
  • Nil
  • Fertilité
  • Famine
  • Dieu agit
  • Succès 
  • Réussite
  • Difficulté
  • Bon berger

Liens Connexes

Prédication donnée à:

l’église AB Renens-Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne.

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast . Cette prédication fait partie d’une série sur le thème Les Josephs de la Bible. Les notes sont mises à disposition en format pdf et peuvent servir comme commentaire biblique.