Actes #15: Dieu souverain sur toutes les vies (Actes 12)

Actes #15: Dieu souverain sur toutes les vies (Actes 12) ; Patrice Berger

Prédication de Patrice Berger, 2021-08-08, église AB Lausanne-Renens

titre: Actes #15: Dieu souverain sur toutes les vies , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé :
On ne s’attaque pas aux croyants donc à Christ impunément. On ne se prend pas pour Dieu sans en rendre compte. Hérode Agrippa va en faire l’expérience. Dans le même temps nous relevons la totale souveraineté de Dieu sur toutes les vies, permettant le meurtre d’un apôtre et mettant tout en oeuvre pour sauver l’autre. Il en est de même aujourd’hui et il est bon de s’interroger sur le sens, le but de la vie ainsi que nos droits.

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) Actes 12 ou la Bible NEG 1979 Actes 12 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Actes Chapitre 12

1 A cette époque-là, le roi Hérode se mit à maltraiter des membres de l’Eglise, 2 et il fit mourir par l’épée Jacques, le frère de Jean.

3 Quand il vit que cela plaisait aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre.

– C’était pendant la fête des pains sans levain. –

4 Après l’avoir fait arrêter et jeter en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune; il avait l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.

5 Pierre était donc gardé dans la prison et l’Eglise adressait d’ardentes prières à Dieu pour lui.

6 La nuit qui précédait le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, attaché avec deux chaînes, dormait entre deux soldats; des sentinelles postées devant la porte gardaient la prison.

7 Soudain, un ange du Seigneur survint et une lumière resplendit dans la cellule.

L’ange réveilla Pierre en le frappant au côté et lui dit:

«Lève-toi vite!»

Les chaînes tombèrent de ses mains.

8 Puis l’ange lui dit:

«Mets ta ceinture et tes sandales.»

C’est ce qu’il fit.

L’ange lui dit encore:

«Mets ton manteau et suis-moi.»

9 Pierre sortit et le suivit, sans savoir que ce que l’ange faisait était réel: il croyait avoir une vision.

10 Ils passèrent la première garde, puis la seconde, et ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville. La porte s’ouvrit d’elle-même devant eux; ils sortirent et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre.

11Revenu à lui-même, Pierre dit: «Maintenant, je sais vraiment que le Seigneur a envoyé son ange et qu’il m’a délivré du pouvoir d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.» 12Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, la mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient. 13Il frappa à la porte d’entrée et une servante appelée Rhode s’approcha pour écouter. 14Elle reconnut la voix de Pierre et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir, elle courut annoncer que Pierre se tenait devant la porte. 15Ils lui dirent: «Tu es folle», mais elle soutenait que c’était bien vrai. Ils dirent alors: «C’est son ange.»

(Ça n’a rien de biblique, c’était dans les traditions juives de époque qui disaient que chacun avait son ange)

16 Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent et furent stupéfaits de le voir. 17 De la main, il leur fit signe de se taire et il [leur] raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison. Il ajouta:

«Annoncez-le à Jacques et aux frères et sœurs.»

Puis il sortit et s’en alla dans un autre endroit.

18 Quand il fit jour, il y eut une grande agitation parmi les soldats: qu’était donc devenu Pierre?

19 Hérode le fit rechercher, mais on ne le trouva pas. Il interrogea les gardes et donna l’ordre de les faire exécuter. Ensuite il quitta la Judée et descendit à Césarée pour y séjourner.

20 Hérode était en conflit avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord et,

après avoir gagné Blastus, le responsable de sa chambre,

ils demandèrent la paix parce que leur région dépendait de celle du roi pour son ravitaillement.

21 Le jour fixé, Hérode, habillé de sa tenue royale, était assis sur son trône et leur adressait publiquement un discours. 22 Le peuple s’écria:

«C’est la voix d’un dieu et non d’un être humain!»

23 Un ange du Seigneur le frappa immédiatement parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Il mourut rongé par des vers.

24 Quant à la parole de Dieu, elle se propageait de plus en plus.

25 Une fois leur mission à Jérusalem accomplie, Barnabas et Saul repartirent, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc.

Plus que des détails

Les chapitres 11 et 12

  • nous parlent de croissance de l’Eglise
  • nous parlent aussi de Saul et de Barnabas et leur mission d’apporter les fonds récoltés pour soutenir les croyants de Judée.

Mais le Saint-Esprit inspire Luc (l’auteur du livre des Actes) à nous raconter des incidents qui touchent

  • les apôtres : Jacques et Pierre et
  • leur bourreau : Hérode.

Ces faits ne sont pas juste des évènements traumatiques mais Dieu montre ici Sa souveraineté sur les toutes les vies :

  • celle de Jacques n’est pas passée aux oubliettes  (Psaume 116 : 15   « Elle a du prix aux yeux de l’Eternel, la mort de ses fidèles »);
  • celle de Pierre sauvé d’une exécution programmée;
  • celle d’Hérode qui s’en prend à Dieu et se prend pour Dieu !

Enseignement 1

Colère de Dieu contre ceux qui se rebellent délibérément contre Lui

On ne s’en prend donc pas à la légère à combattre Dieu ou de vouloir être l’égal de Dieu : nous avons ici un reflet de la juste colère de Dieu.

Enseignement 2

Pourquoi Dieu sauve-t-il l’un et laisse l’autre être exécuté ?

Si Dieu sauve Pierre, pourquoi ne l’a-t-il pas fait pour Jacques ?

C’est intéressant cette situation car parfois nous sommes dans l’incompréhension quand Dieu permet la guérison spectaculaire d’un frère ou d’une soeur en Christ, alors que pour la même situation, avec la même intercession, le frère ou la soeur d’à côté décède.

Peut-être avons-nous vécu un drame de ce type depuis la pandémie de COVID ou face à la bataille contre le cancer ou autre maladie grave ?

Enseignement 3

Nous attendons vraiment que Dieu réponde à nos prières ?

Ce passage est aussi très instructif sur nos réelles attentes quand nous prions.

Enseignement 1

Colère de Dieu contre ceux qui se rebellent délibérément contre Lui

Il y a deux Jacques dans le texte

Petite mise au point : ce texte nous parle de l’exécution de l’apôtre Jacques le frère de l’apôtre Jean (Actes 12 : 2 ), ainsi que d’un autre Jacques (Actes 12 : 17 ), le demi-frère de Jésus, un des responsable de l’Eglise à Jérusalem (Actes 15 ), à qui la nouvelle de la libération de Pierre doit parvenir.

Apôtres comme croyants sont persécutés pour l’Evangile

On peut remarquer que Luc et le Saint-Esprit dans le livre des Actes font lien entre les croyants persécutés et les responsables de cette persécution : les croyants de Jérusalem sont persécutés et il est question de Saul (Actes chapitres 6 , 7, 8). Ici la narration s’arrête particulièrement sur ce qui arrive aux apôtres et il est question d’Hérode (Actes 12 ). Autre petite remarque : la première persécution détaillée dans les Actes semblait écarter les apôtres (croyants et diacres touchés), début du chapitre 8, verset 1; la deuxième persécution détaillée dans les Actes cible aussi les apôtres (chapitre 12).

Pas d’immunité pour « les super croyants »

Il n’y a donc visiblement pas une immunité de difficulté ou de persécution pour les responsables de l’Eglise; quand il arrive un drame à l’un d’eux, nous entendons cette remarque « Pourtant, il servait Dieu », comme s’il y avait, soit une immunité de par son service, soit une redevable protection parce qu’il est serviteur de Dieu.

A savoir : tous les apôtres décèderont martyr à l’exception de l’apôtre Jean !

Pierre a évangélisé Rome.

Il est mort crucifié la tête en bas à sa demande car il se sentait indigne de mourir comme Christ

Jacques fils d’Alphée a été jeté du promontoire sud-est du Temple, haut de 30 mètres, il a survécu et a été battu à mort avec des bâtons par ses ennemis.

Satan avait conduit Jésus sur ce même promontoire pour le tenter.

André est mort crucifié après avoir évangélisé autour de la Mer Noire.

Les témoins racontent qu’André aurait déclaré en voyant la croix :

« J’ai longtemps désiré et anticipé cette heure. La croix a été consacrée par le corps du Christ pendu à la croix. »

Il a continué à prêcher à ses tortionnaires pendant deux jours avant de mourir.

Jacques fils de Zébédée a évangélisé l’Espagne.

Il est le premier apôtre à mourir en martyr, décapité à Jérusalem.

Philippe a évangélisé l’Asie-Mineure.

Il est mort lapidé et crucifié la tête en bas en Phrygie.

Barthélémy a évangélisé l’Arabie et la Mésopotamie.

Il a été flagellé, écorché vif, crucifié puis décapité.

Thomas a évangélisé l’Inde et formé une première communauté chrétienne à laquelle appartenait des personnes de la famille royale.

Il y est mort, transpercé par une lance.

Matthieu a évangélisé l’Éthiopie.

Il est mort, tué par l’épée.

Jude Thaddée a évangélisé la Perse, la Mésopotamie et d’autres pays arabes.

Il aurait subi le martyre en Perse.

Simon le Zélote a évangélisé la Perse, l’Égypte et les Berbères.

Il a été découpé à la scie.

Jean est le seul à être mort de vieillesse.

Il a pourtant connu le martyre par immersion dans un bain d’huile bouillante à Rome,

Condamné aux mines à Patmos, où il rédigea l’Apocalypse, il est mort de vieillesse dans l’actuelle Turquie.

Persécution contre l’Evangile

La persécution où Saul était impliqué avait pour fond de combattre l’Evangile

Persécution politique

Ici Hérode exécute Jacques pour gagner le coeur des Juifs.

Une famille de pouvoir, de violences et de folie

Hérode Agrippa est le petit fils d’Hérode le Grand (qui avait fait massacrer les nouveaux nés garçons, contemporain de Jésus Matthieu 2 : 16 )

Les Hérode sont pour la Palestine de l’époque un peu ce que sont les Kim pour la Corée du Nord !

Hérode Agrippa sur la sellette

Même si Hérode Agrippa est un ami de l’empereur romain, il a tout de même pas mal de « casseroles » à Rome (des dettes en particulier).

Alors n’étant pas en odeur de sainteté chez beaucoup de Romains, il essaie d’obtenir les faveurs du peuple juif.

Il est aussi à rappeler qu’il y a une grande famine, alors si l’on peut trouver un exutoire avec une petite exécution populaire, rien de mieux !(Actes 11 : 27-29 ) Du pain et des jeux

Les cibles parfaites

Quoi de mieux que d’exécuter un des responsables des chrétiens de l’époque (l’apôtre Jacques) qui dérange, avec tous les autres croyants, la nation juive traditionnelle.

Plébiscite pour cette opération pour gagner les coeurs des Juifs.

Alors pourquoi ne pas remettre ça avec un autre apôtre d’importance, Pierre ?!?

Date stratégique

En plus à un moment où a lieu une grande fête juive ! Ainsi sa renommée chez les Juifs pourra peut-être même aller au delà de la seule Palestine de l’époque car beaucoup de juifs venaient exceptionnellement de tout l’Empire pour ces fêtes.

Personne emblématique

Donc on fait arrêter Pierre en vue de sa condamnation à mort.  (Actes 12 : 4 « faire comparaître devant le peuple après la Pâque »

Dans le texte original grec, cela correspond à une condamnation et pas du tout à un procès équitable comme dans nos films ou séries !

Mesures de détention renforcées

Vu que les apôtres s’étaient déjà « fait la belle de prison » (Actes 5 :19 )

On le met dans une prison de haute sécurité (trois niveaux de grilles Actes 12 : 10), avec suffisamment de forces spéciales pour le garder

(quatre escouades de quatre soldats Actes 12 : 4).

Pour être sûr qu’il ne fasse rien pour s’évader de sa cellule, deux soldats dorment avec lui comme un livre serré entre deux autres livres sur une bibliothèque. (Actes 12 . 6).

Le puissant ferait-il ce qu’il veut ?

La campagne de popularité (en élimant des apôtres) auprès des Juifs est une intrigue de plus qui marche comme sur des roulettes, pense Hérode !

Hérode trop présomptueux

Cependant, Hérode a oublié en tout cas trois choses dans ce chapitre 12 :

1) On ne s’en prend pas ouvertement et délibérément à Dieu et à Son peuple, impunément. Dieu est juste et Sa juste colère s’abat sur ceux qui L’affronte.

2) Les planifications humaines les plus implacables, les plus précises et les plus infaillibles ne sont rien du tout face à la souveraineté et à la toute puissance de Dieu.

3) On ne se prend pas pour Dieu à la légère et en connaissance de cause.

Toucher au peuple de Dieu a des conséquences.

Qu’est-ce que le peuple de Dieu ?

Depuis la mort, la résurrection et l‘ascension de Jésus, le peuple de Dieu est constitué des personnes qui ont accepté Jesus comme Seigneur et Sauveur de leur vie (cf. Christ est la tête du corps qu’est l’Église Colossiens 1 : 18 ).

S’en prendre aux croyants c’est s’en prendre à Christ dans le texte narratif des Actes

S’en prendre aux croyants (apôtres ou non), c’est s’en prendre à Christ (Actes 9 : 4 ) : Jésus dit à Saul qu’il Le persécute, alors que Saul ne s’attaque qu’aux croyants. Nous comprenons donc que persécuter les croyants revient à persécuter Jésus, donc Dieu.

S’en prendre aux croyants c’est s’en prendre à Christ dans les textes didactiques des épîtres

Jésus est la tête de l’Eglise (Colossiens 1 : 18 ), donc si un membre du corps souffre, tout le corps souffre (1 Corinthiens 12. 26 ).

Dieu est attentif au martyr des croyants

Apocalypse 6 : 9 nous montre que Dieu a bien été attentif aux croyants martyrs à cause du témoignage qu’ils avaient rendu à l’Evangile.

Folie d’Hérode

Hérode n’a aucune sagesse, lui qui connaissait bien la loi et les prophètes (désignation pour l’Ancien Testament à l’époque), il savait quel était le sort réservé à ceux qui ont attaqué délibérément le peuple de Dieu (les Hébreux dans l’AT).

Des souverains étrangers au peuple de Dieu

Pharaon Exode chapitres 5-14   Mort englouti dans les flots (Exode 14 :   27-28).

Nombres de rois contre le peuple hébreu :

  • 31 rois cananéens (Josué 12 : 7-24);
  • Sanchérid, l’orgueilleux et cruel roi d’Assyrie avec sa redoutable armée (2 Rois 19 : 35 et Esaïe 37 : 38 ).

Des souverains issus du peuple de Dieu

Beaucoup de rois d’Israël et de Juda se sont délibérément opposés à Dieu et aux Hébreux fidèles à l’Eternel, ce qui a conduit clairement à l’invasion et à la  déportation  des populations de ces deux états,  par exemple:

Jérémie 21

Jérémie leur répondit: «Vous direz à Sédécias:

4 ‘Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël: Je vais retourner contre vous les armes qui sont dans vos mains et avec lesquelles vous combattez, à l’extérieur des murailles, le roi de Babylone et les Babyloniens qui vous assiègent, je les rassemblerai contre le centre de cette ville. 5 Ce sera moi-même qui vous combattrai, par la puissance de ma main et la force de mon bras, avec colère, fureur et une grande indignation. 6Je tuerai les habitants de cette ville, hommes et bêtes. Ils mourront d’une peste terrible.’

Couple royal hébreu rebelles et fin tragique

Peut-être le couple royal le plus emblématique de la rébellion contre Dieu et de la persécution acharnée contre les Hébreux fidèles à l’Eternel est Achab et Jézabel qui connaîtront une fin misérable.  (2 Rois 9 : 7 et 10; 1 Rois 22 : 38 ;         2 Rois 9 : 30-37 ).

Hérode ne tient pas compte de ce qu’il savait

Hérode connaissait évidemment ces évènements historiques de son peuple. Il aurait dû avoir la sagesse de Gamaliel qui, devant le Sanhédrin et le conseil des anciens à Jérusalem, avait dit au sujet des apôtres :

Actes 5 : 38-39

38 Maintenant, je vous le dis, ne vous occupez plus de ces hommes et laissez-les faire. Si cette entreprise ou cette activité vient des êtres humains, elle se détruira; 39 en revanche, si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas la détruire.

Ne courez pas le risque de combattre contre Dieu !

2 Chroniques 13 : 12 : … ne combattez pas l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, car vous n’auriez aucun succès !

On ne s’attaque pas impunément au peuple de Dieu

Idem pour nous maintenant, Dieu ne change pas : Il est attentif, rien ne lui échappe, Il est juste et souverain pour exercer Sa justice. Il en a les capacités quelles que soient les circonstances !

Qu’aucun d’entre nous n’ait jamais la folie de s’attaquer ouvertement et  volontairement au peuple de Dieu !

Les planifications humaines ne sont rien du tout, face à la souveraineté et la toute-puissance de Dieu.

Le génie humain n’est rien face au Créateur

Que personne n’ait aussi la folie de croire que les stratagèmes, la technologie et la force puissent dépasser Dieu et qu’en mettant en oeuvre les moyens humains les plus performants on puisse être sûr à 100% du résultat !

La confiance dans le génie humain n’est rien face au Créateur

Hérode croyait que son plan allait rouler comme sur des roulettes :

  • arrestation par la force,
  • incarcération de haute sécurité,
  • tribunal acquis à sa cause,
  • exécution.

La toute-maîtrise de ce stratagème semble implacable et rien ne peut se mettre en travers mais Dieu n’est dépassé en rien !

Dieu sait tout :

Psaume 139 : 2 et 4

Longtemps à l’avance, Tu sais ce que je pense… Je n’ai pas encore ouvert la bouche, Tu sais déjà tout ce que je vais dire !

Dieu peut tout :

Job 42 : 2

Je reconnais que tu peux tout, Et que rien ne s’oppose à tes pensées.

Les grands de ce monde

Pour toutes les grandes manipulations des dirigeants, pas  besoin de se nourrir et de s’épuiser dans des cercles complotistes. Dieu connaît chacun d’entre eux, connaît vraiment la vérité et agit d’une manière souveraine en fonction de ce qu’Il a prévu et de Sa personnalité (justice, amour, sainteté, etc.).

Comme nous

Pour nous aussi, Dieu nous connaît : toutes les grandes manipulations que nous faisons dans le dos de notre entourage et des institutions,  notre hypocrisie, etc., Dieu les connaît et Il agira d’une manière souveraine en fonction de ce qu’Il a prévu et de Sa personnalité (justice, amour, sainteté etc.).

Des textes comme ceux d’aujourd’hui nous invitent à vivre dans la lumière et dans la transparence avec Dieu et avec nos semblables !

Luc 12

1 Pendant ce temps, les gens s’étaient rassemblés par milliers, au point de s’écraser les uns les autres. Jésus se mit à dire à ses disciples:

«Avant tout, méfiez-vous du levain des pharisiens, qui est l’hypocrisie. 2 Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

3 C’est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans l’obscurité sera entendu en plein jour

et ce que vous aurez dit à l’oreille dans les chambres sera proclamé sur les toits.

4 Je vous le dis, à vous qui êtes mes amis:

ne redoutez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. 5 Je vais vous montrer qui vous devez redouter:

redoutez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter en enfer.

Oui, je vous le dis, c’est lui que vous devez redouter. 6 Ne vend-on pas cinq moineaux pour deux petites pièces? Cependant, aucun d’eux n’est oublié devant Dieu. 7 Même vos cheveux sont tous comptés. N’ayez donc pas peur: vous valez plus que beaucoup de moineaux.

On ne se prend pas pour Dieu à a légère en connaissance de cause

Hérode se prend pour Dieu

Au moment de Dieu

Plusieurs mois semblent s’être écoulés entre l’évasion de Pierre et le conflit politique dont il est question en fin de chapitre 12 entre Hérode, les Tyriens et les Sidoniens.

Comme pour d’autres cas (voir ceux de l’AT cités ci-dessus), on voit que l’exécution de la justice de Dieu n’est pas forcément instantanée.

Relation de cause à effet

Cependant le Saint-Esprit conduit Luc à mettre en lien le meurtre de Jacques, la prétention divine d’Hérode et sa mort pour bien montrer la relation de cause à effet.

Prétention divine d’Hérode ?

Hérode ne reprend pas les personnes qui le flattent en le considérant comme dieu.

Flavius Joseph, l’historien incontournable de cette période, relate lui aussi l’incident

Flavius Joseph:

Lors d’une fête qu’il avait organisée en l’honneur de l’empereur et à laquelle assistaient de nombreuses personnalités officielles, Hérode Agrippa « entra au théâtre de l’aurore », vêtu d’une robe entièrement en argent et d’un tissu admirable. L’argent resplendit et brilla merveilleusement lorsque les premiers rayons du soleil tombèrent sur lui, et ce rayonnement inspira une sorte de crainte et de tremblement à tous ceux qui le contemplaient. Aussitôt ces flatteurs élevèrent la voix de toutes parts, utilisant un langage qui n’était pas pour son bien, s’adressant à lui comme à un dieu. « Puisses-tu nous être propice, ajoutèrent-ils, et si, jusqu’à présent,  nous t’avons respecté comme homme, nous reconnaissons à présent que tu es plus qu’un mortel dans tous ton être ». Le roi ne les reprit pas et ne rejeta pas leur flatterie comme une impiété… Alors il fut pris de violents maux d’intestin et  mourut cinq jours plus tard, âgé de 54 ans, dans la 7e année de son règne (en avril 44).

Encyclopédie des difficultés bibliques, Evangile et Actes, Edition Emmaüs 2002, pp.684.

Si Hérode ne réfute pas, les apôtres ont de suite démenti

Si Hérode accepte les flatteries, les apôtres refusent d’être considérés comme Dieu :

  • Pierre chez Corneille Actes 10 : 26 ;
  • Barnabas et Paul sont pris pour des dieux par la population de Lystre, suite à la guérison d’un infirme de naissance. Actes 14 : 11-15 .

Hérode un homme averti

Hérode connaissait depuis son enfance ce que nous désignons par l’Ancien Testament (pour l’époque « la loi et les prophètes »).

Il devait même lire publiquement la Loi au peuple lors des grandes fêtes. Il sait donc que Dieu ne tolère aucun rival.

Très clair dans les commandements de l’Eternel :

Exode 20 : 5 et Deutéronome 5 : 9

« car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux ».

Dieu est créateur, aucun n’est Son égal

Dieu ne tolère aucun rival car personne n’est Son égal, aucun être créé ne peut être l’égal de Dieu, cela a toujours eu des conséquences :

  • ange (prétention de Satan Matthieu 4 :1-11 );
  • homme (par exemple, le roi Nebucadnetsar et l’adoration de sa statue Daniel 3 , le roi Nebucadnetsar sera pour un temps comme une bête herbivore Daniel 4 : 30 );
  • la bête (le livre de l’Apocalypse révèle que dans les temps de la fin, une adoration forcée d’une bête sera ordonné à l’humanité. Apocalypse 13. 12 ).

Encouragement à la persévérance

Des textes comme nous venons de voir aujourd’hui nous préparent à y renoncer en comptant sur l’aide de Christ pour tenir ferme, sachant que Dieu dans Sa justice punira ceux qui adoreront cette bête Apocalypse 14 : 9-11 , qu’Il tiendra compte aussi de ceux qui en résistant auront perdu la vie Apocalypse 14 . 13 et surtout que Dieu nous donne ces indications dans l’Apocalypse mais aussi dans la Bible d’une manière générale pour nous encourager à être persévérants en Lui.

Apocalypse 14

12 C’est ici qu’est nécessaire la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus.

Exemple de Pierre au milieu des difficultés

L’exemple de Pierre au milieu de la persécution peut aussi être pour nous une source d’inspiration pour nous réfugier avec sérénité en Christ. En effet, on peut avoir un peu le souffle coupé de voir que Pierre est dans un sommeil profond pendant son incarcération. Le verset de 1 Pierre 5 : 7 prend une toute autre profondeur : Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.

ÉQUITÉ ?

L’un meurt, l’autre est sauvé

Nous pourrions nous poser des questions sur l’équité de Dieu au regard du sort funeste réservé à Jacques et de celui de Pierre pour lequel Dieu missionne un ange pour le délivrer.

Même arrière-plan

En effet, on pourrait se dire que l’un et l’autre sont serviteurs de Dieu et  même apôtres.

Pourquoi Dieu n’a-t-Il pas délivré Jacques ?

Dieu n’aurait-Il pas pu permettre que le même sort soit réservé à l’un comme à l’autre ? Bien sûr, quand nous pensons comme cela, nous pensons que Dieu délivre l’un et l’autre. Bizarrement jamais dans l’autre sens.

Idem pour nos situations dramatiques

Et comme je le disais plus tôt, peut-être que nous avons le même type d’interrogations pour des situations de vie dont nous avons été spectateurs ou qui nous ont touché de près.

Jacques et Pierre des cas particuliers

Avant de réfléchir aux choses qui nous concernent, on peut noter que Jacques et Pierre ont été l’objet de prophéties spécifiques de la part de Jésus.

Pour Jacques

Matthieu 20 : 23

La mère de Jacques et Jean essaie de placer ses enfants dans le royaume  de Jésus (qu’elle pense terrestre), Jésus leur fait remarquer qu’ils ne peuvent vivre les épreuves qui L’attend, ils affirment qu’ils le pourront. Jésus ne dément pas et le martyr de Jacques en est la démonstration.

Pour Pierre

Indication qu’il mourrait certes âgé Jean 21. 18-19 mais qui suggère au minimum la captivité.

18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu tendras les mains et c’est un autre qui attachera ta ceinture et te conduira où tu ne voudras pas.» 19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre révélerait la gloire de Dieu.

L’un et l’autre avaient des trajectoires différentes dans la pensée de Dieu.

Pour nous

Nous ne sommes pas apôtres et nous n’avons pas reçu de Jésus des prophéties spécifiques, ce que nous pouvons comprendre de ce que nous montre Dieu par la Bible.

Notre aspiration à toujours vivre est normal

Le conflit entre l’aspiration à vivre et notre finitude est normal : l’aspiration à vivre vient de notre nature à l’image de Dieu. Genèse 1 :    27, notre « programme initial » est de vivre sans connaître la mort.

Notre rébellion brise la vie

Cependant notre rébellion contre Dieu, dont nous sommes solidaires, a introduit un « virus mortel » dans le « programme initial ».

Logiquement nous devrions mourrir tout de suite. Genèse 2 : 17 , mais ce que nous constatons, c’est  que Dieu fait grâce d’un temps de la vie

pour que nous réorientions nos vies en Lui. 2 Pierre 3 : 9

Nous n’avons aucun droit à revendiquer à Dieu

Si nous aspirons à vivre c’est normal mais nous n’avons aucun droit de de revendications et de réclamations dûs à notre rébellion, notre parcours terrestre n’est que grâce.

Implications

En cela, il est bon de réfléchir au sens de nos vies.

Est-ce que le temps de grâce que sont nos vies a pour but premier de travailler le plus consciencieusement possible pour jouir d’une retraite bien méritée, où à la fin je pourrais dire: « j’ai bien vécu » (qui sous-entend que j’ai bien vécu pour moi).

L’objectif de la grâce de Dieu pour la vie qu’Il nous accorde n’est-il pas de rendre gloire à Dieu comme reconnaissance minimum ? En cela à la fin de notre parcours, au lieu de dire « j’ai bien vécu » mais plutôt dire :

« J’ai combattu le bon combat, j’ai terminé la course, j’ai gardé la foi. » 2 Timothée 4. 7

Un autre regard sur l’équité de Dieu pour nos différentes vies

Si notre regard sur la vie, sur notre vie, devient plus réaliste, alors la notion d’équité par rapport aux différentes situations auxquelles nous seront confrontés ne sera pas nourrie d’une équité du type que nous ayons tous la même chose mais que Dieu qui est juste, souverain sur toutes vies, accorde parfaitement ce qui convient dans ce monde infesté par le péché et qui devrait déjà connaître l’enfer s’il n’y avait pas la grâce de Dieu.

Jean 21

Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre révélerait la gloire de Dieu. Puis il lui dit: «Suis-moi.»

20 Pierre se retourna et vit venir derrière eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché vers Jésus et avait dit:

«Seigneur, qui est celui qui va te trahir?» 21 En le voyant, Pierre dit à Jésus:

«Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il?»

22 Jésus lui dit:

«Si je veux qu’il vive jusqu’à ce que je revienne, en quoi cela te concerne-t-il? Toi, suis-moi. »

PRIÈRES

Prière ferventes

Au moment où Pierre est incarcéré, un important élan de prière de la part des croyants de Jérusalem se met en place.

Actes 12 : 5

l’Eglise adressait d’ardentes prières à Dieu pour lui

L’original grec utilise un terme qui est employé habituellement pour un muscle étiré jusqu’à la limite (on voit que Luc est un médecin), même intensité de que Jésus a vécu à Gethsémané Luc 22 : 44 .

Mais sans attendre vraiment la réponse de Dieu

Et pourtant, au moment où Dieu lui apporte l’exaucement, l’Eglise ne semble pas prête à le recevoir. C’est presque un sketch absurde Actes 12 : 12-17, ça vire même au délire avec l’histoire que ce serait l’ange de Pierre…

S’attendre à un type d’exaucement

S’attendaient-ils à ce type d’exaucement ? Manifestement pas !

Peut-être voulaient-ils et priaient-ils pour « que Pierre s’en sorte à la comparution », mais Dieu a exaucé d’une autre manière.

Et nous

Je me suis demandé si je suis semblable quand je prie :

  • Prions-nous par devoir ?
  • Prions-nous d’une manière psychologique (parce que ça fait du bien) ?
  • Prions nous pour nous ?

Marc 11 : 22-24

22 Jésus leur dit alors: «Ayez foi en Dieu. 23 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: ‘Retire-toi de là et jette-toi dans la mer’, et s’il ne doute pas dans son cœur mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. 24 C’est pourquoi je vous le dis: tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.

LES ANGES

Il est question à trois moments d’anges dans ce texte :

  • pour l’extraction de Pierre de la prison;
  • certains croyants croient que c’est l’ange de Pierre derrière la porte;
  • un ange exécute le jugement de Dieu sur Hérode.

Même action dans l’AT et le NT

La seule chose que nous pouvons tirer de ce texte sur l’action des anges, sans tomber dans des délires (comme certains croyants de Jérusalem), c’est que les anges sont actifs de la même manière que dans la période avant la mort, la résurrection et l’ascension de Jésus.

Au service de Dieu et pas nos serviteurs

Ils sont au service de Dieu, Jésus (Matthieu 4 : 11 ) et répondent aux ordres de Dieu (et pas des hommes).

Des capacités surhumaines

Ils ont des capacités extraordinaires :

  • occultation complète de l’extraction de Pierre de la prison;
  • don d’une maladie mortelle à Hérode.

Plutôt des moments clefs qu’une normalité de tous les instants

Les interventions relatées dans la Bible sont majoritairement dans des situations très particulières donc il ne faut pas s’attendre à les voir actifs 24 h/24h dans ma vie !