1 Pierre 3.17-4.19; L’exemple de Christ m’aide à avoir une attitude vie qui L’honore

L’exemple de Christ m’aide à avoir une attitude vie qui L’honore

Prédication de Patrice Berger, 2019_06_02, église AB Lausanne-Renens

titre: 1 Pierre 3.17-4.19; L’exemple de Christ m’aide à avoir une attitude vie qui L’honore , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé : Le témoignage de vie du croyant le démarque positivement. Pour autant, il peut être l’objet de sarcasmes ou harcèlements. Même dans ces conditions difficiles, l’endurance à faire le bien, avec l’aide de Dieu, est un témoignage qui vise le long terme en accumulant un poids de bonté irréfutable aux yeux des septiques.

Bref mais honorable


Nous sommes de passage sur cette terre, mais notre passage a une importance capitale pour rendre gloire à Dieu.

1 Pierre 2/ 11
11 Bien-aimés, je vous encourage, en tant que résidents temporaires et étrangers sur la terre, à vous abstenir des désirs de votre nature propre qui font la guerre à l’âme.
12 Ayez une bonne conduite au milieu des non-croyants, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous faisiez le mal, ils remarquent votre belle manière d’agir et rendent gloire à Dieu le jour où il interviendra.

Au quotidien, je peux faire la différence
L’apôtre montre la différence que nous pouvons faire pour rendre gloire à Dieu dans différents domaines :
• relation vis-à-vis des autorités,
• relation dans le monde du travail,
• relation dans le couple.

Notre soumission volontaire peut nous démarquer positivement.

• Relations fraternelles réellement nourries de l’amour les uns pour les autres, où la bienveillance remplace la riposte.

Normalement « tranquille »
• En reflétant ainsi Christ dans notre environnement,
• en vivant les bienveillantes recommandations de Dieu,
il n’y a normalement pas de raison d’être inquiété.

Mais notre belle attitude irrite
Pour autant, le décalage que produit notre attitude de vie peut irriter ceux qui nous entourent et nous pouvons être l’objet
• de leurs sarcasmes,
• de remarques
• et autres formes d’harcèlement.

Ne pas en être déstabilisé
• Que cela ne nous trouble pas car il vaut mieux souffrir pour une cause juste et pure que pour quelque chose de répréhensible.

• Que cela ne nourrisse pas en nous de l’amertume ou de la vengeance, mais parlons de notre espérance en Christ avec douceur, même si ce n’est pas évident et si nous souffrons de la situation.

Sur le long et puissant témoignage
Même si notre environnement nous critique et nous montre de l’opposition, il remarquera notre constance à faire le bien et pourra en être confondu.

1 Pierre 3/ 17
En effet, il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu’en faisant le mal.

Deux illustrations

Christ


Celle de Christ,
• Lui parfait, bon,
• injustement tué par ceux qu’Il est venu sauver,
• mais ressuscité par Dieu qui est juste.

Le bien a été victorieux et la honte de
• ceux qui n’ont pas cru en Lui et qui L’ont tué
• et aussi pour ceux qui étaient dans le même état d’esprit du temps de Noé,
Christ a témoigné pour qu’au final le bien remporte toujours la victoire.

Le temps de Noé


En effet, l’expérience du temps de Noé était similaire :
• Dieu, patiemment, mettait un plan de sauvetage en place,
• rejeté par tous,
• seules 8 personnes l’ont accepté !

Après la souffrance la gloire
Non seulement, Christ a témoigné de Sa victoire, mais Il a reçu la gloire, Lui qui s’est soumis au Père a reçu la soumission des anges des autorité et des puissances.

1 Pierre 3
18 Christ aussi a souffert, et ce une fois pour toutes, pour les péchés. Lui le juste, il a souffert pour des injustes afin de vous conduire à Dieu. Il a souffert une mort humaine, mais il a été rendu à la vie par l’Esprit.
[…]
22 Dieu (. Il ) nous sauve à travers la résurrection de Jésus-Christ qui est monté au ciel, a reçu la soumission
• des anges,
• des autorités
• et des puissances
et se trouve à la droite de Dieu.

Souffrances des destinataires de l’épître


Visiblement les destinataires de cette lettre de Pierre vivaient
• des pressions,
• des persécutions,
• des souffrances.
Ce sujet alimente le coeur de cette épître.

Après avoir présenté les retombées victorieuses de la souffrance vécue pour Christ, Pierre poursuit la même idée avec un angle plus personnel.

1 Pierre chapitre 4
1 Ainsi donc, puisque Christ a souffert dans son corps, vous aussi armez-vous de la même pensée: celui qui a souffert dans son corps en a fini avec le péché, afin de ne plus vivre en suivant les désirs des hommes, mais la volonté de Dieu, pendant le temps qu’il lui reste à vivre ici-bas.
3 C’est déjà bien suffisant d’avoir par le passé accompli la volonté des non-croyants en marchant dans les désordres, les convoitises, l’ivrognerie, les orgies et autres beuveries ainsi que dans les idolâtries criminelles.
4 Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez plus avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient.
5 Ils rendront des comptes à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts.
6 En effet, l’Evangile a aussi été annoncé aux morts afin qu’après avoir été jugés comme tous les hommes ici-bas ils vivent selon Dieu par l’Esprit.

Difficile compréhension


À la première lecture, ce texte est un peu difficile à comprendre, surtout la partie « celui qui a souffert dans son corps en a fini avec le péché ».
En effet, si je suis malade, je peux me demander quelle est la relation avec le péché.

Assez clairement, ce texte ne parle pas de ce sujet et pour le comprendre, deux choses sont utiles :
• bien cerner les souffrances de Christ dont il est question dans le texte, puisque nous devons nous armer de la même pensée
• et considérer l’opposition entre la volonté de Dieu et les désirs des hommes déchus, dont il est question dans ces deux premiers versets.

Les souffrances de Christ sont du type :


• faire le bien et être persécuté pour cela ;
• faire ce qui est juste et subir l’injustice jusqu’à en payer de sa vie.
• Pas pour du masochisme spirituel ou un mauvais relent de pensée hindouiste mais pour être victorieux et glorieux avec Dieu.

Les souffrances conduisent à un rejet des aspirations déchues


Suivre une telle trajectoire de vie, c’est renoncer
• aux sirènes du péché,
• aux aspirations,
• aux désirs de notre vie déchue.
• Invitation que nous retrouvons d’ailleurs à longueur dans
• notre société,
• tout comme celle du temps de Pierre.

Des exemples sont donnés dans le texte que nous venons de lire :
• les désordres,
• les convoitises,
• l’ivrognerie,
• les orgies
• et autres beuveries,
• ainsi que dans les idolâtries criminelles.

Décalage entre les attentes de Dieu et celles de la société
• La souffrance, la lutte et la sorte de persécution sont plus dans le fait que nous sommes en décalage avec les aspirations de la société qui invitent continuellement à répondre et à nourrir les désirs de ce qui est déchu en nous.

Quelques exemples


Quelques exemples de la pression de notre société en décalage avec la volonté de Dieu :
• plus besoin de se marier,
• sexualité en dehors du mariage,
• nombreuses expériences sentimentales,
• nombreuses expériences sexuelles.
• Il faut bien que « jeunesse se passe », alors testons tout ce qui est festif (derrière « t’es un homme dont il faut se méfier si tu n’as pas testé toutes les drogues et cachets ! ») ;
• tu ne peux être que « pour » l’homosexualité, les trans et autres LGBT.
• Fais ta place coûte que coûte dans le monde du travail. Peu importe si tu ruines des vies autour de toi !
• Ta réalisation, ton hédonisme et ton plaisir sont prioritaires par rapport aux autres.
• Ça donne des trucs bizarres voire cocasses (dans une recherche d’emploi, le potentiel patron devrait s’adapter aux désirs de temps libre)…
• Le bien-être au travail a pris le pas sur le travail (en Suisse).
• Matérialisme et achats compulsifs : « Je ne suis vraiment pas à la mode, ça fait 8 jours que je porte la même chose, je ne peux vraiment pas survivre si j’en change pas tout de suite !».
• Véganisme, antispécisme, pleine conscience et autres recettes comme solutions, à la place de Dieu.
• « Si t’es pas pour l’avortement, t’es le pire des tortionnaires ; si t’es pas militant pour l’ultra-féminisme, t’es intégriste à faire disparaître ; si t’es pas favorable à l’euthanasie, t’as aucune empathie ; si t’es pas animaliste, les hommes sont les méchants, les animaux et la nature sont les gentils… ».

Valeurs inversées


En somme, il est bon de se méfier de ceux qui ne rentrent pas dans ce moule, de ce qu’impose la société. Au contraire, il est bon de trouver génial de faire des lois pour ce qui est toujours plus dépravé, déréglé et nourri uniquement par le ressenti.

Esaïe 5/ 20
Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur et la douceur en amertume!

Même idée développée par Pierre
Et c’est un peu ce qui est dit aux versets 5 et 6, d’une autre manière, Christ juge, Christ jugera les vivants et les morts, croyants et non-croyants.

Perdition


C’est certain, (ici les calomniateurs, ceux qui font souffrir, ceux qui n’ont aucun cas de Christ), ce sera pour leur confusion et malheur éternel.

Félicité éternelle


En revanche, pour ceux dont Christ est le Sauveur, qui endurent la souffrance injustement, qui renoncent aux péchés (« qui en ont fini avec le péché »), ils vivent selon Dieu, par l’Esprit.
Petit clin d’oeil au verset 18 qui nous rappelle que Dieu, par Son Esprit, a ressuscité Jésus. C’est le même Esprit dont il est question, la même trajectoire dont nous devons nous inspirer, certes avec des souffrances injustes ici bas, mais une félicité éternelle…
Souffrir en résistant aux sollicitations déchues, mais aussi viser à vivre la volonté de Dieu.

1 Pierre 4
7 La fin de toutes choses est proche.
Tout au long de l’épître, l’apôtre Pierre met en perspective la brièveté de nos vies, de notre monde et planète avec l’éternité.
Pas pour nous faire flipper, mais pour montrer que l’investissement éternel est bien plus raisonnable que de se perdre en se laissant aller pendant notre vie assez brève…

1 Pierre 4
Soyez donc sages (Dieu en arrière-plan)et sobres afin de vous livrer à la prière.
8 Avant tout, ayez un amour ardent les uns pour les autres, car l’amour couvrira une foule de péchés.
9 Exercez l’hospitalité les uns envers les autres sans murmurer.
10 Comme de bons intendants des diverses grâces de Dieu,
mettez chacun au service des autres le don que vous avez reçu.
11 Si quelqu’un parle, qu’il annonce les paroles révélées de Dieu; si quelqu’un accomplit un service, qu’il le fasse avec la force que Dieu communique, afin qu’en tout Dieu reçoive la gloire qui lui est due à travers Jésus-Christ. C’est à lui qu’appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen!

Comme un résumé conclusion
1 Pierre 4
12 Mes bien-aimés, ne soyez pas surpris de la fournaise qui sévit parmi vous pour vous éprouver, comme s’il vous arrivait quelque chose d’étrange.
13 Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous prenez aux souffrances de Christ, afin d’être aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire sera dévoilée.
14 Si vous êtes insultés à cause du nom de Christ,
vous êtes heureux, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous.
[Eux, ils blasphèment l’Esprit, tandis que vous, vous lui rendez gloire.]
15 Que personne parmi vous n’ait à souffrir pour avoir tué, volé, fait le mal ou pour s’être mêlé des affaires d’autrui.
16 Mais si quelqu’un souffre parce qu’il est chrétien, qu’il n’en ait pas honte. Au contraire, qu’il rende gloire à Dieu dans cette situation.
17 En effet, c’est le moment où le jugement commence, et il commence par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il débute, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu?
18 Et si le juste est sauvé avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur?
19 Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu s’en remettent à lui comme au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien.

Versets clefs (Bible Segond 21)

1 Pierre 3 / Segond21
17. En effet, il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal.
Ésaïe 5 / Segond21
20. Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur et la douceur en amertume!

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Pierre

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Prédicateur: Patrice Berger (biographie)

Mots Clefs

  • Témoignage
  • Endurance
  • Evidence
  • Opposition
  • Christ
  • Noé