1 Jean chapitre 3 , versets 11 à 24; Aimer son frère dans la foi signe notre attachement à Christ

Aimer son frère dans la foi signe notre attachement à Christ

Prédication de Patrice Berger, 2020_10_26, église AB Lausanne-Renens

titre: 1 Jean chapitre 3 , versets 11 à 24; Aimer son frère dans la foi signe notre attachement à Christ , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé : Un cher ami m’a dit un jour : – « On parle beaucoup d’amour à l’Eglise mais on ne le voit pas souvent… ». Pourtant l’amour fraternel est le signe concret qui témoigne de notre appartenance à Christ.

Rappel


Le parcours de l’épître de la première épître de Jean est assez simple,
l’apôtre clarifie deux attitudes :

Opposés à Christ


• Celles et ceux qui sont opposés à Christ, qui subjuguent avec des propos époustouflants, mais qui font totalement l’inverse de la pensée, la volonté de Dieu ; se réclamant eux-mêmes de Dieu, ils démontrent par leur conduite qu’ils sont étrangers à Dieu et n’ont jamais été proches de Lui.

Pour Christ


• Celles et ceux qui sont réellement attachés à Christ :
• le minimum, c’est qu’ils démontrent par leur vie leur appartenance à Christ, c’est à dire qu’ils recherchent, affectionnent tout ce que Christ a démontré pendant Sa vie et qui nous est rappelé dans les évangiles et les écrits des apôtres.

En écrivant cela, Jean pense particulièrement à un domaine :
le verset 10 du chapitre 3 de la première épître nous avait mis la puce à l’oreille…
C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable:
• celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu,
• tout comme celui qui n’aime pas son frère.

Il est question ici d’aimer son frère, d’amour fraternel.

Et ce que veut dire ici l’apôtre, c’est que l’amour fraternel n’est pas un concept, c’est le signe concret qui témoigne de notre appartenance à Christ.  

1 Jean chapitre 3 , versets 11 à 24
11 En effet, le message qui vous a été annoncé et que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres.
12 N’imitons pas Caïn: il était du mal et il a tué son frère. Et pourquoi l’a-t-il tué? Parce que sa manière d’agir était mauvaise tandis que celle de son frère était juste.
13 Ne vous étonnez pas, mes frères et sœurs, si le monde vous déteste.
14 Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons les frères et sœurs. Celui qui n’aime pas [son frère] reste dans la mort.
15 Tout homme qui déteste son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle en lui.
16 Voici comment nous avons connu l’amour: Christ a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères et sœurs.
17 Si quelqu’un qui possède les biens de ce monde voit son frère dans le besoin et lui ferme son cœur, comment l’amour de Dieu peut-il demeurer en lui?
18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actes et avec vérité.
19 Par là nous saurons que nous sommes de la vérité et nous rassurerons notre cœur devant lui.
20 En effet, même si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout.
21 Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.
22 Quoi que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et faisons ce qui lui est agréable.
23 Et voici quel est son commandement: c’est que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, comme il [nous] l’a ordonné.
24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu et Dieu demeure en lui; et nous reconnaissons qu’il demeure en nous à l’Esprit qu’il nous a donné.   

L’amour fraternel est le signe concret qui témoigne de notre appartenance à Christ 

Ce texte nous dit ce que l’amour fraternel n’est pas, ce qu’il est et ce qu’il fait pour les croyants.

1 Jean chapitre 3 , versets 11 & 12 insiste sur le fait de s’aimer entre nous (l’expression « les uns les autres » a toujours trait à la communauté dans les épîtres) par un terme fort, « devoir ». Ce n’est pas optionnel. Cet impératif prend son ancrage dès le commencement.

Caïn sur Abel


Le verset 12 nous rappelle le fratricide de Caïn sur Abel, cet incident nous a montré plusieurs choses :

Caïn n’a pas fait une offrande irrecevable par inadvertance, son offrande n’a pas été agréée par Dieu par ce qu’il était du malin, enfant de l’ennemi de Dieu, du prince de ce monde.
Étant du malin, il a fait des oeuvres qui sont de la même nature que son maître : offrande irrecevable, haine, meurtre.

A l’inverse Abel, homme de foi (selon Hébreux 11/ 4), a fait des oeuvres liées à sa foi, une offrande agréée par Dieu, recevable.

Ce que l’apôtre souligne ici à ces frères et soeurs, c’est qu’en tant que chrétiens, nous devons viser à vivre ce que nous sommes, enfants de Dieu, vivants par la foi, aimant son prochain.
Et ne pas imiter ceux qui ne font aucun cas de Dieu et de Christ, qui appartiennent alors au diable et, donc ce qui les anime, les conduit à des actes inspirés par leur attachement à l’ennemi de Dieu.

Enfants de Dieu à jamais


Ici dans ce texte, il n’est pas question pour l’enfant de Dieu par Christ, d’osciller entre les deux états : nous sommes enfants de Dieu. Point ! Nous ne sommes donc plus jamais enfants de l’ennemi de Dieu.

Mais mauvaise attitude de vie
Cependant, nous pouvons encore vivre nos anciennes habitudes et tomber à faire les gestes de ce que nous étions autrefois. Mais l’apôtre encourage à vivre ce que nous sommes, cela est d’autant plus compréhensible dans les verset suivants :
1 Jean chapitre 3 , versets 13 & 14
Pourquoi le monde (terme pour désigner tout ce qui appartient au prince de ce monde, c’est à dire Satan) nous hait ? Parce que nous n’appartenons pas à Satan mais à Christ ! C’est ce que nous dit le verset 14.

Le témoignage que j‘ai changé de condition,
• passé de la mort (enfant de Satan),
• à la vie (enfant de Dieu par Christ),
c’est que j’ai de l’amour pour ceux qui aiment Christ.

A l’inverse, ceux qui appartiennent au monde, au diable, nous haïssent parce que nous appartenons à Christ.

Celui qui n’aime pas.


Ici d’ailleurs, il n’est pas question de frère, parce que ce terme désigne celui qui est à Christ :
• il ne retourne pas à la mort,
• il demeure,
• il reste,
• il n’a pas changé,
• il n’a pas accepté Christ.
Donc il est enfant de Satan, il demeurera éternellement dans cette condition, séparé de Dieu.
Finalité l’enfer.

Conséquences


1 Jean chapitre 3 , versets 15 & 16
Si l’un d’entre nous, un frère, est trouvé à haïr ou se trouve en train d’haïr son frère, il est en train de vivre ce qu’est un meurtrier.
Ce qui caractérise le meurtrier, c’est que la vie éternelle n’a jamais demeuré en lui.
À l’inverse, ce que nous a démontré Christ, c’est qu’Il s’est donné pour nous, Il a donné Sa vie. C’est l’inverse d’un meurtrier !
À notre tour d’être prêts à donner sa vie pour le frère ou la soeur de l’assemblée.

Image de la position de l’homme dans le couple : pas de domination, mais don. Ephésiens 5. 25-33

1 Jean chapitre 3 , verset 19
L’amour fraternel mis en pratique est un indicateur clair qui nous rappelle que nous sommes dans la vérité, c’est à dire de Christ, ou du malin.

À ce titre nous nous présentons devant lui avec confiance.
Ici, il est question de se présenter devant Lui dans la prière (le verset 22 y fait clairement allusion).

1 Jean chapitre 3 , versets 20 & 21
À ce stade de ce que rappelle Jean, nous pouvons avoir deux types de d’attitudes :

  • je n’en fait pas assez vis-à-vis de mes frères et soeurs et je me sens coupable, mes prières ne dépasseront pas le plafond ;
  • j’ai une faible conscience de mon péché.

«Si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur», dans le sens que Sa compassion est plus grande que la nôtre.

Nous pouvons ressentir intensément notre indignité mais Dieu sait que foncièrement, nous aimons Son peuple et que nous Lui appartenons en dépit de tous nos manquements et de tous nos péchés.

«Si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur », en matière de jugement.

Tandis que nous n’avons qu’une connaissance très limitée de nos péchés, Dieu nous connaît parfaitement et complètement, Il sait tout ce qui en nous est à blâmer, alors que nous ne le savons que partiellement.

Quelle que soit la perception que nous avons, Dieu connaît la réalité.

Soyons prompts à être vrais et honnêtes devant Dieu dans la prière pour reconnaître notre place, nos manquements et que tout dépende de Lui dans ce domaine.

Et que mon jugement imparfait n’est pas le fondement mais que c’est sur Lui que tout cela peut se voir et que toutes les condamnations se voient effacées parce que c’est Lui qui les a portées.

Ce n’est pas pour cela qu’il faut se tourner les pouces et négliger les frères et soeurs mais par reconnaissance envers Christ, j’ai envie d’exprimer la vie que Christ a manifestée pour moi.

Si celui que je déteste le plus m’offrait son gain de l’Euromillion, la réponse que je donnerais ne serait pas de rembourser ce gain mais de vivre avec la même attitude généreuse.

Nous ne pouvons pas être au top pratiquement dans l’amour fraternel au regard de ce que Christ a fait pour nous, mais à Son exemple et avec Son aide, nous ambitionnons la même attitude dans l’amour que nous avons les uns pour les autres.

C’est le sens des versets qui suivent.
Mais si son coeur le condamne, il peut se rappeler que Dieu tient compte de choses que son coeur ignore pour le moment.

Qu’est ce que j’apprends de Dieu :
Vérité entre ce qui est de Lui et ce qui ne l’est pas.
Vérité qu’Il désire dans les relations : lumière. transparence, différence avec l’hypocrisie, avec la religiosité.

Dakar
Pour illustrer ce que nous venons de voir, je prendrais l’image de la compétition du Dakar qui se déroule chaque année.

Ce que nous dit de ce texte, c’est de ne plus suivre la piste d’autrefois, que tout le monde suit traditionnellement depuis toujours, bêtement et qui ne mène pas à l’arrivée désirée, mais de sortir de cette ornière et de prendre un nouveau cap, celui qui mène à l’arrivée où nous serons pour toujours avec Christ.

Même si le véhicule est le même, nous sommes invités à suivre la bonne carte, le bon « road book », la Parole de Dieu, la Bible. C’est un choix de foi, où il faut faire confiance à ce qui est écrit :

  • de nous appuyer, de laisser le co-pilote, l’Esprit de Dieu, nous en donner l’explication,
  • d’être en communication constante avec le co-pilote, l’Esprit de Dieu, dans la prière,
  • et de ne pas faire la course chacun pour soi, mais de faire une course d’équipe avec tout ceux qui ont choisi de prendre la vraie direction.

Finalement, nous avons le choix


Si nous n’avons pas le choix de notre appartenance à l’ennemi de Dieu, dès notre naissance, nous avons le choix de demeurer dans cette position en ne nous intéressant pas à Dieu et en ne prenant pas position pour Christ.

Nous avons le choix de reconnaître que cette situation est à l’opposé de Dieu à qui nous devons tout et de reconnaître que ce que Jésus-Christ a porté par Sa mort sur la croix était ma juste condamnation et qu’Il en a eu la victoire par Sa résurrection.

En plaçant ma confiance en ce que Christ a fait pour moi, je deviens Son enfant, Il est mon Sauveur et aussi mon Seigneur, c’est a dire que Satan n’est plus mon maître !

Par reconnaissance et par gratitude, j’ai envie de découvrir qui est mon Sauveur, parce que j’ai compris qui dirige ma vie, j’ai envie de vivre suivant Ses conseils pleins d’avenir et d’espérance.

Un cher ami m’a dit un jour : « On parle beaucoup d’amour à l’Eglise mais on ne le voit pas souvent ! ».

Versets clefs (Bible Segond 21)

Quote not found
1 Jean 3 / Segond21

23. Et voici quel est son commandement: c'est que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, comme il [nous] l'a ordonné.
24. Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu et Dieu demeure en lui; et nous reconnaissons qu'il demeure en nous à l'Esprit qu'il nous a donné.

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Jean

PlayList 1 Jean sur YouTube

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Mots Clefs

  • Caïn
  • Amour fraternel
  • Meurtrier
  • Frère
  • Soeur
  • Les uns les autres
  • Petit enfant
  • Actes
  • Paroles
  • Commandement
  • Hier
  • Détester
  • Donner notre vie
  • Besoin vérité