1 Pierre 2.11-25; Exemplaire

Exemplaire

Prédication de Patrice Berger, 2019_04_14, église AB Lausanne-Renens

titre: 1 Pierre 2.11-25; Exemplaire , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé : D’incarcéré pour complicité avec l’ennemi, avec pour peine le péché et la mort, le croyant par Christ se retrouve exfiltré de cette destinée pour faire partie de la lignée du plus grand Souverain. Zéro mérite, juste une réelle compréhension de son état et le besoin que de Christ comme Seigneur et Sauveur de sa vie. Jésus active ce sauvetage et ce transfert par la foi de chaque personne qui Lui donne sa vie. Ce n’est pas un conte, mais une réalité certifiée.

Précédemment


• Élu Étranger
• Privilégier
• Conséquent
• Christ Précieux

1 Pierre 2.11
11 Bien-aimés, je vous encourage, en tant que
• résidents temporaires
• et étrangers sur la terre,
à vous abstenir des désirs de votre nature propre qui font la guerre à l’âme.

Deuxième fois, Pierre nous rappelle cette donnée :
• résidents temporaires
• et étrangers sur la terre.

Appartenance céleste
Si Christ est la pierre angulaire de notre vie, nos attaches sont en Lui :
• nous faisons partie de Sa famille,
• notre cité est céleste.

Plus d’ancrage terrestre
De fait, nous n’avons plus
• ni droit
• ni statut légal (littéralement), ici-bas.
Nous y sommes en séjour provisoire.

Illustration n°1


Beaucoup de personnages bibliques particulièrement attachés à Dieu se considéraient comme résidents et étrangers :

• Abraham
• David Psaumes 39.13 Ecoute ma prière, Eternel, et prête l’oreille à mes cris! Ne sois pas insensible à mes larmes, car je suis un étranger chez toi, un résident temporaire, comme tous mes ancêtres.
• Jésus

Illustration n°2


Différence entre Abraham et Lot
• Lot a désiré s’ancrer à Sodome et Gomohrre, parce que cela paraissait avantageux, ça flattait sa réussite…
Ces désirs qui font la guerre à l’âme
Il a au final tout perdu :
• son sens moral,
• son couple,
• ses bien,
• sa réputation,
• sa descendance.
À l’inverse,
• Abraham s’est considéré comme étranger, de passage,
et ce qui a découlé de sa vie a été bien plus fécond et glorieux !
Et nous en sommes bénéficiaires par Christ !

Guerre entre égo et âme


Des désirs de l’homme livré à lui-même, son égo font la guerre à ce qui est attaché éternellement à Christ (pierre angulaire de notre vie).

Désirs de l’égo
Quels sont ces désirs de l’égo ?

  • Se fondre dans la masse ;
  • se rebeller.

Se fondre dans la masse
Cette guerre spirituelle intérieure à un écho pratique dans notre quotidien.
Se fondre dans la masse me pousse à faire comme tout le monde pour ne pas être montré du doigt, quoi que fasse la société : le bien ou le mal.

Se rebeller
• La rébellion peut flatter mais elle peut aussi se dresser contre les principes bibliques que Dieu donne pour que les hommes vivent ensemble.

Pour ce faire


1 Pierre 2.12
12 Ayez une bonne conduite au milieu des non-croyants,
afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous faisiez le mal,
ils remarquent votre belle manière d’agir et rendent gloire à Dieu le jour où il interviendra.

Décalage à l’époque
• Maître-esclave
Les croyants par leurs vies transformés dénotaient dans les relations maître-esclave (Philémon)

  • il se colportait que les croyants levaient les esclaves contre les maîtres.

• Au niveau familial, les habitudes ne sont plus les mêmes (jeux de domination, etc.) :
• l’idée de l’homme qui se donne à sa femme (entièrement et exclusivement) ;
• la femme soumise volontairement et non sous la domination et la contrainte.
• Il se disait que l’occasion de la cène était l’occasion de sacrifices d’enfants.

• Dans le cadre culturel et religieux, ils ne participent plus aux fêtes incontournables.
• Certains ne fréquentaient plus les boucheries idolâtres :
« afin que, là même où ils vous blasphèment, comme si vous étiez des malfaiteurs ».
Suéton (historien de l’époque) parlait des chrétiens comme d’une « superstition malfaisante ».

Au delà de la réputation, Dieu invite par Pierre à avoir une conduite remarquable :

Parole Vivante
«  qu’ils soient obligés de reconnaître eux-mêmes que vous menez une vie correcte. Ainsi, même s’ils vous calomnient et vous traitent de malfaiteurs, lorsqu’ils examineront (votre vie) de plus près, vos bonnes actions leur ouvriront les yeux et ils finiront par rendre hommage à Dieu, le jour où il les visitera »

Jour de Visitation


On ne sait pas trop quel est le jour du rendez-vous spécial entre ceux qui calomnient et Dieu :

  • Est-ce un moment final, le jugement, le retour en gloire de Christ ?
  • Est-ce des circonstances de vie qui les feront réfléchir autrement sur la personne de Christ ?

Toujours est-il que dans ces circonstances, le témoignage de vie exemplaire des croyants sera une source de références, pour que ces personnes donnent gloire à Dieu (dans le cadre de la repentance ou du jugement, s’il est trop tard).

Encouragement
Même si, apparement, notre manière de vivre ne semble pas avoir un écho.

Interpellation
Est-ce que, si vous partiez de votre quartier, ceux qui vous entourent remarqueraient le manque ?

Ou est-ce que nous aurions préféré, pour que notre égo ne soit pas trop heurté, nous fondre dans la masse ?

On peut aussi se faire remarquer négativement par :

  • « ouf », le quartier respire…

• Notre bonne conduite, notre belle manière d’agir se traduit dans un domaine spécial.

1 Pierre 2.13-15
13 A cause du Seigneur, soumettez-vous à toutes les institutions établies parmi les hommes: soit au roi parce qu’il est au-dessus de tous, 14 soit aux gouverneurs parce qu’ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien. 15 En effet, c’est la volonté de Dieu qu’en pratiquant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des hommes dépourvus de bon sens.

La soumission !
Le sujet de la soumission va revenir plusieurs fois. C’est un sujet que l’on n’aime pas trop.

À beaucoup de choses
Nous sommes soumis ou devons nous soumettre à beaucoup de choses :
• le code de la route,
• les lois du pays,
• le système bancaire,
• etc.

À qui, volontairement et motivation
La soumission comme la foi font partie de notre quotidien. La question est plus :
• à qui nous nous voulons nous soumettre,
• volontairement
• et pour quelle motivation ?

Soumission aux autorités
Et pour montrer notre belle manière d’agir, nous devons nous soumettre aux autorités.

Ce que cache l’insoumission
Peut-être que le mauvais hyper-spirituel dirait :
-« Les responsables sont tous pourris, je ne me soumets qu’à Dieu. » (en arrière plan, la personne ne se soumet pas du tout à Dieu, mais Dieu est un prétexte pour faire comme il le sent).

Motif de la soumission
Pourquoi devons-nous nous soumette aux autorités ?
Parce que le principe de l’autorité est divin et que nous le faisons pour le Seigneur et que notre exemplarité dans ce domaine fait partie de la volonté de Dieu.

Soumission précise
Le texte d’aujourd’hui nous détaille même une partie de la chaîne de responsabilités de ces autorités.
1 Pierre 2.13-14
soit au roi parce qu’il est au-dessus de tous, 14 soit aux gouverneurs parce qu’ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien

Non soumis aux autorités et à Dieu


Il y a fort à parier que « le chrétien », qui ne se soumet pas aux autorités visibles et humaines, ne se soumette pas plus à l’autorité de Dieu…

Pas d’autorités parfaites


Remarque, il n’y a jamais d’autorités parfaites sur terre, parce qu’elles ont toujours été assumées par des personnes déchues comme nous !

Pour autant, le principe est divin et nous nous devons d’être exemplaires pour honorer Celui qui est à l’origine du principe, Dieu.

Exemple de Pierre


Je note que c’est l’apôtre Pierre qui le souligne, lui qui a été
• arrêté (à tort),
• emprisonné (à tort),
• torturé (à tort)
• et finalement mis à mort par ces autorités (pas pour avoir commis un délit mais pour avoir annoncé l’évangile).

Exemple de Jésus


L’exemple suprême est Christ, soumis aux autorités fiscales romaines, alors que ces impôts étaient sources de commerces plus ou moins reluisants…

Jusqu’où ?
Évidemment, nous nous posons la question : jusqu’où pouvons-nous nous soumettre aux autorités ?

Exemple de Daniel


Nous avons l’exemple de Daniel qui a refusé de se soumettre à une injonction royale parce qu’il était forcé d’adorer le roi (obligation contre Dieu).

Deux exceptions
Les deux grands axes :

  • c’est quand nous sommes contraints, obligés de renoncer à notre foi en Dieu, au profit d’une autre croyance (religieuse politique idéologique)
  • et quand nous sommes contraints de faire du mal, de porter atteinte aux représentants de Dieu, c’est à dire à tout être humain, quel que soit son statut, son sexe, son origine, son style de vie. Chaque être humain est de nature originelle, en statut de représentant de Dieu, c’est mon égal sur lequel je veille.

Jésus le dit très bien dans la parabole du Samaritain (Luc 10. 25-37 ). Roumain, Frontalier…

C’est pour ces raisons que certains ont caché et protégé des Juifs pendant la second guerre.

Mais nous devrions avoir la même attitude :
• si les joueurs de curling étaient persécutés et mis à mort parce qu’ils font du curling ;
• idem pour les personnes d’un parti politique ;
• idem pour des personnes en raison de leurs préférences sexuelles ;
• idem pour des personnes en raison de leurs préférences religieuses.

Ce qui est marquant dans ce texte, c’est que Pierre parle de soumission.

1 Pierre 2.16-17
16 Comportez-vous en hommes libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté mais en agissant au contraire comme des serviteurs de Dieu.
17 Respectez chacun, aimez les frères et sœurs, craignez Dieu, honorez le roi.

Soumission et liberté sont liés
Les croyants se soumettent à l’autorité,
• non sous la pression
• ou par nécessité,
mais plutôt par choix, ils le font avec une pleine conscience d’être vraiment libres en Christ !

Libre par rapport à ses désirs
Être libre, c’est de choisir de se soumettre à Dieu plutôt qu’à des désirs de notre nature propre, à l’homme livré à lui-même qui fait la guerre à l’âme.

Cette liberté n’est pas inspirée par l’égoïsme ou l’animalité.

Echo de cette liberté
• Respectez chacun, le prochain
• aimez les frères et sœurs, place une priorité
• craignez Dieu, réellement
• honorez le roi. comme nous venons de le voir

La liberté s’exprime volontairement dans un cadre respectueux
• spirituel,
• humain,
• sociétal.

Guerre entre désir et âme
Est-ce facile ?
Non, parce qu’il y a une guerre qui se livre entre
• l’homme livré à lui-même
• et notre vie rachetée par Christ.

C’est pour cela que dans ce domaine, il nous faut l’aide de Dieu pour que nous
• le fassions volontairement
• et non sous la contrainte.

Exercice type, le domaine professionnel : il était très différent dans l’empire romain où il y avait largement plus d’esclaves que de citoyens.

1 Pierre 2.18-20
18 Serviteurs, soumettez-vous avec le plus grand respect à vos maîtres,
non seulement à ceux qui font preuve de bonté et de douceur,
mais aussi à ceux qui ont l’esprit pervers,
19 car c’est une grâce de supporter des difficultés en souffrant injustement pour garder bonne conscience envers Dieu.
20 En effet, quelle gloire y a-t-il à endurer de mauvais traitements si vous commettez des fautes?
Mais si vous endurez la souffrance alors que vous faites ce qui est bien, c’est une grâce aux yeux de Dieu.

Normal
• Il n’y a aucune gloire, c’est logique, normal.
En revanche, supporter
• des difficultés
• injustement,
pas pour montrer qu’on est une belle personne ou qu’on est résiliant ou résistant, mais pour honorer Dieu.

C’est une grâce de Dieu qu’Il nous fait de L’honorer dans de telles circonstances.

C’est un chemin de témoignage et l’exemple type est Christ.

1 Pierre 2.21-25
21 De fait, c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces,
22lui qui n’a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n’a pas trouvé de tromperie,
23lui qui insulté ne rendait pas l’insulte,
maltraité ne faisait pas de menaces mais s’en remettait à celui qui juge justement,

24lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice. C’est par ses blessures que vous avez été guéris. 25Vous étiez en effet comme des brebis égarées, mais maintenant vous êtes retournés vers le berger et le protecteur de votre âme.

Accepter librement d’endurer quelque chose d’injuste pour Dieu est bien plus porteur, bien plus fécond que de laisser l’homme, livré à lui-même, se rebiffer égoïstement.
• Le Saint-Esprit nous aide : est-ce que faire valoir nos droits est toujours la meilleure des voies ?
• Nous aurons peut-être gain de cause au niveau légal, humain,
• mais aurons-nous été féconds sur le plan spirituel ?

Que nous nous laissions en toutes choses guider par le Saint-Esprit !

Exemple d’Abraham


Revenir sur l’exemple d’Abraham :
• il a fait des choix guidés par la peur, la chair, l’homme livré à lui-même (dire que sa femme était sa soeur, Ismaël) ;
• d’autres, à l’inverse de l’interêt humain, des sentiments légitimes humains (Isaac en sacrifice) ;
• sur le plan de l’histoire de l’humanité ;
• sur le plan du salut (toutes les nations sont bénies en sa postérité).

Exemple de Jésus


Mais l’exemple de renoncement bien plus fécond est celui de Christ.

Versets clefs (Bible Segond 21)

1 Pierre 2 / Segond21

11. Bien-aimés, je vous encourage, en tant que résidents temporaires et étrangers sur la terre, à vous abstenir des désirs de votre nature propre qui font la guerre à l'âme.
12. Ayez une bonne conduite au milieu des non-croyants, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous faisiez le mal, ils remarquent votre belle manière d'agir et rendent gloire à Dieu le jour où il interviendra.
13. A cause du Seigneur, soumettez-vous à toutes les institutions établies parmi les hommes: soit au roi parce qu'il est au-dessus de tous,
14. soit aux gouverneurs parce qu'ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien.
15. En effet, c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence l'ignorance des hommes dépourvus de bon sens.
16. Comportez-vous en hommes libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté mais en agissant au contraire comme des serviteurs de Dieu.
17. Respectez chacun, aimez les frères et soeurs, craignez Dieu, honorez le roi.
18. Serviteurs, soumettez-vous avec le plus grand respect à vos maîtres, non seulement à ceux qui font preuve de bonté et de douceur, mais aussi à ceux qui ont l'esprit pervers,
19. car c'est une grâce de supporter des difficultés en souffrant injustement pour garder bonne conscience envers Dieu.
20. En effet, quelle gloire y a-t-il à endurer de mauvais traitements si vous commettez des fautes? Mais si vous endurez la souffrance alors que vous faites ce qui est bien, c'est une grâce aux yeux de Dieu.
21. De fait, c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces,
22. lui qui n'a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n'a pas trouvé de tromperie,
23. lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, maltraité ne faisait pas de menaces mais s'en remettait à celui qui juge justement,
24. lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice. C'est par ses blessures que vous avez été guéris.
25. Vous étiez en effet comme des brebis égarées, mais maintenant vous êtes retournés vers le berger et le protecteur de votre âme.
Psaumes 39 / Segond21
13. Ecoute ma prière, Eternel, et prête l'oreille à mes cris! Ne sois pas insensible à mes larmes, car je suis un étranger chez toi, un résident temporaire, comme tous mes ancêtres.

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Pierre

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Prédicateur: Patrice Berger (biographie)

Mots Clefs

  • Désir
  • Nature propre
  • Bonne conduite
  • (Ils) calomnient
  • Bien agir
  • Soumission
  • Institutions
  • Autorités
  • Liberté
  • Respect
  • Injustice
  • Souffrance
  • Christ
  • Jésus
  • Péché
  • Insultes
  • Menaces
  • Libéré
  • Blessures
  • Guéri
  • Égarées