Bible en 1 an Segond 21 Genèse-Apocalypse

SpotifyRSSGoogle PodcastsApple Podcasts
Lecture du jour 18/11/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Actes 22 / Bible Segond21

1. «Mes frères et mes pères, écoutez ce que j'ai maintenant à vous dire pour ma défense!»
2. Lorsqu'ils entendirent qu'il leur parlait en langue hébraïque, ils redoublèrent de calme. Paul dit alors:
3. «Je suis juif, né à Tarse en Cilicie, mais j'ai été élevé à Jérusalem et formé aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi héritée de nos ancêtres; j'étais plein de zèle pour Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui.
4. J'ai combattu à mort cet enseignement, enchaînant et mettant en prison hommes et femmes.
5. Le grand-prêtre et tout le collège des anciens m'en sont témoins, puisque j'ai même reçu d'eux des lettres pour les frères de Damas, où je me suis rendu afin d'arrêter ceux qui s'y trouvaient et de les ramener à Jérusalem pour les faire punir.
6. »J'étais en chemin et j'approchais de Damas quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel a resplendi autour de moi.
7. Je suis tombé par terre et j'ai entendu une voix qui me disait: 'Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?'
8. J'ai répondu: 'Qui es-tu, Seigneur?' Il m'a dit: 'Je suis Jésus de Nazareth, celui que tu persécutes.'
9. Ceux qui étaient avec moi ont bien vu la lumière [et ont été effrayés], mais ils n'ont pas compris celui qui me parlait.
10. Alors j'ai dit: 'Que dois-je faire, Seigneur?' Et le Seigneur m'a dit: 'Lève-toi, va à Damas et là on te dira tout ce que tu dois faire.'
11. Comme je ne voyais plus à cause de l'éclat de cette lumière, ceux qui étaient avec moi m'ont pris par la main et je suis arrivé à Damas.
12. »Or un certain Ananias, un homme pieux, fidèle à la loi et estimé de tous les Juifs qui résidaient à Damas,
13. est venu me trouver. Il m'a dit: 'Saul, mon frère, retrouve la vue.' Au même instant, j'ai pu le voir.
14. Il a ajouté: 'Le Dieu de nos ancêtres t'a destiné à connaître sa volonté, à voir le juste et à entendre les paroles de sa bouche,
15. car tu seras son témoin, devant tous les hommes, de ce que tu as vu et entendu.
16. Et maintenant, pourquoi tarder? Lève-toi, sois baptisé et sois lavé de tes péchés en faisant appel au nom du Seigneur.'
17. »De retour à Jérusalem, comme je priais dans le temple, je suis tombé en extase
18. et j'ai vu le Seigneur qui me disait: 'Dépêche-toi, sors rapidement de Jérusalem parce qu'ils n'accueilleront pas ton témoignage à mon sujet.'
19. J'ai répondu: 'Seigneur, ils savent bien que j'allais de synagogue en synagogue pour faire mettre en prison et fouetter ceux qui croyaient en toi.
20. De plus, lorsqu'on a versé le sang d'Etienne, ton témoin, j'étais moi-même présent, approuvant [son exécution] et gardant les vêtements de ceux qui le faisaient mourir.'
21. Alors le Seigneur m'a dit: 'Vas-y, car je t'enverrai au loin vers les non-Juifs.'»
22. La foule l'avait écouté jusqu'à ces mots, mais ils se mirent alors à crier: «Fais disparaître de la terre un pareil homme! Il n'est pas digne de vivre.»
23. Ils poussaient des cris, jetaient leurs vêtements et lançaient de la poussière en l'air.
24. Le commandant ordonna de faire entrer Paul dans la forteresse et de procéder à son interrogatoire par le fouet afin de savoir pour quel motif ils criaient ainsi contre lui.
25. Alors qu'ils l'attachaient avec des courroies, Paul dit à l'officier qui était présent: «Avez-vous le droit de fouetter un citoyen romain qui n'est pas même condamné?»
26. A ces mots, l'officier alla avertir le commandant en disant: «Attention à ce que tu vas faire, car cet homme est romain.»
27. S'approchant de Paul, le commandant lui demanda: «Dis-moi, es-tu romain?» «Oui», répondit-il.
28. Le commandant reprit: «C'est avec beaucoup d'argent que j'ai acquis ce droit de citoyen.» «Quant à moi, dit Paul, je l'ai de naissance.»
29. Aussitôt ceux qui devaient procéder à l'interrogatoire se retirèrent, et le commandant eut peur en prenant conscience que Paul était romain et qu'il l'avait fait enchaîner.
30. Le lendemain, le commandant voulut savoir avec certitude de quoi les Juifs l'accusaient. Il le fit détacher et donna l'ordre aux chefs des prêtres et à tout le sanhédrin de se réunir; puis il fit venir Paul et le plaça au milieu d'eux.
Actes 23 / Bible Segond21

1. Les regards fixés sur le sanhédrin, Paul dit: «Mes frères, c'est en toute bonne conscience que je me suis conduit devant Dieu jusqu'à aujourd'hui.»
2. Le grand-prêtre Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche.
3. Alors Paul lui dit: «C'est toi que Dieu va frapper, muraille blanchie! Tu sièges pour me juger conformément à la loi et tu violes la loi en ordonnant qu'on me frappe!»
4. Ceux qui étaient près de lui dirent: «Tu insultes le grand-prêtre de Dieu!»
5. Paul répondit: «Frères, je ne savais pas que c'était le grand-prêtre. En effet, il est écrit: Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple.»
6. Sachant qu'une partie de l'assemblée était composée de sadducéens et l'autre de pharisiens, Paul s'écria dans le sanhédrin: «Mes frères, je suis pharisien, fils de pharisien. C'est à cause de l'espérance de la résurrection des morts que je suis mis en jugement.»
7. Quand il eut dit cela, un débat surgit entre les pharisiens et les sadducéens, et l'assemblée se divisa.
8. En effet, les sadducéens disent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens affirment le contraire.
9. Il y eut une grande clameur et les spécialistes de la loi membres du parti des pharisiens se levèrent. Ils s'engagèrent avec force dans le débat en disant: «Nous ne trouvons rien de mal chez cet homme. Et si un esprit ou un ange lui avait parlé? [Ne combattons pas contre Dieu.]»
10. Comme le débat devenait vif, le commandant eut peur que Paul ne soit mis en pièces par ces hommes, et il ordonna aux soldats de descendre pour l'enlever du milieu d'eux et le conduire à la forteresse.
11. La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul et dit: «Prends courage, [Paul]: de même que tu as rendu témoignage de ce qui me concerne à Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome.»
12. Le jour venu, quelques Juifs formèrent un complot et s'engagèrent, sous peine de malédiction contre eux-mêmes, à ne rien manger ni boire tant qu'ils n'auraient pas tué Paul.
13. Ceux qui formèrent cette conspiration étaient plus de 40.
14. Ils allèrent trouver les chefs des prêtres et les anciens pour leur dire: «Nous nous sommes engagés, sous peine de malédiction contre nous-mêmes, à ne rien manger avant d'avoir tué Paul.
15. Vous donc, maintenant, adressez-vous avec le sanhédrin au commandant romain pour qu'il l'amène [demain] devant vous, sous prétexte d'examiner son cas plus en détail; de notre côté, nous sommes prêts à le mettre à mort avant qu'il n'arrive ici.»
16. Mais le fils de la soeur de Paul entendit parler du guet-apens et il alla dans la forteresse en informer Paul.
17. Paul appela l'un des officiers romains et dit: «Conduis ce jeune homme vers le commandant, car il a quelque chose à lui rapporter.»
18. L'officier prit le jeune homme avec lui, le conduisit vers le commandant et dit: «Le prisonnier Paul m'a appelé et m'a prié de t'amener ce jeune homme qui a quelque chose à te dire.»
19. Le commandant prit le jeune homme par la main, se retira à l'écart et l'interrogea: «Qu'as-tu à m'annoncer?»
20. Il répondit: «Les Juifs ont convenu de te demander d'amener Paul demain devant le sanhédrin, sous prétexte d'enquêter plus en détail sur son cas.
21. Ne te fie pas à eux, car plus de 40 d'entre eux lui dressent un guet-apens et se sont engagés, sous peine de malédiction contre eux-mêmes, à ne rien manger ni boire avant de l'avoir tué; maintenant ils sont prêts et n'attendent que ton accord.»
22. Le commandant renvoya le jeune homme après lui avoir recommandé: «Ne dis à personne que tu m'as dévoilé cela.»
23. Ensuite il appela deux officiers et dit: «Tenez prêts, dès neuf heures du soir, 200 soldats, 70 cavaliers et 200 archers pour aller jusqu'à Césarée.
24. Préparez aussi des chevaux pour conduire Paul sain et sauf au gouverneur Félix.»
25. Il écrivit la lettre suivante:
26. «Claude Lysias au très excellent gouverneur Félix, salut!
27. Cet homme dont les Juifs s'étaient emparés allait être tué par eux. Je suis alors intervenu avec des soldats et le leur ai arraché, car j'avais appris qu'il était romain.
28. Voulant connaître le motif pour lequel ils l'accusaient, je l'ai amené devant leur tribunal.
29. J'ai découvert qu'il était accusé au sujet de questions relatives à leur loi, mais qu'il n'avait commis aucune faute qui mérite la mort ou la prison.
30. Puis, informé que les Juifs préparaient un complot contre lui, je te l'ai immédiatement envoyé en faisant savoir à ses accusateurs qu'ils devront porter plainte contre lui devant toi. [Adieu.]»
31. Conformément à l'ordre qu'ils avaient reçu, les soldats prirent Paul et le conduisirent pendant la nuit jusqu'à Antipatris.
32. Le lendemain, ils laissèrent les cavaliers poursuivre la route avec lui et retournèrent à la forteresse.
33. Arrivés à Césarée, les cavaliers remirent la lettre au gouverneur et lui présentèrent Paul.
34. Après avoir lu la lettre, le gouverneur demanda de quelle province venait Paul. Apprenant qu'il était originaire de la Cilicie,
35. il lui dit: «Je t'entendrai quand tes accusateurs seront venus.» Puis il ordonna de le garder dans le prétoire d'Hérode.

Lien Connexes:

Bible en 1 an Segond 21 en format audio/Podcast sur Spotify

Bible online version Segond 21 (S21)