Apocalypse #7 : Ouverture des sceaux (2eme partie), Le peuple de Dieu va tenir

Apocalypse #7 : Ouverture des sceaux (2eme partie), Le peuple de Dieu va tenir (Apocalypse 7) ; Pierre Constant

prédication Apocalypse 7 : Pierre Constant, 2022_01_10, église AB Lausanne

titre : Apocalypse #7 : Ouverture des sceaux (2eme partie), Le peuple de Dieu va tenir

Entre le 6e et le 7e sceau, Jean insère un interlude, une pause dans le récit, avant de procéder à l’ouverture du 7e sceau. Loin d’être une parenthèse sans importance, Jean présente ici un thème récurrent de la littérature apocalyptique : l’identité et la nature du peuple de Dieu.

Ces interludes (ou intermèdes) répondent à certaines questions que les chrétiens du premier siècle ont pu se poser : serons-nous capables de persévérer ? Dieu est-il vraiment à l’œuvre et au contrôle de la situation ? Que va-t-il nous arriver par la suite ? À un peuple persécuté et sans protection politique ou légale, Dieu répond qu’Il connaît la destinée des Siens et qu’Il veille à leur protection finale.

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) Apocalypse 7 ou la Bible NEG 1979 Apocalypse 7 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Apocalypse 7 / Bible Segond21

1. Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin qu'il ne souffle pas de vent, ni sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.
2. Et je vis un autre ange qui montait du côté du soleil levant et qui tenait le sceau du Dieu vivant. Il cria d'une voix forte aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer:
3. «Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, avant que nous ayons marqué d'une empreinte le front des serviteurs de notre Dieu.»
4. Puis j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués de cette empreinte. Ils étaient 144'000, de toutes les tribus d'Israël:
5. de la tribu de Juda, 12'000 marqués de cette empreinte; de la tribu de Ruben, 12'000; de la tribu de Gad, 12'000;
6. de la tribu d'Aser, 12'000; de la tribu de Nephthali, 12'000; de la tribu de Manassé, 12'000;
7. de la tribu de Siméon, 12'000; de la tribu de Lévi, 12'000; de la tribu d'Issacar, 12'000;
8. de la tribu de Zabulon, 12'000; de la tribu de Joseph, 12'000; de la tribu de Benjamin, 12'000, tous marqués de cette empreinte.
9. Après cela, je regardai et je vis une foule immense que personne ne pouvait compter. C'étaient des hommes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient debout devant le trône et devant l'Agneau, habillés de robes blanches, des feuilles de palmiers à la main,
10. et ils criaient d'une voix forte: «Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône et à l'Agneau.»
11. Tous les anges qui se tenaient autour du trône, des anciens et des quatre êtres vivants se prosternèrent, le visage contre terre, devant le trône et ils adorèrent Dieu
12. en disant: «Amen! La louange, la gloire, la sagesse, la reconnaissance, l'honneur, la puissance et la force sont à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen!»
13. L'un des anciens prit la parole et me dit: «Ceux qui sont habillés d'une robe blanche, qui sont-ils et d'où sont-ils venus?»
14. Je lui répondis: «[Mon] seigneur, tu le sais.» Il me dit alors: «Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation. Ils ont lavé leur robe, ils l'ont blanchie dans le sang de l'Agneau.
15. C'est pourquoi ils se tiennent devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône les abritera sous sa tente.
16. Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, le soleil ne les frappera plus, ni aucune chaleur brûlante.
17. En effet, l'Agneau qui est au milieu du trône prendra soin d'eux et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.»

Apocalypse #6 : Ouverture des sceaux

Apocalypse #6: Ouverture des sceaux (Apocalypse 6) ; Pierre Constant

prédication Apocalypse 6 : Pierre Constant, 2021_12_13, église AB Lausanne

titre : Apocalypse #6: Ouverture des sceaux

Nous avons vu la dernière fois, la vision de la salle du trône (Apocalypse 4—5). Dans cette vision, Jésus, l’Agneau qui a obtenu la victoire par sa mort, et qui est digne de tout honneur au même titre que celui qui est assis sur le trône, reçoit le livre scellé de 7 sceaux, ce qui provoque une vague d’adoration sans pareille jusqu’ici dans le livre.

Téléchargez les notes en format pdf
Apocalypse #6: Ouverture des sceaux .pdf

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) Apocalypse 6 ou la Bible NEG 1979 Apocalypse 6 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Apocalypse 6 / Bible Segond21

1. Je vis alors l'Agneau ouvrir un des sept sceaux et j'entendis l'un des quatre êtres vivants dire d'une voix de tonnerre: «Viens.»
2. Je regardai et je vis apparaître un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée et il partit en vainqueur et pour remporter la victoire.
3. Quand il ouvrit le deuxième sceau, j'entendis le deuxième être vivant dire: «Viens.»
4. Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre afin que les hommes s'entretuent, et une grande épée lui fut donnée.
5. Quand l'Agneau ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième être vivant dire: «Viens.» Je regardai et je vis apparaître un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance à la main.
6. Et j'entendis [comme] une voix dire, au milieu des quatre êtres vivants: «Une mesure de blé pour une pièce d'argent et trois mesures d'orge pour une pièce d'argent, mais ne touche pas à l'huile et au vin.»
7. Quand il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis le quatrième être vivant dire: «Viens.»
8. Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom «la Mort», et le séjour des morts l'accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l'épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre.
9. Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel l'âme de ceux qui avaient été mis à mort à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu.
10. Ils crièrent d'une voix forte: «Jusqu'à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre?»
11. Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux et ils reçurent l'ordre de rester en repos un petit moment encore, jusqu'à ce que le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères et soeurs qui devaient être mis à mort comme eux soit au complet.
12. Je regardai quand l'Agneau ouvrit le sixième sceau, et il y eut un grand tremblement de terre. Le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang,
13. et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d'un figuier secoué par un vent violent.
14. Le ciel se retira comme un livre qu'on enroule et toutes les montagnes et les îles furent écartées de leur place.
15. Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes.
16. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: «Tombez sur nous et cachez-nous loin de celui qui est assis sur le trône et loin de la colère de l'Agneau.
17. En effet, le grand jour de sa colère est venu, et qui peut résister?»

Apocalypse #5: La vision de la salle du trône (2) (Apocalypse 5)

Apocalypse #5: La vision de la salle du trône (2) (Apocalypse 5) ; Pierre Constant

prédication Apocalypse 5 : Pierre Constant, 2021_11_29, église AB Lausanne

titre : Apocalypse #5: La vision de la salle du trône (2)

Dieu adoré parce qu’Il est rédempteur «L’Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange.» Apocalypse 5. 12

Lire les notes onlines en format html : Apocalypse #5: La vision de la salle du trône (2)

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) Apocalypse 5 ou la Bible NEG 1979 Apocalypse 5 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Apocalypse 5 / Bible Segond21

1. Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit à l'intérieur et à l'extérieur, fermé grâce à sept sceaux.
2. Je vis aussi un ange puissant proclamer d'une voix forte: «Qui est digne d'ouvrir le livre et d'en briser les sceaux?»
3. Mais personne, ni dans le ciel ni sur la terre ni sous la terre, ne pouvait ouvrir le livre ni le regarder.
4. Je pleurais beaucoup parce que personne n'avait été trouvé digne d'ouvrir le livre et de le regarder.
5. Alors l'un des anciens me dit: «Ne pleure pas, car le lion de la tribu de Juda, le rejeton de la racine de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.»
6. Puis je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout comme offert en sacrifice. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.
7. Il vint prendre [le livre] de la main droite de celui qui était assis sur le trône.
8. Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens se prosternèrent devant l'agneau. Chacun tenait une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints,
9. et ils chantaient un cantique nouveau en disant: «Tu es digne de prendre le livre et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été offert en sacrifice et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation.
10. Tu as fait d'eux des rois et des prêtres pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.»
11. Je regardai et j'entendis la voix de nombreux anges rassemblés autour du trône, des êtres vivants et des anciens; ils étaient des myriades de myriades et des milliers de milliers.
12. Ils disaient d'une voix forte: «L'Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire et la louange.»
13. Toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, tous les êtres qui s'y trouvent, je les entendis s'écrier: «A celui qui est assis sur le trône et à l'Agneau soient la louange, l'honneur, la gloire et la domination, aux siècles des siècles!»
14. Les quatre êtres vivants répondaient: «Amen!» Et les anciens se prosternèrent et adorèrent.

La vision de la salle du trône Deuxième partie

Dieu adoré parce qu’Il est rédempteur

«L’Agneau qui a été offert en sacrifice est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange.» Apocalypse 5. 12

Après le cadre, voici maintenant le contenu de la vision :

Le livre dans la main de Celui qui est assis sur le trône,  Dieu (v. 1).

            Un rouleau écrit des deux côtés (rare) [Ézéchiel 2.10] :

                        – soit parce qu’on est pauvre,

                        – soit parce qu’on veut tout inclure sur un même document.

Ici, ce serait donc la totalité de ce qui doit être révélé : c’est ici le livre du plan de Dieu pour la rédemption et pour le jugement des êtres humains.

L’histoire nous apprend que le testament de Vespasien était aussi scellé de 7 sceaux.

C’est une sorte de garantie que la personne qui ouvre est la bonne personne !

Nous avons donc ici un document légal, très officiel, très complet. La rupture des sceaux signifie plutôt la mise en action de ce que le document contient et non pas pour y jeter un coup d’œil furtif mais pour mettre en œuvre ce qui y est écrit.

Le défi posé par l’ange puissant : qui est digne d’ouvrir le livre, d’en rompre les sceaux ?

Le silence !

Personne ! Personne pour mettre en œuvre le plan de Dieu ! Le mal aurait-il le dessus après tout ? Dieu se préoccupe-t-il vraiment de ses Églises, des siens ? Cela explique les pleurs de Jean.

Mais un des anciens vient consoler Jean (verset 5), il y a quelqu’un qui est digne : le lion de la tribu de Juda.

Le lion et l’Agneau

Le lion de la tribu de Juda renvoie à l’AT (Genèse 49.9-10)

8»Juda, c’est toi que tes frères célébreront. Ta main sera sur la nuque de tes ennemis. Les fils de ton père se prosterneront devant toi. 9 Juda est un jeune lion. Tu reviens du carnage, mon fils! *Il plie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne: qui le fera se lever? 10 Le sceptre ne s’éloignera pas de Juda, ni le bâton souverain d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne le Shilo et que les peuples lui obéissent.

Le rejeton de David renvoie à Ésaïe 11.1, 10. Le mot « Rejeton », jeu de mot, parce qu’il veut aussi dire « Rejeter »

1 Puis un rameau poussera de la souche d’Isaï, un rejeton de ses racines portera du fruit. 2

  1. L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui:
  2. Esprit de sagesse
  3. et de discernement,
  4. Esprit de conseil
  5. et de puissance,
  6. Esprit de connaissance
  7. et de crainte de l’Eternel.

3 Il prendra plaisir dans la crainte de l’Eternel. Il ne jugera pas sur l’apparence, n’adressera pas de reproches sur la base d’un ouï-dire. 4 Au contraire, il jugera les faibles avec justice et corrigera les malheureux de la terre avec droiture. Il frappera la terre par sa parole comme par un coup de bâton, et par le souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. 5 La justice sera comme une ceinture autour de sa taille, et la fidélité comme une ceinture sur ses hanches.

10 Ce jour-là, *la racine d’Isaï, dressée comme un étendard pour les peuples, sera recherchée par les nations, et son lieu de résidence sera glorieux.
Toujours un successeur sur le trône de David : 2 Samuel 7, promesse très importante mais ce successeur est pourtant rejeté, repoussé, Psaume 89.

Il entend qu’il s’agit d’un lion mais il voit un agneau : métaphore mixte, l’agneau se trouve être le lion (toute puissance, toute souffrance).

Ce que Jean voit, ce n’est pas un lion, mais un agneau : la victoire de cet Agneau est déjà acquise et c’est pour cela qu’Il est digne.

Alors que les royaumes choisissent des animaux puissants, le royaume de Dieu choisit un agneau comme symbole.

Agneau immolé (mort violente), alors qu’Il est débout! Cet Agneau est triomphant, mais la manière dont il a triomphé, c’est par la mort. Moment-clef de la foi qui sauve, de la rédemption de l’humanité.

Colossiens 2. 14-15 : il a effacé l’acte rédigé contre nous qui nous condamnait par ses prescriptions, et il l’a annulé en le clouant à la croix. 15 Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix.

Puissant : 7 cornes (toujours symboles de puissance ou de royauté), 7 yeux (omniscience).

Cet Agneau apparaît sur le trône, au milieu du trône (une des proclamations les plus fortes de la divinité de Jésus dans le NT, une fois que l’on comprend le symbolisme du chapitre 4 : un trône inaccessible !).

Affirmation importante de la divinité de Jésus-Christ. Il est participant de la divinité.

Au moment où il reçoit le livre

La réaction des animaux et des 24 anciens : ils chantent un cantique nouveau, célébrant une nouvelle étape dans le plan de Dieu pour la rédemption et le jugement.
Le sujet de leur louange : non seulement la création, mais maintenant la rédemption de gens de

toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation.

L’objet de leur louange : celui qui est assis sur le trône et l’Agneau !

Ceux qui les accompagnent : autour du trône, des animaux et des anciens, une multitude

d’anges (versets 11 et 12) et même toutes les créatures de l’univers (v. 13) !

Vision qui s’élargit ici, qui va revenir vers le trône au chapitre 7 ?

Philippiens chapitre 2

C’est aussi pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom afin qu’au nom de Jésus chacun plie le genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Conclusion

Celui qui s’adresse aux Églises a reçu toute puissance et toute autorité.

Il tient en Sa main les Églises et leurs destinées.

Il connaît leur quotidien, leurs forces, leurs défis, mais aussi leurs faiblesses.

Il tient en sa main le déroulement du plan de Dieu, un plan pour la rédemption mais aussi pour le jugement.

Les enfants de Dieu peuvent avoir confiance en Lui, même s’ils souffrent ; Lui-même a souffert la mort pour leur rachat et leur salut.

Apocalypse #4: La vision de la salle du trône (Apocalypse 4)

Apocalypse #4: La vision de la salle du trône (Apocalypse 4) ; Pierre Constant

prédication Apocalypse 4 : Pierre Constant, 2021_11_15, église AB Lausanne

titre : Apocalypse #4: La vision de la salle du trône

Première partie
Dieu adoré parce que c’est le créateur.  «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, [toi le Saint,] de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c’est par ta volonté qu’elles ont été créées et qu’elles existent.» Apocalypse 4. 11

1. LE TRÔNE ET SES ENVIRONS IMMÉDIATS

2. LE TRÔNE ET CEUX QUI L’ENTOURENT

Téléchargez les notes en format pdf
Apocalypse #4: La vision de la salle du trône .pdf

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) Apocalypse 4 ou la Bible NEG 1979 Apocalypse 4 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

Apocalypse 4 / Bible Segond21

1. Après cela, je regardai et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue me parler avec la force d'une trompette dit alors: «Monte ici et je te ferai voir ce qui doit arriver par la suite.»
2. Aussitôt je fus saisi par l'Esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.
3. Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine, et le trône était entouré d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude.
4. Autour du trône se trouvaient vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre anciens étaient assis. Ils étaient habillés de vêtements blancs et portaient des couronnes d'or sur la tête.
5. Du trône sortent des éclairs, des voix et des coups de tonnerre, et devant lui brûlent sept lampes ardentes qui sont les sept esprits de Dieu.
6. Devant le trône, il y a aussi comme une mer de verre qui a la transparence du cristal. Au milieu et autour du trône se tiennent quatre êtres vivants couverts d'yeux devant et derrière.
7. Le premier être vivant ressemble à un lion, le deuxième à un taureau, le troisième a le visage d'un homme et le quatrième ressemble à un aigle en plein vol.
8. Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes et ils sont couverts d'yeux tout autour et à l'intérieur. Ils ne cessent de dire, jour et nuit: «Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient!»
9. Chaque fois que les êtres vivants donnent gloire, honneur et reconnaissance à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles,
10. les vingt-quatre anciens se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, adorent celui qui vit aux siècles des siècles et déposent leur couronne devant le trône en disant:
11. «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, [toi le Saint,] de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c'est par ta volonté qu'elles ont été créées et qu'elles existent.»

Notes d’auditeurs

La vision de la salle du trône

Première partie : Dieu adoré parce que c’est le créateur

«Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, [toi le Saint,] de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses et c’est par ta volonté qu’elles ont été créées et qu’elles existent.» Apocalypse 4. 11

Introduction

Ces deux chapitres sont à lire ensemble. Le chapitre 4 constitue en fait le cadre, tandis que le chapitre 5 présente le contenu de ce qui sera présenté par la suite, des chapitres 6 à 19.

À partir d’ici, les opinions divergent entre les différentes manières d’interpréter l’Apocalypse. Nous nous arrêtons sur ce qui rend le mieux compte du genre littéraire apocalyptique (pas à un schéma eschatologique).

 Versets 1 et 2, l’auteur débute ici un « voyage céleste » dont on trouve plusieurs parallèles dans la littérature apocalyptique. L’observation normale du texte ne donne aucun indice qu’il s’agisse symboliquement de l’enlèvement de l’Église (comme suggéré dans un schéma eschatologique ).

Quand Jean agit à titre de représentant de l’Eglise, c’est suffisamment clair (cf. chapitre 10).

1. LE TRÔNE ET SES ENVIRONS IMMÉDIATS (APOC. 4.2-6A)

Celui qui est assis sur le trône

Jean est transporté dans « une salle du trône, » semblable à d’autres salles royales de l’époque, où tout est organisé de manière à faire en sorte que les gens se sentent petits, fragiles, distants de celui qui siège sur le trône.

Les 24 anciens (Segond: « vieillards »), assis, vêtus en blanc, couronnes d’or (tous des symboles de pureté, d’autorité, de royauté).

Il s’agit vraisemblablement d’un ordre angélique, une sorte d’anges dont le nombre est symbolique, et dont le rôle est de louer Dieu, de déclarer sa gloire et sa puissance.

Ce qui sort du trône : éclairs, voix, tonnerres. 
Le trône est inaccessible (cf. Exode 19).

Devant le trône : 7 lampes ardentes, qui sont les 7 esprits de Dieu :
Esprit-Saint ? ( Ésaïe 11.1,10 est souvent invoqué ) ou 7 êtres angéliques, liés aux 7 Églises ( Apocalypse 1.4,20 ).

Devant le trône : une mer de cristal ; là encore cette mer indique quelque chose de Glorieux et inaccessible.

  • Le cristal étincelle, réfléchit la lumière, scintille et coupe (les cristaux sont très coupants).
  • Dans l’AT, la mer, c’est le danger Psa 107.1 , le chaos Gen 1.1 : les Juifs n’étaient pas un peuple de marins ( comme les Phéniciens ou les Crétois ). Lorsque Salomon importa des pierres, des cèdres, des animaux et ainsi de suite par voie navigable, il embaucha les gens de Hiram, roi de Tyr, pour ce faire.

 Cette mer n’est pas calme, comme un lac en miroir le soir, elle est en mouvement, elle sépare,

elle rend le trône inaccessible !

Ce trône est donc un trône royal, saint, inaccessible, divin !

2. LE TRÔNE ET CEUX QUI L’ENTOURENT (APOC. 4.6B-11)

Au milieu du trône :
4 êtres vivants (ou 4 animaux) (rappelant des trônes de l’époque, d’où sortent des têtes d’animaux), allusion à des anges mentionnés dans Ézéchiel 1 et 10 (chérubins) et Ésaïe 6 (séraphins).

Les yeux semblent rendre compte qu’ils savent ce qui se passe partout, ils surveillent.

Le lion est souvent associé à l’aspect royal, le veau ou le boeuf à la force, les êtres humains à l’intelligence et les aigles à la protection (Exode 19). Les 6 ailes font ressemblance aux séraphins (Esaïe 6.2)

Toute cette description rend encore plus la dimension royale du trône de Dieu, sa puissance, son intelligence.

La sainteté du trône :

«Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, celui qui était, qui est et qui vient !» Apocalypse 4. 8

La sainteté de Dieu est l’essence même de Dieu, ce qui fait que Dieu est Dieu ; pas seulement la sacralisation de Dieu, mais la personne même de Dieu, ce que nous pourrions appeler la gloire de Dieu.

Seule qualité de Dieu répétée trois fois dans la Bible et à deux reprises (Ésaïe 6 et Apocalypse 4. 8).

La sainteté de Dieu indique que Dieu n’a pas besoin de nous, qu’il est autosuffisant. S’Il nous a créés, ce n’est pas pour répondre à un besoin de compagnie, pour réaliser son plein potentiel, pour devenir encore plus divin. Dieu est pleinement satisfait en Lui-même !

Quelles que soient la puissance et l’autorité que les 4 animaux et les 24 anciens possèdent, cette puissance et cette autorité sont dérivées de celles de Dieu.

Le sujet de leur louange :

La raison même de ces louanges arrive en dernier, Dieu est le Créateur, celui qui a créé l’univers et qui le soutient. Tout vient de Dieu, tout doit son existence à Dieu. Nulle place pour se défiler !

La doctrine de la création est le fondement-même de notre reddition de compte envers Dieu.