Les Paraboles #8: Prêt pour le retour de Christ  .

Les Paraboles #8: Prêt pour le retour de Christ  

prédication Matthieu 24 : Patrice Berger, 2022_08_28, église AB Lausanne

titre : Les Paraboles #8: Prêt pour le retour de Christ  .

Résumé : Les difficultés qui touchent le monde occidental ont pour effet d’interroger sur la fin des temps. Plutôt que de partir dans tous les sens, regardons ce que Jésus en dit (et Il en a souvent parlé). Il le fait dans 2 paraboles en Matthieu 25, dont le contexte nous est précisé au chapitre 24.

Prédication: Prêt pour le retour de Christ  

Prédication du royaume de Dieu

Luc 13. 22-30

Avec Jésus, il est là

Temps apocalyptique ?

Les derniers évènements auxquels nous sommes confrontés réveillent les croyants occidentaux quant aux temps de la fin, au retour de Christ :

  • le covid,
    • vaccination obligatoire ou très recommandée,
    • variole du singe,
    • montée des intégrismes,
    • guerre en Ukraine,
    • restrictions énergétiques voire alimentaires,
    • dégradations climatiques,
    • canicules à répétitions,
    • sécheresses et incendies,
    • chamboulement des moeurs et de la morale.

Les occidentaux enfin conscients

Tous ces dérèglements ne sont pas nouveaux et frappent de nombreux pays depuis des décennies.

Mais comme ça chatouille la mécanique occidentale qui se l’est racontée pendant 70 ans sur le dos du reste du monde, les croyants occidentaux pensent alors au retour de Christ, à la fin du cycle qui amènera au rétablissement de toutes choses.

Peut-être que sans se le formuler, « le paradis d’accord mais on est quand même bien ici bas », c’est bien de l’évoquer, je dirais, il serait temps, mais qu’est-ce que ça change ?

Juste du catastrophisme ?

Un peu de catastrophisme pour montrer qu’on parle de choses sérieuses ou importantes, mais si ça ne reste que sur le plan de la conversation, ça n’est pas plus utile que les informations que nous entendons déjà.

Qu’en dit la Bible ?

Je vous propose d’aller au-delà de la discussion de comptoir et de regarder la Bible qui, depuis 2000 ans, nous parle sérieusement des temps de la fin et de l’attitude que nous devrions adopter.

Je vous invite à rejoindre les chapitres 24 et 25 de l’évangile de Matthieu

Au chapitre 24

Sur le sujet qui concerne les temps finaux, une dizaine de remarques de la part de Jésus.

Les faux enseignants

Jésus met en garde contre tous les enseignements qui pourraient égarer les disciples.

Matthieu 24. 4-5

S’il avait été avec nous, Il aurait peut-être dit :

« Attention à ce que vous lisez sur le net ou visionnez sur Youtube, aux podcasts que vous écoutez. »

Guerres, famines, tremblements de terre

  • Les guerres,
  • les famines,
  • les tremblements de terre

ne sont pas des signes décisifs, mais le début

Matthieu 24. 6-8

Et nous sommes servis depuis ces 100 dernières années.

Il me semblait que c’était le dernier siècle le plus meurtrier, mais force est de constater qu’il y en a eu de terribles durant toute l’histoire de l’humanité. (voir guerres meurtrières dans l’histoire)

Les progrès technologique n’aident pas…

Persécution des croyants

Puisque suivra à ces temps une forte persécution des croyants à cause du nom de Jésus. Cela aura pour conséquences

  • trahison, haine,
    • faux enseignants,
    • amour en berne.

Matthieu 24. 9-12

C’est déjà le cas dans la fenêtre 15-40 (voir portes ouvertes)

Au bout de la persévérance, le salut

Dans ce tableau sombre et difficile, un encouragement : celui qui persévérera dans sa foi en Christ jusqu’au bout goûtera au salut.

Matthieu 24. 13

L’issue d’une foi persévérante, c’est le salut, pas de souci, la foi en Christ est forcément persévérante.

La foi en Christ se démarque de la trahison, la haine, des faux enseignants, de l’amour en berne (cf Matthieu 24. 9-12), elle est  forcément persévérante.

Annonce de l’Evangile à toute la planète

Et ce qui sera décisif pour la phase finale, c’est que l’annonce de l’Evangile aura atteint toute la planète.

Matthieu 24. 14

Nous sommes 7,9, presque 8 milliards ;

3495 langues avec une partie des Ecritures pour 7.04 milliards d’individus;

717 langues avec la Bible complète pour 5,75 milliards d’individus ;

828 langues sont en cours de traduction ;

1119 langues ne sont pas assez importantes pour pouvoir planifier un travail de traduction ;

1892 langues ont besoin d’un début de traduction (ou de travail préparatoire).

Attention, même si les traductions d’une partie de la Bible atteignent de plus en plus de langues, cela ne veut pas dire que l’évangile est annoncé.

Bien que nous ayons la Bible en français, cela ne veut pas dire que ceux qui nous entourent aient entendu l’annonce de l’Evangile !

Peut-être que la communication numérique et la tendance à l’uniformisation des langues contribueront à l’accélération de la diffusion de l’Evangile ?

D’ailleurs, un missionnaire « Community Manager » sur le net et les réseaux sociaux, touchera des millions de fois plus de personnes qu’un missionnaire classique. Mais Dieu a besoin des deux profils.

Destruction de Jérusalem en l’an 70, miroir des évènements finaux

À l’image de ce qu’ont connu les croyants à la chute de Jérusalem et à la destruction du temple – période cataclysmique – il en sera de même dans les temps précédents le retour de Christ.

Matthieu 24. 15-28

Je lisais dans la Bible avec notes d’Etudes archéologiques et historiques…

, pp 14210

ce que Flavius Joseph écrit dans « Guerre des Juifs 6. 33 » :

Famine à Jérusalem pendant le siège romain.

« Cependant la population de la ville était consumée par la faim : innombrables étaient ceux  qui tombaient ; les  maux qu’ils souffraient ne peuvent se raconter, car, dans chaque maison, s’il apparaissait quelque ombre de nourriture, il y avait lutte ; les êtres les plus étroitement unis en venaient aux mains, sarrachant ces pauvres soutiens de leur vie. Les mourants même étaient  suspects  d’être  dans  l’abondance  et  les  brigands fouillaient ceux qui rendaient l’âme, craignant que l’un de ces malheureux ne feignît de mourir en cachant de la nourriture dans son sein. Et les affamés aux aguets, semblables à des chiens enragés, marchaient en chancelant : ils passaient, s’abattant contre les portes comme des ivrognes, et, poussés par le désespoir, se précipitaient deux ou trois fois par heure dans les mêmes maisons. La nécessité leur faisait mettre sous la dent toutes sortes de choses : ils ramassaient et se résignaient à manger ce qui n’eût pas même convenu aux plus immondes des animaux privés de raison ; en dernier lieu, ils usèrent du cuir de leurs ceintures et de leurs sandales ; ils grattèrent, pour la mâcher, la peau de leurs boucliers. D’autres se nourrirent de brindilles de vieux foin ; plusieurs en ramassèrent des fibres et en vendirent au  prix de quatre Attiques un très léger poids. »

Perte de l’éclat de la lune et soleil

Quelques précisions :

  • si les aspects célestes n’auront plus leur éclat (lune et soleil),
    • le retour de Christ sera éclatant.

Matthieu 24. 29

  • Incendies ?
    • Pollution ?
    • Désordres cosmiques ?

Rassemblement et retour glorieux

Ses anges rassembleront tous les croyants et Jésus apparaîtra

Matthieu 24. 30-31

Soyez attentifs

Tout comme nous comprenons que les beau jours arrivent en voyant des bourgeons sur les branches des arbres, il en sera de même quand nous constaterons que les indices donnés par Jésus se réalisent.

Matthieu 24. 32-35

Observations dans l’histoire

L’histoire de l’humanité a connu d’une manière cyclique des évènements catastrophiques, comme évoqué précédemment.

Mais nous pouvons observer que les phénomènes que nous constatons de nos jours ont pour particularités d’être mondiaux (plus d’endroits épargnés) ;

mondialisés, ce qui touche un endroit affecte tous les autres endroits de la planète (économie, contamination, enjeux climatiques, par exemple) ;

instantanés, dès qu’un endroit est touché, tout de suite il y a des conséquences (économiques par la bourse, prix du pétrole, blé, par exemple) ;

fréquents (récurrence des phénomènes climatiques exceptionnels, par exemple) ;

irrémédiables (dommages sur la planète).

Ça, ce sont des indicateurs nouveaux dans l’histoire de l’humanité mais le moment exact, seul Dieu le connaît.

Matthieu 24. 36-37

Ne prêtez jamais intérêt aux faux enseignants qui donnent des prédictions sur le retour de Christ.

C’est toujours faux (seul Dieu le sait, le Fils dans Son humiliation de l’incarnation ne le savait pas, à plus forte raison, un simple homme n’aura jamais cette révélation).

Si vous pariez une énorme somme d’argent avec ces faux enseignants qui donnent des dates pour le retour de Christ, vous êtes sûr de gagner à tous les coups !!!

Soudain et inattendu

Ce sera un moment soudain et inattendu !

Matthieu 24. 38-41

Réaction personnelle

  • Alors que faire face à ces affirmations, comment réagir personnellement ?

Comme si vous saviez qu’un voleur devait venir, mais que vous ne saviez pas quand, vous mettriez plein de stratégies en place, pour éviter ses méfaits…

Il faut que le croyant soit en vigilance active !

Matthieu 24. 42-51

Restez donc vigilants, puisque vous ignorez à quel moment votre Seigneur viendra.

43 Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.

44 C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.

45 Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi responsable des gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu?

46 Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail!

47 Je vous le dis en vérité, il l’établira responsable de tous ses biens.

48 Mais si c’est un mauvais serviteur, qui se dit en lui-même:

‘Mon maître tarde à venir’,

49 s’il se met à battre ses compagnons,

s’il mange et boit avec les ivrognes,

50 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas.

51 Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des hypocrites:

c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Vigilants et prêts

Jésus invite les croyants à être vigilants et à être prêt.

Actif pour Dieu et ceux dont il est responsable

Il le spécifie en comparant cette attitude à un serviteur de l’époque, établi sur sa maison, affairé à s’occuper de ceux qui sont sous sa responsabilité et travaillant en l’absence de son maître, même si celui-ci tarde.

Il sera félicité pour cela et promu à des responsabilités encore plus grandes.

Inactif et ne pensant qu’à lui

A l’inverse d’un intendant laxiste et profiteur, qui sera confus au retour de son maître et sanctionné irrémédiablement.

Explication par une parabole

Pour que nous puissions encore mieux saisir l’attitude qu’attend Jésus de la part de ses disciples, Il propose deux paraboles au chapitre 25.

Ambiance

La première, Matthieu 25. 1-13, nous propulse dans les mariages de l’époque où les mariées attendaient leurs époux pour rentrer dans la salle des noces.

Comparaison

Comparaison mariées sages

Les mariées pleines de sagesse, ayant pris leurs précautions pour attendre leurs époux et si celui-ci tarde, en ayant du combustible pour leur lampe à huile, quel que soit le moment,

sont comparées

aux croyants qui, avec sagesse, orientent leurs vies d’une manière pratiquement, pour être prêts au retour certain et soudain de Jésus,  même s’Il semble tarder.

Comparaison mariées folles

Les mariées folles n’ont pris aucune disposition particulière pour attendre leurs époux. Si celui-ci tarde, leurs lampes s’éteindront et elles devront se ravitailler en courant le risque de manquer le rendez-vous avec l’époux et ça sera à jamais trop tard…

sont comparées

aux personnes qui vivent leurs vies sans se soucier du Jésus et de Son retour certain et soudain. Mais le moment venu, elles ne seront pas prêtes pour Jésus, elles auront alors des regrets éternels.

Regardons

Matthieu 25. 1-13

1 « Alors le royaume des cieux ressemblera à dix jeunes filles qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre du marié. 2 Cinq d’entre elles étaient folles et cinq étaient sages. 3 Celles qui étaient folles ne prirent pas d’huile avec elles en emportant leurs lampes, 4 tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases.

5 Comme le marié tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. 6 Au milieu de la nuit, on cria:

‘Voici le marié, allez à sa rencontre!’

7 Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leurs lampes.

8 Les folles dirent aux sages:

‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.’

9 Les sages répondirent:

‘Non, il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez-en pour vous.’

10 Pendant qu’elles allaient en acheter, le marié arriva.

Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée.

11 Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent:

‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous!’ 12 mais il répondit: ‘Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.’

13 Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure [où le Fils de l’homme viendra]. »

Vérités

Dite positivement

Une attitude de vie vigilante face au retour certain et inattendu de Jésus, c’est de conduire sa vie de maintenant avec sagesse. La joie et la félicité couronnent une telle attitude.

La sagesse dans la Bible, c’est réfléchir et agir en fonction de Dieu pour toutes choses.

Dite négativement

Une attitude irresponsable, c’est de vivre sa vie sans se soucier de Jésus (et donc de Son retour soudain et certain). Un « clap » de fin définitif s’abattra…

Plus de précisions ?

Aurions-nous plus d’indications pour nourrir positivement cette sage attente active ?

Jésus nous les donne dans la parabole suivante.

Matthieu 25. 14-30

14 Ce sera en effet pareil au cas d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.

15 Il donna cinq sacs d’argent à l’un, deux à l’autre et un au troisième, à chacun selon sa capacité, puis il partit aussitôt.

16 Celui qui avait reçu les cinq sacs d’argent s’en alla travailler avec eux et gagna cinq autres sacs d’argent.

17 De même, celui qui avait reçu les deux sacs d’argent en gagna deux autres.

18 Celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser un trou dans la terre et cacha l’argent de son maître.

19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre des comptes.

20 Celui qui avait reçu les cinq sacs d’argent s’approcha, en apporta cinq autres et dit:

 ‘Seigneur, tu m’as remis cinq sacs d’argent. En voici cinq autres que j’ai gagnés.’

21 Son maître lui dit:

‘C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’

22 Celui qui avait reçu les deux sacs d’argent s’approcha aussi et dit:

‘Seigneur, tu m’as remis deux sacs d’argent. En voici deux autres que j’ai gagnés.’

23 Son maître lui dit:

‘C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’

24 Celui qui n’avait reçu qu’un sac d’argent s’approcha ensuite et dit:

‘Seigneur, je savais que tu es un homme dur: tu moissonnes où tu n’as pas semé et tu récoltes où tu n’as pas planté. 25 J’ai eu peur et je suis allé cacher ton sac d’argent dans la terre. Le voici, prends ce qui est à toi.’

26 Son maître lui répondit:

‘Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé et que je récolte où je n’ai pas planté. 27 Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers et à mon retour j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.

28 Prenez-lui donc le sac d’argent et donnez-le à celui qui a les dix sacs d’argent. 29 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a.

30 Quant au serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures:

c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.’

Les comparaisons

L’homme et Dieu

L’homme qui part en voyage, en revenant bien plus tard et qui dans l’intervalle remet la gestion de ses biens à ses serviteurs

est comparé

à Dieu qui a confié la gestion de la terre et de la vie sur terre à l’humanité et qui, par Jésus, reviendra avec une déclinaison personnelle, la gestion de notre vie.

Les serviteurs et nos vies

Les serviteurs administrant des sacs d’argent, selon leurs capacités pour le compte du maitre,

sont comparés

à la gestion de nos vies pour Dieu, en fonction des aptitudes qu’Il nous a confiées.

Retour du maître et de Jésus

Le retour du maître et le bilan de gestion des serviteurs

est comparé

au retour de Christ, où Il fera le bilan de chacune de nos vies.

Deux serviteurs fidèles et des vies pour Christ

Les succès de gestion des deux premiers serviteurs sont félicités et ouvrent à d’autres responsabilités

sont comparés

à l’approbation divine et l’entrée dans l’Éternité de Dieu où Il confie à Ses enfants conséquents d’autres responsabilités (et visiblement celles qui auraient dû revenir à d’autres – le mauvais gestionnaire-).

L’immobilisme du dernier serviteur condamné irrémédiablement par le maître

est comparé

à ceux qui profitent de la vie et des capacités que Dieu leur a données, sans faire aucun cas de Lui.

L’Éternité triste et regrettable, loin de Dieu, leur est réservée (tout ce qui est porteur de vie leur est enlevé et devient la spécificité de ceux qui se sont attachés à Christ).

Vérité

Peu importent les capacités de vie que Dieu nous donne, ce qui importe c’est ce que nous en faisons pour Dieu durant notre vie, Christ en fera le bilan pour l’Éternité :

  • à Ses côtés avec d’autres responsabilités ;
  • loin de Lui à jamais sans aucune saveur de vie (regrets et difficultés à la place).

Actualité

En relisant ces paraboles, je suis toujours aussi émerveillé par leurs compréhensions simples et toujours d’actualité.

Synthèse

En synthétisant le message que Jésus veut faire passer, Il nous invite à être remplis de sagesse divine, c’est à dire de porter continuellement son attention et d’agir en fonction du retour certain et soudain de Jésus, où le bilan de notre vie sera fait.

Valoriser les capacités données

Pratiquement, ça veut dire que les capacités qu’Il nous confie doivent être valorisées pour Lui et pas considérées comme notre propriété pour nous servir nous-mêmes.

Différentes capacités

Dieu nous donne des capacités différentes :

  • beauté,
  • forces physiques,
  • endurance,
  • scolaires,
  • habilité,
  • relationnelles,
  • créatives,
  • polyglottes,
  • d’écoute,
  • intelligence.

Le package qu’Il nous confie, qu’en faisons-nous ?

Enfants

Quand nous sommes enfants, à être le/la meilleur(e) à l’école, ce qui fait toujours plaisir aux parents. Si on ne le peut pas, de s‘exprimer dans le domaine où l’on sort du lot. OK, c’est bien de grandir, de se construire, mais comment lier tout cela, par rapport au retour certain et soudain de Jésus, et au bilan qu’Il tirera de ma vie ?

Si j’évoque les enfants, c’est que la phase de leur construction doit comporter l’objectif le plus important de la vie.

NE PAS PENSER PERSO  À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Jeunes

Quand nous sommes jeunes, travailler plus à l’UNIL, à l’EPFL, pour gagner plus ou pour par passion pour le sujet d’étude.

À se flatter soi-même avec des succès sentimentaux, sexuels ou professionnels, financiers…

Quelle valeur tout cela a par rapport au retour certain et soudain de Jésus et au bilan qu’Il tirera de ma vie ?

Est-ce que les capacités données par Dieu tournent autour de nous ?

NE PAS PENSER PERSO À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Échecs

Faire confiance, même si les voies apparentes semblent sans issues.

Parfois, on ne saisit pas trop par où Dieu nous fait passer mais Il construit patiemment quelque chose de durable.

NE PAS PENSER PERSO À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Mariés

Si nous sommes mariés, le but est-il de consacrer les forces communes à avoir beaucoup pour répondre aux attentes de notre société de consommation ? Et elles sont plus que nombreuses…

Quelle valeur tout cela a par rapport au retour certain et soudain de Jésus et au bilan qu’Il tirera de ma vie ?

NE PAS PENSER PERSO À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Retraités

Si nous sommes retraités, les capacités que Dieu nous accorde sont-elles pour être en roue libre de loisirs ou de choses futiles ?

Quelle valeur tout cela a par rapport au retour certain et soudain de Jésus et au bilan qu’Il tirera de ma vie ?

NE PAS PENSER PERSO À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Manque de santé

Si la santé m’a fui, comment continuer à avoir une vie sage et valorisée pour Dieu ?

NE PAS PENSER PERSO À COURT TERME

ANTICIPER PAR RAPPORT À L’ÉTERNITÉ

Expressions différentes

Il y a mille manières différentes de le faire et je ne veux pas donner des exemples réducteurs, voire religieux.

Adaptée à mes capacités mais la manière de m’investir pour Dieu sera forcément adaptée aux capacités

  • que Dieu m’a données dès le départ et
  • aux dons qu’Il donne à Ses enfants, pour les missions auxquelles Il les destine.

La prière, un écho de l’orientation de nos vies

J’ai eu le plaisir de cheminer avec un frère dans la foi Rwandais, réfugié, victime du contre-génocide.

Quand il se retrouvait avec ses autres amis dans la foi au Rwanda, leur sujet de prière principal était d’être prêt à la rencontre du Seigneur.

Et nous, quelle est la teneur de nos prières ?

Dieu nous donne la sagesse

Que Dieu nous donne de la sagesse pour bien orienter nos vies et nos actions, en vue de Son retour certain et soudain.

Jacques 1. 5

Si l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée.

.

Versets clefs

Ephésiens 2

19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu.

20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

21 C’est en lui que tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

22 C’est en lui que vous aussi, vous êtes édifiés avec eux pour former une habitation de Dieu en Esprit.

2 Pierre 3

9Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme certains le pensent;

au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance.

Passage Biblique

Matthieu 24 / Bible Segond21

1. Jésus sortit du temple et, comme il s'en allait, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions.
2. Mais il leur dit: «Vous voyez tout cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre, tout sera détruit.»
3. Il s'assit sur le mont des Oliviers. Les disciples vinrent en privé lui poser cette question: «Dis-nous, quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton retour et de la fin du monde?»
4. Jésus leur répondit: «Faites bien attention que personne ne vous égare.
5. En effet, beaucoup viendront sous mon nom et diront: 'C'est moi qui suis le Messie', et ils tromperont beaucoup de gens.
6. Vous entendrez parler de guerres et de menaces de guerres: ne vous laissez pas effrayer, car il faut que toutes ces choses arrivent. Cependant, ce ne sera pas encore la fin.
7. Une nation se dressera contre une nation et un royaume contre un royaume, et il y aura en divers endroits des famines, [des pestes] et des tremblements de terre.
8. Tout cela sera le commencement des douleurs.
9. Alors on vous livrera à la persécution et l'on vous fera mourir; vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom.
10. Beaucoup trébucheront alors, et ils se trahiront, se détesteront les uns les autres.
11. Beaucoup de prétendus prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens.
12. A cause de la progression du mal, l'amour du plus grand nombre se refroidira,
13. mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
14. Cette bonne nouvelle du royaume sera proclamée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.
15. »C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abominable dévastation dont a parlé le prophète Daniel établie dans le lieu saint – que celui qui lit fasse attention! –
16. alors, que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes,
17. que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison,
18. et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.
19. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront durant ces jours-là!
20. Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat,
21. car alors la détresse sera si grande qu'il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent et qu'il n'y en aura jamais plus.
22. Et si ces jours n'étaient pas abrégés, personne ne serait sauvé; mais à cause de ceux qui ont été choisis, ces jours seront abrégés.
23. Si quelqu'un vous dit alors: 'Le Messie est ici', ou: 'Il est là', ne le croyez pas,
24. car de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront; ils feront de grands prodiges et des signes miraculeux au point de tromper, si c'était possible, même ceux qui ont été choisis.
25. Voilà, je vous l'ai annoncé d'avance.
26. Si donc on vous dit: 'Le voici, il est dans le désert', n'y allez pas, ou: 'Le voilà, il est dans un lieu secret', ne le croyez pas.
27. En effet, tout comme l'éclair part de l'est et apparaît jusqu'à l'ouest, ainsi sera le retour du Fils de l'homme.
28. Là où sera le cadavre, là se rassembleront les vautours.
29. »Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées.
30. Alors le signe du Fils de l'homme apparaîtra dans le ciel; tous les peuples de la terre se lamenteront et ils verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire.
31. Il enverra ses anges avec la trompette retentissante et ils rassembleront ceux qu'il a choisis des quatre coins du monde, d'une extrémité du ciel à l'autre.
32. Tirez instruction de la parabole du figuier: dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.
33. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, qu'il est à la porte.
34. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas avant que tout cela n'arrive.
35. Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas.
36. »Quant au jour et à l'heure, personne ne les connaît, pas même les anges du ciel, [ni même le Fils]: mon Père seul les connaît.
37. Ce qui est arrivé à l'époque de Noé arrivera de même au retour du Fils de l'homme.
38. En effet, dans les jours précédant le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche.
39. Ils ne se sont doutés de rien jusqu'à ce que le déluge vienne et les emporte tous. Il en ira de même au retour du Fils de l'homme.
40. Alors, deux hommes seront dans un champ: l'un sera pris et l'autre laissé;
41. deux femmes moudront à la meule: l'une sera prise et l'autre laissée.
42. Restez donc vigilants, puisque vous ignorez à quel moment votre Seigneur viendra.
43. Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.
44. C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
45. »Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi responsable des gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu?
46. Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail!
47. Je vous le dis en vérité, il l'établira responsable de tous ses biens.
48. Mais si c'est un mauvais serviteur, qui se dit en lui-même: 'Mon maître tarde à venir',
49. s'il se met à battre ses compagnons, s'il mange et boit avec les ivrognes,
50. le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas.
51. Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des hypocrites: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Matthieu 25 / Bible Segond21

1. »Alors le royaume des cieux ressemblera à dix jeunes filles qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre du marié.
2. Cinq d'entre elles étaient folles et cinq étaient sages.
3. Celles qui étaient folles ne prirent pas d'huile avec elles en emportant leurs lampes,
4. tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.
5. Comme le marié tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.
6. Au milieu de la nuit, on cria: 'Voici le marié, allez à sa rencontre!'
7. Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leurs lampes.
8. Les folles dirent aux sages: 'Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.'
9. Les sages répondirent: 'Non, il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez-en pour vous.'
10. Pendant qu'elles allaient en acheter, le marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée.
11. Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent: 'Seigneur, Seigneur, ouvre-nous!'
12. mais il répondit: 'Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.'
13. Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l'heure [où le Fils de l'homme viendra].
14. »Ce sera en effet pareil au cas d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.
15. Il donna cinq sacs d'argent à l'un, deux à l'autre et un au troisième, à chacun selon sa capacité, puis il partit aussitôt.
16. Celui qui avait reçu les cinq sacs d'argent s'en alla travailler avec eux et gagna cinq autres sacs d'argent.
17. De même, celui qui avait reçu les deux sacs d'argent en gagna deux autres.
18. Celui qui n'en avait reçu qu'un alla creuser un trou dans la terre et cacha l'argent de son maître.
19. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre des comptes.
20. Celui qui avait reçu les cinq sacs d'argent s'approcha, en apporta cinq autres et dit: 'Seigneur, tu m'as remis cinq sacs d'argent. En voici cinq autres que j'ai gagnés.'
21. Son maître lui dit: 'C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.'
22. Celui qui avait reçu les deux sacs d'argent s'approcha aussi et dit: 'Seigneur, tu m'as remis deux sacs d'argent. En voici deux autres que j'ai gagnés.'
23. Son maître lui dit: 'C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.'
24. Celui qui n'avait reçu qu'un sac d'argent s'approcha ensuite et dit: 'Seigneur, je savais que tu es un homme dur: tu moissonnes où tu n'as pas semé et tu récoltes où tu n'as pas planté.
25. J'ai eu peur et je suis allé cacher ton sac d'argent dans la terre. Le voici, prends ce qui est à toi.'
26. Son maître lui répondit: 'Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé et que je récolte où je n'ai pas planté.
27. Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers et à mon retour j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.
28. Prenez-lui donc le sac d'argent et donnez-le à celui qui a les dix sacs d'argent.
29. En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
30. Quant au serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents.'
31. »Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous les [saints] anges, il s'assiéra sur son trône de gloire.
32. Toutes les nations seront rassemblées devant lui. Il séparera les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs;
33. il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
34. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: 'Venez, vous qui êtes bénis par mon Père, prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde!
35. En effet, j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger et vous m'avez accueilli;
36. j'étais nu et vous m'avez habillé; j'étais malade et vous m'avez rendu visite; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.'
37. Les justes lui répondront: 'Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé et t'avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t'avons-nous donné à boire?
38. Quand t'avons-nous vu étranger et t'avons-nous accueilli, ou nu et t'avons-nous habillé?
39. Quand t'avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi?'
40. Et le roi leur répondra: 'Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.'
41. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: 'Eloignez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges!
42. En effet, j'ai eu faim et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif et vous ne m'avez pas donné à boire;
43. j'étais étranger et vous ne m'avez pas accueilli; j'étais nu et vous ne m'avez pas habillé; j'étais malade et en prison et vous ne m'avez pas rendu visite.'
44. Ils répondront aussi: 'Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé, ou assoiffé, ou étranger, ou nu, ou malade ou en prison et ne t'avons-nous pas servi?'
45. Et il leur répondra: 'Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait cela à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait.'
46. Et ils iront à la peine éternelle, tandis que les justes iront à la vie éternelle.»

Mots clefs

  • Parabole
  • Fin des temps
  • Retour de Christ
  • Vierge sage
  • Vierge folle
  • Intendant fidèle
  • Intendant infidèle
  • Retour certain
  • Retour soudain
  • Sagesse
  • Accueil
  • Exclu Définitif

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Thème Paraboles

Prédication: Patrice Berger

Prédication donnée à l’église AB Lausanne-Renens:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast .

Les Paraboles #7: Ce qui est légitime est mortel. La priorité à Dieu, par Jésus,sauve éternellement.

Les Paraboles #7: Ce qui est légitime est mortel

prédication Jean 13 : Patrice Berger, 2022_07_31, église AB Lausanne

titre : Les Paraboles #7: Ce qui est légitime est mortel. La priorité à Dieu, par Jésus,sauve éternellement.

Résumé : Dans les évangiles, Jésus annonce très fréquemment le Royaume de Dieu (beaucoup plus que la conversion ou le paradis). Qu’est-ce que cela représente ? Et qui en fait partie ?

Prédication: La priorité à Dieu, par Jésus, sauve éternellement.

Prédication du royaume de Dieu

Luc 13. 22-30

Avec Jésus, il est là

Une des choses que Jésus a annoncé le plus, c’est que le royaume de Dieu est là.

Inauguration finale

Et pourtant, son inauguration finale ne sera achevée qu’au rétablissement de toutes choses après le retour glorieux de Christ.

Entre ces 2 évènements

Entre ces 2 évènements, Dieu, par Christ, se rachète un peuple dont chacun de ses disciples fait d’ores et déjà partie du royaume.

Construction d’une maison

Je vais prendre une image :

Quand nous construisons une maison, avant de pouvoir y entrer, il faut acquérir un terrain, puis faire les travaux de construction ; suite à cela on peut enfin s’installer et faire la fête pour cette nouvelle installation.

Idem avec le royaume de Dieu

C’est un parallèle que nous pouvons faire avec le royaume de Dieu.

1ère venue, début

Jésus a inauguré le début du chantier du royaume de Dieu, lors de sa première venue qui nous est relatée dans les évangiles.

Chantier en cours

Depuis ce moment, avec les justes de l’AT, tous les éléments constitutifs de ce magnifique chantier font partie du royaume.

Ils sont

  • dans la propriété,
  • dans le chantier constitutif du royaume de Dieu

« Les briques ne peuvent pas être retirées. »

Cela pourrait imager à tous les croyants – depuis la période de Jésus jusqu’à nous – qui se sont attachés à Dieu par Christ :

« Nous sommes des éléments uniques et désirés dans ce merveilleux chantier. »

Ephésiens 2

19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu.

20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

21 C’est en lui que tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

22 C’est en lui que vous aussi, vous êtes édifiés avec eux pour former une habitation de Dieu en Esprit.

2ème venue, la crémaillère

Quand tous ceux qui auront pris leur place dans ce magnifique chantier,

quand toutes les personnes appelées seront rentrées dans le royaume de Dieu, alors arrivera la fête finale au rétablissement de toutes choses.

2 Pierre 3

9Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme certains le pensent;

au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance.

Cependant, à un moment, il n’y aura

  • plus de chantier,
  • plus de moyen de rentrer dans le royaume !

Luc chapitre 13

22 Jésus traversait les villes et les villages, et il enseignait en faisant route vers Jérusalem. 23 Quelqu’un lui dit:

«Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés?»

Il leur répondit: 24

«Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. En effet, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas.

25 Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, vous qui êtes dehors, vous commencerez à frapper à la porte en disant:

‘Seigneur, [Seigneur,] ouvre-nous!’ Il vous répondra:

‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’

26 Alors vous vous mettrez à dire:

‘Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues.’

27 Il répondra:

‘Je vous le dis, je ne sais pas d’où vous êtes; éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.’

28 C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents,

  • quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu
  • et que vous, vous serez jetés dehors.

29 On viendra de l’est et de l’ouest, du nord et du sud, et l’on se mettra à table dans le royaume de Dieu.

30 Certains parmi les derniers seront les premiers, et d’autres parmi les premiers seront les derniers.»

Ça ne semble pas si facile de rentrer dans le royaume, en tout cas pas à la légère…

« Volonté » et « connaître » ne suffisent pas

C’est pour cela qu’il est question de « porte étroite » :

  • la volonté ne suffit pas ;
  • d’avoir côtoyé le royaume de Dieu ne suffit pas.

Dénouement

Au couperet,

  • ceux qui ne sont pas rentrés ne le pourront plus ; 
  • en revanche, des personnes des 4 coins cardinaux y seront avec les patriarches et les prophètes.

Valeurs renversées

Ils créent la surprise car ils ne correspondent pas aux standards habituellement attendus ; mais eux n’ont pas commis l’iniquité, l’injustice.

Remarque

« Des pleurs et des grincements de dents » décrivent le fait d’être éternellement en dehors du royaume de Dieu : peut-être, est-ce de voir ceux qui y sont éternellement et de ne pouvoir y entrer…

Nous avons des indices de ce type aussi avec l’histoire de Lazare et de l’homme riche :

Luc 16. 19-31

(Ce qui est un élément pour nous signifier qu’il n’y a pas de purgatoire ou de 2ème chance)

Iniquité, l’injustice ?

Il était question d’iniquité, d’injustice, dans le texte de Luc 13. 28, mais qu’est-ce donc ?

Réponse

C’est ce que va nous montrer le texte de la prédication d’aujourd’hui, en Luc chapitre 14. 15-24.

En réponse à cette question, nous allons voir que

  • ce qui est légitime est mortel,ce qui est prioritaire sauve éternellement.

Sujets entre les 2 paraboles

La suite du texte du chapitre 13 que nous avons vu précédemment nous parle d’un souverain affairé dans les choses habituelles pour quelqu’un qui gouverne et des religieux affairés dans les choses habituelles pour que le dogme soit respecté.

Ces activités sont

  • légitimes,

    • habituelles,

mais pour autant sont-elles bonnes ?

Ont-elles un impact positif face à l’éternité de Dieu ?

Est-ce sage de mettre la priorité sur ces aspects ?

Si tout cela semble

  • légitime, important,

ce n’est pas sur ces priorités que Dieu se base.

Texte

Lisons ensemble

Luc 14. 15 – 24

Contexte

C’est bon, vous avez le texte :

15 Après avoir entendu ces paroles,

STOP !

Quand vous lisez « Après » dans la Bible,

  • on ne va pas plus loin,

    • on regarde ce qu’il y a avant,

sinon on perdra une bonne partie de ce que Dieu veut nous communiquer !

Temps passé précédemment

Vous comprenez pourquoi nous nous sommes arrêtés, il y a quelques instants, sur les passages précédents qui nous disaient :

1) Ça ne semble pas si facile de rentrer dans le royaume, en tout cas pas à la légère…

Luc 13. 22-30

2) C’est pour cela qu’il est question de « porte étroite » :

  • la volonté ne suffit pas ;
  • d’avoir côtoyé des personnes du royaume de Dieu ne suffit pas.

3) Ceux qui entrent créent la surprise car ils ne correspondent pas aux standards habituellement attendus de nos sociétés, mais eux n’ont pas commis l’iniquité.

Comprendre l’iniquité

Et là, dans ce texte d’aujourd’hui, nous allons comprendre ce qu’est l’iniquité :

C’est accorder la priorité à ce qui est légitime et non à Dieu !

Luc Chapitre 14. 15 – 24

15 Après avoir entendu ces paroles, un de ceux qui étaient à table dit à Jésus:

«Heureux celui qui prendra son repas dans le royaume de Dieu!»

16 Jésus lui répondit:

«Un homme organisa un grand festin et invita beaucoup de gens.

17 A l’heure du festin, il envoya son serviteur dire aux invités:

‘Venez, car tout est déjà prêt.’

18 Mais tous sans exception se mirent à s’excuser.

Le premier lui dit:

‘J’ai acheté un champ et je suis obligé d’aller le voir, excuse-moi, je t’en prie.’

19 Un autre dit:

‘J’ai acheté cinq paires de bœufs et je vais les essayer, excuse-moi, je t’en prie.’

20 Un autre dit:

‘Je viens de me marier, c’est pourquoi je ne peux pas venir.’

21 A son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître.

Alors le maître de la maison, en colère, dit à son serviteur:

‘Va vite sur les places et dans les rues de la ville et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.’

22 Le serviteur dit:

‘Maître, ce que tu as ordonné a été fait et il reste encore de la place.’

23 Le maître dit alors au serviteur:

‘Va sur les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, oblige-les à entrer, afin que ma maison soit remplie.

24 En effet, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon festin.’»

Vous commencez à être rodés, pour comprendre une parabole, il faut :

1) Contexte

Bien la replacer dans son contexte, chose que nous avons faite…

On pourrait rajouter que l’arrière-plan de la parabole est simple, celui d’un festin (moment de communion et de réjouissance, tout comme nous), un festin sur invitation, tout comme pour un mariage, par exemple. La différence, c’est qu’à l’époque pour confirmer que tout était prêt – il n’y avait WhatsApp – on envoyait un serviteur prévenir les convives, c’est ce qui est décrit au début de la parabole.

2) Déterminer les comparaisons

Si Jésus parle en parabole, c’est qu’Il désire souligner une vérité spirituelle en l’imageant par une histoire fictive. Déterminer les comparaisons entre

  • ce qui se passe dans l’histoire et
  • les vérités spirituelles que Jésus veut souligner,

pour cerner la comparaison globale.

Un homme organise un festin

est comparé

au vernissage final du royaume de Dieu, organisé par Dieu Lui-même.

Ceux qui ont décliné l’invitation, occupés par des choses légitimes de la vie

sont comparés

à ceux qui ne goûteront pas au royaume de Dieu.

Et là, « ding-ding », nous reviennent les versets précédents :

Luc chapitre 13. 26-28

26 Alors vous vous mettrez à dire:

‘Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues.’

27 Il répondra:

Je vous le dis, je ne sais pas d’où vous êtes; éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.’

28 C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents,

  • quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu
  • et que vous, vous serez jetés dehors.

Les pauvres, les estropiés, aveugles et boiteux  (bannis de la société de l’époque), de partout (pas le côté exclusif et nationaliste des habitudes de l’époque)

sont comparés

à ceux de partout qui goûteront au royaume de Dieu.

Et là, « ding-ding », nous reviennent les versets précédents :

Luc chapitre 13. 29-30

29 On viendra de l’est et de l’ouest, du nord et du sud, et l’on se mettra à table dans le royaume de Dieu.

30 Certains parmi les derniers seront les premiers, et d’autres parmi les premiers seront les derniers.

Luc chapitre 14. 11

11 En effet, toute personne qui s’élève sera abaissée, et celle qui s’abaisse sera élevée.

Contre toute attente, ce sont les rejetés de la société qui ont mis la priorité sur l’invitation au festin, pendant que les autres mettaient la priorité sur les choses légitimes de la vie

sont comparés

à ceux qui rentrent par la porte étroite sans commettre l’iniquité de faire passer les choses légitimes de la vie avant Dieu.

L’invitation elle-même

Est comparée

à Jésus Lui-même et, plus tard, à l’œuvre de Christ.

3) Vérité

Deux versions :

Côté pile de la pièce :

« L’iniquité qui barre à tout jamais l’éternité avec Dieu,

c’est accorder la priorité à ce qui est légitime et non à Jésus-Christ. »

Côté face de la même pièce :

« Entrer dans l’Éternité de Dieu, c’est de Le faire passer en priorité pour toutes choses même les plus légitimes.

C’est possible par Jésus-Christ»

4) Application / réflexion

Nous venons de comprendre ce qui pourrait nous empêcher ou nous conduire dans le Royaume de Dieu. Mais plutôt que de rester uniquement théorique, notons les précisions que Jésus donne dans les chapitres 13 et 14 de Luc.

Décision solennelle

Irrémédiable

C’est que nos choix de vie ont des conséquences

  • définitives 
  • et irrémédiables

pour le reste de l’Éternité.

Ça donne une grande valeur à notre vie, mais en même temps à nous de mettre les bonnes priorités.

Versets qui corroborent cette donnée importante :

Luc 13. 25-28

25 Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte,

vous qui êtes dehors,

vous commencerez à frapper à la porte en disant:

‘Seigneur, [Seigneur,] ouvre-nous!’ Il vous répondra:

‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’

26 Alors vous vous mettrez à dire:

‘Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues.’

27 Il répondra:

Je vous le dis, je ne sais pas d’où vous êtes; éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.’

28 C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents,

  • quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu
  • et que vous, vous serez jetés dehors.

Luc 14. 24

24 En effet, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon festin.’»

Côtoyer ne suffit pas

  • Connaître, côtoyer les valeurs de Dieu, ça ne suffit pas ;
  • goûter aux bienfaits de Dieu, ça ne suffit pas ;
  • se revendiquer d’être du christianisme, d’être baptisé(e) catholique ou protestant, d’avoir fréquenté une église évangélique, d’avoir entendu l’appel de l’Évangile, tout comme les invités avaient reçu une invitation, ça ne suffit pas.

Versets qui corroborent cette donnée importante :

Luc 13. 25c-26

‘Je ne sais pas d’où vous êtes.’

26 Alors vous vous mettrez à dire:

Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues.’

Luc 14. 16

Un homme organisa un grand festin et invita beaucoup de gens

Le royaume de Dieu est pour ceux qui décident de mettre Dieu en priorité.

On n’y entre pas par « infusion » : depuis le temps que je fréquente l’assemblée évangélique, je devrais bien faire partie du royaume de Dieu…

Les bonnes priorités

Cette prédication a pour titre

« Ce qui est légitime est mortel.

La priorité à Dieu, par Jésus, sauve éternellement. »

Les valeurs habituelles de la vie, que l’on pourrait dire légitimes, ne sont pas essentielles pour l’Éternité.

Dans les textes du jour, nous avons des exemples de voies sans issue éternelles.

Son couple

Luc 14. 20

Un autre dit:

‘Je viens de me marier, c’est pourquoi je ne peux pas venir.’

Le couple, c’est hyper important, et Dieu, plus que quiconque, y accorde beaucoup d’importance, mais ce n’est pas éternellement prioritaire…

Le fait d’être un mari exemplaire ne sauve pas !

Sa famille

Luc 14. 26 (contexte après)

«Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.

La famille, c’est hyper important, et Dieu, plus que quiconque, y accorde beaucoup d’importance, mais ce n’est pas éternellement prioritaire…

Exemple de Noé

À un autre endroit dans les évangiles, Jésus donne l’écho que ces choses n’ont sauvé personne, au moment du premier jugement de l’humanité du temps de Noé.

Luc 17. 26-30

26 Ce qui est arrivé à l’époque de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. 27 Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche, puis le déluge est venu et les a tous fait mourir.

28 Ce sera comme à l’époque de Lot: les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, construisaient, 29 mais le jour où Lot est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a tous fait mourir. 30 Il en ira de même le jour où le Fils de l’homme apparaîtra.

Les activités professionnelles

Luc 14. 18-19

18 Mais tous sans exception se mirent à s’excuser.

Le premier lui dit:

‘J’ai acheté un champ et je suis obligé d’aller le voir, excuse-moi, je t’en prie.’

19 Un autre dit:

‘J’ai acheté cinq paires de bœufs et je vais les essayer, excuse-moi, je t’en prie.’

  • Rien de plus logique de regarder le rendement possible de ses terrains
  • ou d’aller essayer ses tracteurs…

Mais l’activité professionnelle,

  • même si elle nous fait vivre ici bas,

    • même si Dieu montre qu’Il est attentif sur ce sujet,

n’est pas déterminante au regard de l’Éternité.

D’autres sujets légitimes

Je pense qu’il n’est pas besoin de faire plus l’inventaire…

Les valeurs :

  • familiales,
  • de nos médias,
  • de nos employeurs,
  • de nos sensibilités politiques,
  • de nos sensibilités idéologiques,
  • de nos sensibilités philosophiques,
  • de nos sensibilités ethniques, sociétales, fédérales, cantonales, communales…

sont certainement légitimes mais absolument pas prioritaires au regard de l’Éternité avec Dieu.

Briller dans un de ces domaines ne contribuera en rien pour le reste de l’Éternité avec Dieu. À nous de nous examiner pour savoir si nous avons mis la bonne priorité.

Versets clefs

Ephésiens 2

19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des résidents temporaires; vous êtes au contraire concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu.

20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

21 C’est en lui que tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.

22 C’est en lui que vous aussi, vous êtes édifiés avec eux pour former une habitation de Dieu en Esprit.

2 Pierre 3

9Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme certains le pensent;

au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance.

Passage Biblique

Luc 10 / Bible Segond21

1. Après cela, le Seigneur désigna encore 70 autres disciples et les envoya devant lui deux par deux dans toutes les villes et dans tous les endroits où lui-même devait aller.
2. Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
3. Allez-y! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
4. Ne prenez ni bourse, ni sac, ni sandales et ne saluez personne en chemin.
5. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord: 'Que la paix soit sur cette maison!'
6. Et s'il se trouve là un homme de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra sur vous.
7. Restez dans cette maison, mangez et buvez ce qu'on vous donnera, car *l'ouvrier mérite son salaire. N'allez pas de maison en maison.
8. Dans toute ville où vous entrerez et où l'on vous accueillera, mangez ce que l'on vous offrira,
9. guérissez les malades qui s'y trouveront et dites-leur: 'Le royaume de Dieu s'est approché de vous.'
10. Mais dans toute ville où vous entrerez et où l'on ne vous accueillera pas, allez dans les rues et dites:
11. 'Nous secouons contre vous même la poussière de votre ville qui s'est attachée à nos pieds. Sachez cependant que le royaume de Dieu s'est approché [de vous].'
12. Je vous dis que, ce jour-là, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville-là.
13. »Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l'avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d'un sac et assis dans la cendre.
14. C'est pourquoi, lors du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
15. Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts.
16. Celui qui vous écoute m'écoute, celui qui vous rejette me rejette, et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé.»
17. Les 70 revinrent tout joyeux et dirent: «Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.»
18. Jésus leur dit: «Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair.
19. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
20. Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.»
21. A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et il dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te suis reconnaissant car c'est ce que tu as voulu.
22. Mon Père m'a tout donné et personne ne sait qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.»
23. Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en privé: «Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez!
24. En effet, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.»
25. Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l'épreuve: «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?»
26. Jésus lui dit: «Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu?»
27. Il répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.»
28. «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.»
29. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?»
30. Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31. Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance.
32. De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance.
33. Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu'il le vit.
34. Il s'approcha et banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35. Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d'argent, les donna à l'aubergiste et dit: 'Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.'
36. Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?»
37. «C'est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»
38. Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l'accueillit dans sa maison.
39. Elle avait une soeur appelée Marie, qui s'assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu'il disait.
40. Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de venir m'aider.»
41. Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses,
42. mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée.»

Mots clefs

  • Parabole
  • Royaume de Dieu
  • Porte étroite
  • Légitime
  • Prioritaire
  • Iniquité
  • L’injustice
  • Invité
  • Jésus
  • Refus
  • Accepter
  • Exclu
  • Définitif

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Thème Paraboles

Prédication: Patrice Berger

Prédication donnée à l’église AB Lausanne-Renens:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast .

Les Paraboles #6: Mon prochain m’est proche – Luc 10:25-37

Les Paraboles #6: Mon prochain m’est proche – Luc 10:25-37

prédication Luc 19 : Patrice Berger, 2022_07_21, église AB Lausanne

titre : Les Paraboles #6: Mon prochain m’est proche – Luc 10:25-37

Résumé : Nous sommes tous un jour ou l’autre travaillés par les besoins qui sont autour de nous. Difficile de trouver la réponse juste. Soit on est écrasé par l’ampleur des besoins ou à l’inverse, on se blinde et on ferme son coeur. Pour autant, aimer son prochain d’une manière concrète demeure un commandement biblique et humain. Mais comment détecter son prochain ? Jésus y répond par une courte parabole.

Prédication: Mon prochain m’est proche!

Intro

Aujourd’hui, nous allons regarder la parabole « du bon bâtard »   

Jésus la donne à un professeur de l’Institut Biblique de Genève, à l’occasion d’une discussion que nous trouvons dans l’évangile de Luc au chapitre 10.

Nous avons ce chapitre plus ou moins en tête parce que c’est le fameux moment où Jésus envoie les 70 disciples dans les villes alentours avec la mission d’annoncer la venue du royaume de Dieu.

Dans ces moments particuliers, les disciples ont même le pouvoir de guérir et de chasser les démons.

À leur retour, ils sont marqués parce qu’ils ont vécu en ces termes :

Réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel

Luc 10

17 Les 70 revinrent tout joyeux et dirent:

«Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.»

18 Jésus leur dit:

«Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire.

20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.»

Entendant ce qui vient de se passer, un professeur de l’Institut Biblique de Genève,

  • travaillé intérieurement pour savoir ce qu’il en est de son éternité

    • ou que l’affirmation de Jésus ne colle pas avec le canevas de la loi

      • et par défi face à ce que Jésus affirme,

se lève pose cette question à Jésus :

Luc 10

25 Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l’épreuve:

«Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?»

Pour continuer la discussion sur un terrain où le professeur est très à l’aise, Jésus répond de la manière suivante :

Luc 10

26 Jésus lui dit:

«Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?»

27 Il répondit:

«Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.»

C’est en fait une compilation de Deutéronome 6. 5 et de Lévitique 19. 18.

28 «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.»

ET effectivement, si nous faisions cela nous vivrions, dans le sens de l’Éternité.

Mais c’est impossible :

  • Notre état de pécheur nous rend impropre à le vivre.
  • Le corps de résurrection, lui, sera adapté à cela (clin d’oeil à nos discussions de lundi soir).

La loi révélateur de l’état de pécher et non un chemin de Salut

L’épître aux Romains est super précieuse pour nous parce qu’elle nous rappelle à nous, les humaines pécheurs,

  • que la loi parfaite de Dieu n’est pas un chemin de Salut,

    • mais le révélateur de notre état de pécheur…

  • En effet, si je transgresse ne serait-ce qu’une foi la loi, je suis déclaré coupable devant Dieu.

    • Pensez-vous que nous aimons vraiment Dieu de toute notre pensée ?
    • Et que dire de notre prochain ???

Mais notre professeur était encore plein d’illusions,

  • car pensant qu’il était au diapason de Dieu qu’il ne voit pas,
  • il avait peut-être des doutes vis-à-vis de ses compatriotes qu’il voit !

C’est pour cela qu’il ajoute :

Luc 10

29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?»

Et c’est une excellente question.

Pour nous aider, Jésus, va raconter une histoire sous forme de comparaison.

La situation de l’histoire qu’Il raconte va nous forcer à la comparer à notre situation.

Et en excellent pédagogue, pour que nous la retenions, Jésus va nous piquer pour nous réveiller en mettant en scène des personnages emblématiques…

Je vous la lis :

Luc 10

30 Jésus reprit la parole et dit:

«Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s’en allèrent en le laissant à moitié mort.

31 Un « pasteur de l’Action Biblique de Renens » qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance.

32 De même aussi « quelqu’un du groupe de louange de l’Action Biblique de Renens » arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance.

33 Mais un « sale bâtard de sa race de » Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu’il le vit.

34 Il s’approcha et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit dans sa propre voiture, le conduisit à la clinique la plus proche.

35 Le lendemain, [à son départ,] il pris à sa charge les soins en chambre privée, et dit: ‘Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.’

36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?»

37 «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi.

Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»

Adaptation pour réaliser le contexte

Vous l’aurez remarqué, j’ai un peu adapté à notre contexte cette parabole !

Mais c’était hyper-choquant, que ce soit le Samaritain qui ait fait juste !

D’ailleurs, ils étaient tellement haïs que vous aurez remarqué que le professeur trouve une formulation pour ne pas dire

  • c’est le Samaritain qui a été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands

    • mais il va dire : «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui.»

Première impression

Malgré cela, cette parabole est simple et nous pousse à faire la même chose que le Samaritain envers l’homme blessé qui, confronté à sa situation dramatique, agit avec coeur.

Pour répondre à la question du professeur

Pour le Samaritain, l’homme blessé était son prochain.

À nous de faire la même chose avec une situation du même type qui se présentera sur notre route.

Comparaison

La situation qu’a vécue le Samaritain est comparée à celle que nous pourrions rencontrer

Le prochain, c’est la personne dans le besoin dont le Samaritain c’est occupé,

est comparé 

à la personne qui a besoin d’aide que nous rencontrerons

Vérité

Notre prochain, c’est la personne qui a besoin d’aide que nous rencontrerons. C’est la situation qui nous est proche :

Prochain -> Proche

Application

À nous d’y répondre avec coeur.

Bon dimanche et à la semaine prochaine…

Et là, nous allons rester conceptuels, idéalistes, un peu fleur rose, c’est beau. Aimons notre prochain…

Super

Aimons, agissons pour notre prochain, ce proche qui a un besoin criant

  • qui qu’il soit, qui qu’elle soit,
  • même si cela chamboule ma petite vie,
  • même si ce dernier n’est pas sympathique (se pourrait-il qu’il soit pécheur comme moi ?) ;
  • est-ce que répondre à ses besoins c’est répondre à ce qu’il demande ?
  • Mon prochain, c’est la situation qui m’est proche sur ma route, que faire avec tout ce que nous voyons par les infos ou les demandes dans les boites aux lettres ?

C’est ce à quoi je propose de réfléchir.

Qui qu’il soit, qui qu’elle soit

Cette parabole ne restreint pas l’éventail du prochain :

  • Ce ne sont pas uniquement les personnes de ma famille et c’est important d’y prêter particulièrement attention : 1 Timothée 5. 8 Si quelqu’un ne prend pas soin des siens, et en particulier des membres de sa famille proche, il a renié la foi et il est pire qu’un non-croyant.

    • Ce ne sont pas uniquement les croyants (bien que nous devions avoir une attention renouvelée à leur endroit : Galates 6:10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.).
    • Ce ne sont pas uniquement les personnes que je connais.
    • Ce ne sont pas uniquement les personnes qui pensent comme moi.
    • Ce ne sont pas uniquement les personnes du canton, voire, si je suis progressiste, de la Confédération…

Jésus, ici, montre que c’est une personne rejetée, c’est «le sale bâtard», qui a considéré «le pur», qui l’insulte, le méprise, habituellement comme son prochain.

Notre prochain peut être n’importe qui sur notre route de la vie.

Dans une église, au débarquement, un infirmier américain soignait aussi bien des soldats américains ou allemand et des civile français :

Le 6 juin 1944, les combats font rage sur les plages du débarquement. Bob Wright et Ken Moore, deux infirmiers parachutistes de la 101ème aéroportée de l’US army transforment l’église d’un petit village normand en poste de secours improvisés. Pendant toute la bataille, ils soignent et sauvent plus de 80 vies (Français, Américains, Allemands).

Une implication qui engage

Dans cette parabole, le Samaritain s’est sali les mains, a changé son planning, son programme et son voyage ; son intervention lui a coûté de l’argent et il a même assuré le «SAV» (Service Après Intervention), puisqu’à son retour, il repassera payer la pension.

S’occuper de son prochain est concret et engage à le faire avec coeur, ce n’est pas de la sensiblerie…

Récemment, un ami d’une église soeur a ramené des réfugiés ukrainiens que des familles attendaient.

Après les avoir confiés aux dites familles, il a eu un coup de téléphone, quelques jours après, d’une famille pour reprendre les réfugies accueillis quelques jours plus tôt, parce que ça prenait du temps… et donc il a fallu trouver un autre lieu pour ces réfugiés.

Je ne sais pas si ces personnes auraient apprécié qu’on leur fasse la même chose si c’était elles qui avaient été les réfugiés…

Matthieu 7. 12

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux,

Le prochain est pécheur comme toi et moi

Pour le cas présenté dans la parabole, la situation était simple : quelqu’un de blessé, à moitié mort, a besoin de secours et de soins et donc c’est le Samaritain qui en prend réellement soin.

L’histoire ne dit pas si l’homme détroussé et blessé était une belle personne. Peut-être était-elle une personne pourrie, une personne qui battait sa femme et ses enfants ? (voire même le prêtre et le Lévite l’ont reconnue comme telle.)

On peut émettre des hypothèses : peu importe, il avait besoin de soins !

Tous les réfugiés ukrainiens ne sont pas forcément des belles personnes, mais ils ont besoin d’être accueillis.

Quand nous accueillons des personnes dans nos maisons, parce qu’elles recherchent un toit pour les études, pour démarrer dans la vie, ça n’est pas forcément la fête tous les jours mais peu importe, elles ont besoin d’être accueillies.

Ce que je veux dire par là, c’est que s’occuper de son prochain, ça coûte forcément, pas uniquement financièrement, pas uniquement parce que ça bouscule notre confort et nos petites habitudes, mais aussi parce qu’il est pécheur comme vous et moi. Peu importe, si le prochain a besoin d’aide, aidons-le…

Aimer à un prix ; d’ailleurs si aimer ne coûte pas, c’est de l’égoïsme…

Christ n’a-t-Il pas donné Sa vie uniquement pour des pourris qui méritent à juste titre l’enfer et dont la majorité s’en fiche éperdument ? Mais Il l’a fait !

Répondre d’un manière juste

Est-ce que répondre aux besoins que mon prochain exprime, c’est répondre de la meilleure des manières ?

Est-ce que donner de l’argent à quelqu’un qui nous en demande dans la rue est le meilleur pour lui ? (Problème de nourrir les dépendances qui l’on mis dans cette précarité, entretenir les bandes organisées de mendicité).

Est-ce que Jésus a donné l’aumône au paralytique, à l’aveugle, etc. ? Il faisait souvent mieux, Il les guérissait et leur ouvrait une nouvelle perspective.

Il n’y a pas de réponses toutes faites.

Merci Seigneur, Il donne au racheté par Christ Son Esprit pour nous aider aussi dans ces situations.

Au minimum, quand la situation est très claire, allons-y !

Réflexions sur les prochains qui sont au loin.

Ce que nous montre la parabole de Jésus, c’est que le prochain est proche. Nous le croisons sur la route de notre vie.

Nous avons un problème, c’est que les médiats nous inondent, nous saturent de situations dramatiques. Pas qu’ils en soient émus, mais que c’est vendeur et que ça trouve un écho fasciné chez nombre de téléspectateurs. Si le journal télé ne présentait que des choses positives,  il y a fort à parier que l’audimat baisserait…

Donc, dans cette bousculade de faits dramatiques, nous sommes constamment confrontés à de multiples besoins dans le monde.

Mais est-ce que ce sont nos prochains ?

En effet, Jésus montre que notre prochain n’est pas à l’autre bout de la Judée, mais c’est celui qui nous est proche.

Pour autant, allons-nous fermer notre coeur par une pirouette biblique : comme ce n’est pas proche, ce n’est pas mon prochain. Loin des yeux, loin du coeur…

Ce que nous voyons dans les épîtres et dans le livre des Actes, c’est que des églises ont subvenu aux besoins des chrétiens de Jérusalem parce qu’ils étaient dans le dénuement, famine et persécution (par exemple chassés de leur travail quand ils acceptaient Christ comme Seigneur et Sauveur) :

Ac 24.17
Après une absence de plusieurs années, je suis venu pour apporter des dons à ma nation et présenter des offrandes.

Rm 15.26
En effet, les Eglises de la Macédoine et l’Achaïe ont bien voulu organiser une collecte en faveur de ceux qui sont pauvres parmi les saints de Jérusalem.

1Co 16.1
En ce qui concerne la collecte en faveur des saints, faites, vous aussi, comme je l’ai prescrit aux Eglises de la Galatie:

1Co 16.3
Quand je serai chez vous, j’enverrai avec des lettres ceux que vous aurez choisis pour porter vos dons à Jérusalem.

OK, c’était de croyants à croyants en Christ.

Galates 6:10

Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.

Que là encore Dieu, par Son Esprit, nous aide à avoir la sagesse (réfléchir et agir en fonction de Dieu avec Lui).

Que nos coeurs soient disponibles et s’il arrive que nous ayons été bons à mauvais escient, c’est finalement pas très grave et surtout que ça ne nous bloque pas pour toutes les autres situations auxquelles nous serons confrontées.

Conclusion :

Soyons

  • attentifs,

    • attentionnés et
    • actifs

aux besoins de notre prochain, celui auquel nous allons être confrontés.

Soyons-le d’une manière renouvelée, s’il s’agit

  • de quelqu’un de notre famille,
  • d’un frère ou d’une soeur dans la foi en Christ.

Versets clefs

Luc 10

20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.

Luc 10

25 «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?»

26 Jésus lui dit:

«Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?»

27 Il répondit:

«Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.»

28 «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.»

Luc 10

29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?»

Luc 10

36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?»

37 «C’est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi.

Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»

Matthieu 7. 12

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux,

1 Timothée 5. 8

Si quelqu’un ne prend pas soin des siens, et en particulier des membres de sa famille proche, il a renié la foi et il est pire qu’un non-croyant.

Galates 6. 10

Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.

Passage Biblique

Luc 10 / Bible Segond21

1. Après cela, le Seigneur désigna encore 70 autres disciples et les envoya devant lui deux par deux dans toutes les villes et dans tous les endroits où lui-même devait aller.
2. Il leur dit: «La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
3. Allez-y! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
4. Ne prenez ni bourse, ni sac, ni sandales et ne saluez personne en chemin.
5. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord: 'Que la paix soit sur cette maison!'
6. Et s'il se trouve là un homme de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra sur vous.
7. Restez dans cette maison, mangez et buvez ce qu'on vous donnera, car *l'ouvrier mérite son salaire. N'allez pas de maison en maison.
8. Dans toute ville où vous entrerez et où l'on vous accueillera, mangez ce que l'on vous offrira,
9. guérissez les malades qui s'y trouveront et dites-leur: 'Le royaume de Dieu s'est approché de vous.'
10. Mais dans toute ville où vous entrerez et où l'on ne vous accueillera pas, allez dans les rues et dites:
11. 'Nous secouons contre vous même la poussière de votre ville qui s'est attachée à nos pieds. Sachez cependant que le royaume de Dieu s'est approché [de vous].'
12. Je vous dis que, ce jour-là, Sodome sera traitée moins sévèrement que cette ville-là.
13. »Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l'avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d'un sac et assis dans la cendre.
14. C'est pourquoi, lors du jugement Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
15. Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts.
16. Celui qui vous écoute m'écoute, celui qui vous rejette me rejette, et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé.»
17. Les 70 revinrent tout joyeux et dirent: «Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom.»
18. Jésus leur dit: «Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair.
19. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
20. Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le ciel.»
21. A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et il dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te suis reconnaissant car c'est ce que tu as voulu.
22. Mon Père m'a tout donné et personne ne sait qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.»
23. Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en privé: «Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez!
24. En effet, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.»
25. Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l'épreuve: «Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle?»
26. Jésus lui dit: «Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu?»
27. Il répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même.»
28. «Tu as bien répondu, lui dit Jésus. Fais cela et tu vivras.»
29. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: «Et qui est mon prochain?»
30. Jésus reprit la parole et dit: «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31. Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance.
32. De même aussi un Lévite arriva à cet endroit; il le vit et passa à distance.
33. Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu'il le vit.
34. Il s'approcha et banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35. Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d'argent, les donna à l'aubergiste et dit: 'Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.'
36. Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?»
37. «C'est celui qui a agi avec bonté envers lui», répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc]: «Va agir de la même manière, toi aussi.»
38. Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l'accueillit dans sa maison.
39. Elle avait une soeur appelée Marie, qui s'assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu'il disait.
40. Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de venir m'aider.»
41. Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses,
42. mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée.»

Mots clefs

  • Prochain
  • Jésus
  • Parabole
  • Samaritain
  • Proche
  • Frère dans la foi
  • Pratique
  • attentif
  • attentionné actif

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Thème Paraboles

Prédication: Patrice Berger

Prédication donnée à l’église AB Lausanne-Renens:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast .

Les Paraboles #5: Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-suffisance! – Luc 19

 Les Paraboles #5: Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-suffisance! – Luc 19

prédication Luc 19 : Paul Yersin, 2022_05_29, église AB Lausanne

titre : Les Paraboles #5: Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-suffisance! – Luc 19

Résumé : Est-ce qu’il y a des gens qui nous irritent parce qu’ils ne vivent pas la foi comme nous ? Ou qu’ils n’en font pas assez ou pas comme nous ? Si c’est le cas peut-être est-ce un révélateur de notre auto-satisfaction spirituelle voire de notre auto-suffisance. Une parabole de Jésus nous aide à débusquer ce travers religieux.

Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-suffisance!

Intro

Dans une chambre d’une maison de retraite, un vieux pasteur essayait de visualiser et de comptabiliser l’empreinte laissée par son ministère.

Il était finalement désabusé et attristé.

L’une des églises où il avait passé plus de dix ans avait totalement fermé, même le bâtiment avait été rasé pour des places de parking.

Il s’était pourtant usé la santé à servir de son mieux Dieu qui l’avait appelé.

Il avait mis de côté des rêves d’adolescent et imposé à sa famille des chemins que tous les membres n’avaient pas suivis.

Alors qu’il priait, fatigué et abattu, il se souvint de l’expérience de l’apôtre Paul et il l’imagina en prison, à la fin de sa vie.

Machinalement, il reprit sa Bible et l’ouvrit. Ses yeux tombèrent sur quelques versets soulignés depuis longtemps :

Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes, de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous.

Notre capacité, au contraire, vient de Dieu.

Il nous a aussi rendus capables d’être serviteurs d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, mais l’Esprit fait vivre.

2 Corinthiens 3. 5 – 6

Ces paroles lui apportèrent un baume au cœur.

Une heure plus tard, on frappa à sa porte.

Un jeune homme se présenta :

Vous souvenez-vous de moi ? Léo ! Le petit chenapan qui perturbait vos études bibliques !”

Il s’agissait justement d’un enfant de la fameuse communauté désormais dissoute et à laquelle le vieux serviteur venait de penser.

Léo raconta :

J’ai gardé votre enseignement, même si je n’étais pas le plus attentif. Je vous dois ce que je suis. Je viens de terminer ma théologie et avant de commencer bientôt mon ministère de pasteur, je tenais à vous revoir et vous demander votre bénédiction.

Le vieux pasteur écrasa une larme, et remercia Dieu, lequel avait vu son désespoir et tenu à le rassurer. 

Les auditeurs modèles ne sont pas forcément les plus profondément touchés

Et ce n’est pas forcément ceux qui, apparemment paraissaient les moins concernés, sont forcément les plus éloignés d’une relation forte avec Dieu.

Un peu la même idée, aujourd’hui

C’est ce que nous retrouvons un peu dans la parabole que je propose de lire aujourd’hui en

Luc 18. 9-14

Une parabole

Une parabole une illustration spirituelle

Petit rappel, une parabole est une histoire fictive que Jésus raconte  pour illustrer et pour nous faire comprendre une vérité spirituelle.

Une parabole réveille

En général, pour nous réveiller, il y a souvent un contrepied des habitudes.

Une parabole fonctionne par comparaison

Une parabole fonctionne par comparaison : la situation de l’histoire racontée par Jésus est comparée à la situation de nos vies.

Une parabole pour avoir un impact dans nos vies

Et donc l’aspect spirituel mis en évidence dans l’histoire fictive de Jésus doit ou devrait apparaître dans nos vies.

La raison et le contexte de la parabole

Pour bien profiter de la parabole, c’est toujours précieux de bien relever la raison pour laquelle Jésus la raconte, ça nous aidera à préciser dans quel domaine, elle s’applique.

Indices à la fin de la parabole

Petite astuce, souvent à la fin de la parabole, Jésus apporte soit la conclusion, soit une indication utile.

Donc 3 temps pour la compréhension :

  • la raison et le contexte,

    • la comparaison,
    • la vérité qui s’en dégage aidée des indications de Jésus.

Une parabole pour nos vies

Évidemment cela ne sert à rien d’avoir compris, si cela n’a pas un impact dans nos vies.

Luc 18. 9-14

Contexte

9 Il dit encore cette parabole,

à l’intention de certaines personnes qui étaient convaincues d’être justes et qui méprisaient les autres:

La parabole

10 «Deux hommes montèrent au temple pour prier;

l’un était un pharisien,

l’autre un collecteur d’impôts.

11 Le pharisien, debout, faisait cette prière en lui-même:

‘O Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, injustes, adultères, ou même comme ce collecteur d’impôts.

12 Je jeûne deux fois par semaine et je donne la dîme de tous mes revenus.’

13 Le collecteur d’impôts, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant:

‘O Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.’

Précision finale

14 Je vous le dis, lorsque ce dernier descendit chez lui, il était considéré comme juste, mais pas le pharisien.

En effet, toute personne qui s’élève sera abaissée,

et celle qui s’abaisse sera élevée.»

Contexte

Luc 18. 9

à l’intention de certaines personnes qui étaient convaincues d’être justes et qui méprisaient les autres

Ce texte est finalement assez général, nous l’avons compris : s’il cible les pharisiens, il cible en fait l’attitude, l’esprit religieux qui se cachent en chacun de nous et à un de ses effets pervers d’auto-satisfaction et d’auto-suffisance.

Auto-satisfaction

Le religion fonctionne par « je fais », donc je crédite des choses spirituelles :

  • ça me rassure,

    • ça me valorise,
    • ça m’élève au dessus des autres qui n’ont pas autant de crédit…

Auto-suffisance

Je me conforte moi-même à tel point que la spiritualité, voire Dieu, passent même au second plan. Il est relégué au rôle de témoin de « ce que je fais bien ». Le plus important c’est que je sois content de moi, c’est tendance, non ?!?

Prévention divine

Jésus fait ici de la prévention pour les personnes de Son époque, comme pour nous aujourd’hui.

Et dans cette prévention, Il aimerait nous alerter et nous aider à détecter ce mécanisme en nous et le transformer en quelque chose de vivant, relationnel avec Lui.

Prévention par une image choc

Pour ce faire, Il raconte une histoire une parabole, un peu choquante pour l’époque.

Un peu comme dans les campagne contre le tabac ou les incivilités sur la route…

Les pharisiens étaient des gens dévoués, considérés comme attachés à Dieu et les collecteurs d’impôts comme des traitres parce qu’ils travaillaient pour l’occupant romain, pour les étrangers. Et, en plus, ils  profitaient de la situation pour s’en mettre plein les poches.

Je ne sais pas comme Jésus l’aurait raconté ce matin, peut-être un peu du style

Le côté « wouahou », choquant

10 «Deux hommes montèrent à l’AB Renens pour prier, l’un était le pasteur, l’autre un frontalier aux services sociaux.

11 Le pasteur, debout, faisait cette prière en lui-même :

‘Ô Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui prennent le travail des vrais Suisses, qui paient peu d’impôts et surtout en France, vivent avec une copine, ou même comme ce « Frouze ».

12 Moi, j’ai donné, ma vie à Christ dans un camp au Roc, je me suis fait baptiser et j’ai fait 4 ans à l’IBG. Je vais au culte et au groupe de maison et je donne presque la dîme dans la boîte (quand je n’oublie pas).’

13 Le « Frouze » aux services sociaux, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant :

‘Ô Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.’

Interpellation forte

Vous voyez le contrepied que Jésus a apporté dans cette parabole : c’était choquant ! Mais le but était de réveiller les consciences et qu’ils comprennent la comparaison. Et que nous comprenions, nous aussi, la comparaison qu’induit cette histoire.

Comparaison

L’approbation divine pour le traitre repentant face à l’attitude religieuse auto-satisfaite, et méprisante est comparée à notre habitude de se trouver spirituellement bien mieux que les autres, voire se mettre sur un piédestal, parce que je le vaux bien…

Vérité centrale

Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-suffisance méprisante.

Assurance

Effectivement, si nous avons une vie de foi riche en Christ, nous avons beaucoup d’assurances éternelles en Christ, nous sommes saints, Dieu habite en nous par Son Esprit, Dieu nous donne sa sagesse.

Ce que nous faisons pour Lui peut renforcer cette assurance

  • Dieu tient compte de ce que nous faisons pour Lui, même si tous ne voient pas les contraintes et les sacrifices que  je fais pour Dieu, Dieu les voit (sur le plan moral, affaires, ministère, sentimental, etc.).
  • J’ai peut-être résisté à des magouilles juteuses que personne n’aurait vu, à des situations d’adultères ou impudiques, je suis peut-être d’une grande générosité, j’ai renoncé à une carrière grisante,  etc.

 –  Certes, parce que nous savons pour qui nous le faisons.

Auto-évaluation très favorable

Mais ces assurances, ces décisions de vies peuvent nous conduire à  nous auto-évaluer très favorablement ; pour le non-croyant, ça donne :

« J’ai pas tué, j’ai pas volé, j’ai pas violé, donc Dieu va en tenir compte… »

Chez le croyant (et ce n’est plus le sujet d’aujourd’hui) :

« J’ai fait quand même beaucoup pour toi et je me suis refusé beaucoup de choses pour toi… »

Dieu n’a de place que pour valider

Le problème, c’est que je suis l’évaluateur et que Dieu n’a pour place que celle de valider ce que j’ai estimé favorable.

Alors qu’Il est là pour nous pardonner

Dans la situation du collecteur d’impôt, ce dernier a un regard plus juste de sa situation personnelle, Dieu est interpelé pour pardonner.

2 axes de réflexions à retenir

Les 2 axes de réflexions à retenir sont :

Dieu me doit de la reconnaissance problème d’auto-satisfaction / Besoin de Dieu par la repentance.

La première attitude démontre un mauvais regard sur la grandeur de Dieu (le pharisien l’interpelle), la deuxième attitude montre une juste perception de la grandeur de Dieu (le collecteur d’impôt n’ose même pas lever la tête).

2 indices

Comme je le disais au début, Jésus nous donne souvent des indices pour peaufiner notre compréhension.

Intro de la parabole

Et dans son introduction, Jésus dédicace sa parabole à l’intention de certaines personnes qui étaient convaincues d’être justes et qui méprisaient les autres.

Luc 18. 9

Le mépris

Se voir trop beau, reléguer Dieu au rôle de caisse enregistreuse conduit à s’élever au dessus de tout et, finalement, à mépriser ceux qui ne sont pas au niveau ou dans le même délire…

Cette grande satisfaction peut nous radicaliser vis-à-vis de ceux qui ne le sont pas ou qui ne le font pas et ça commence par le mépris ; en fait, si je méprise une personne ou une catégorie de personnes, c’est que forcément je me considère au-dessus d’elles, et il se peut que Dieu n’ait de place que pour valider mes « super-idées ».

Conclusion de la parabole

Luc 18. 14

14 Je vous le dis, lorsque ce dernier descendit chez lui, il était considéré comme juste,

mais pas le pharisien.

L’approbation de Dieu est clairement sur celui qui a mis Dieu à sa juste place et qui a, par conséquent, eu une démarche recevable par Dieu.

Luc 18. 14

En effet, toute personne qui s’élève sera abaissée,

et celle qui s’abaisse sera élevée.»

Et la conclusion de Jésus confirme ce qu’on a pu percevoir dans l’histoire : le problème vient bien du fait de se voir trop beau par rapport à Dieu et par rapport aux autres. Alors qu’une juste perception de la personne de Dieu éclaire notre manière de penser, d’agir et de nous adresser à Dieu.

Que nos assurances, ne deviennent pas de l’auto-satisfaction, de l’auto-suffisance !

Méditer

Cette courte parabole très simple m’a amené à méditer et je vous partage ce cheminement.

Est-ce que je méprise quelqu’un ?

Est-ce qu’il y a quelqu’un que je méprise ?

Si oui, pourquoi ?

Quelles indications ça révèle de ma relation avec Dieu ?

Valeur de nos engagements

Il nous arrive de faire des choses pour Dieu qui sont engagées, elles prennent du temps, on renonce à des choses, ces engagements prennent des force, du temps, des finances, ils orientent le cours de notre vie, de nos familles.

Qu’entraînent nos engagements pour Dieu ?

Quel regard portons-nous sur ces périodes, ces engagements, ces prises de position ?

Dieu me doit-Il quelque chose ?

Dieu nous doit-Il quelque chose par rapport à ça ?

Luc 17. 10

Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: ‘Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.’»

Je l’ai fait

Les regardons-nous comme un « wouahou » ou

– Je l’ai fait ?

ou

– Je l’ai vécu (sous entendu avec Christ), dans le sens où Dieu m’a permis de vivre cette situation engagée.

Transformation du regard

Nous sommes comblés de plein d’assurances en Dieu, par Christ.

Que ces assurances alimentent notre reconnaissance, pas notre auto-satisfaction ou notre auto-suffisance ! Que Dieu transforme nos perspectives…

Les travers de la prière

Quand je prie, j’ai deux tendances : présenter à Dieu ma liste de course ou que Dieu compte mes bons points (et ce n’est plus le sujet de ce matin).

Je lirai quelques versets pour terminer :

  1. Est-ce que je méprise quelqu’un ou un groupe de personnes ? Qu’est-ce que cela cache de Dieu et de mon prochain ?

  • Dieu me doit-il quelque chose au regard de ce que j’ai fait pour Lui ?

  • Est-ce que je considère ces engagements comme des réalisations personnelles ou est-ce que Dieu m’a embarqué avec Lui ?

  • Dans mes prières, Dieu est-il finalement le témoin des choses que je fais bien, avec le secret désir qu’Il en tienne compte comme je l’aimerais ?

Ephésiens 2.8-10

8 En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.

Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

9 Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.

10 En réalité, c’est lui qui nous a faits;

nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions.

Philippiens 2. 13

En effet, c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant.

Matthieu 6. 5- 6

Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites: ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. 6Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Versets clefs

2 Corinthiens 3. 5 – 6

Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes, de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous.

Notre capacité, au contraire, vient de Dieu.

Il nous a aussi rendus capables d’être serviteurs d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, mais l’Esprit fait vivre.

Ephésiens 2.8-10

8 En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.

Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

9 Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.

10 En réalité, c’est lui qui nous a faits;

nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions.

Philippiens 2. 13

En effet, c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant.

Matthieu 6. 5- 6

Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites: ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. 6Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra

Luc 17. 10

Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: ‘Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.’»

Passage Biblique

Luc 19 / Bible Segond21

1. Jésus était entré dans Jéricho et traversait la ville.
2. Or, un homme riche appelé Zachée, chef des collecteurs d'impôts,
3. cherchait à voir qui était Jésus, mais il n'y parvenait pas à cause de la foule, car il était de petite taille.
4. Il courut en avant et monta sur un sycomore pour voir Jésus, parce qu'il devait passer par là.
5. Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux, [le vit] et lui dit: «Zachée, dépêche-toi de descendre, car il faut que je m'arrête aujourd'hui chez toi.»
6. Zachée s'empressa de descendre et l'accueillit avec joie.
7. En voyant cela, tous murmuraient en disant: «Il est allé loger chez un homme pécheur.»
8. Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: «Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens et, si j'ai causé du tort à quelqu'un, je lui rends le quadruple.»
9. Alors Jésus dit à son propos: «Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham.
10. En effet, le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.»
11. Comme la foule écoutait cela, Jésus ajouta une parabole. En effet, il était près de Jérusalem et l'on croyait que le royaume de Dieu allait apparaître immédiatement.
12. Il dit donc: «Un homme de haute naissance partait dans un pays lointain pour se faire désigner roi et revenir ensuite.
13. Il appela dix de ses serviteurs, leur remit 10 pièces d'or et leur dit: 'Faites-les fructifier jusqu'à ce que je revienne.'
14. Cependant, ses concitoyens le détestaient et ils envoyèrent une délégation après lui pour dire: 'Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.'
15. Lorsqu'il fut de retour après avoir été désigné roi, il fit venir les serviteurs auxquels il avait donné l'argent afin de savoir quels bénéfices chacun avait faits.
16. Le premier se présenta et dit: 'Seigneur, ta pièce d'or en a rapporté 10.'
17. Il lui dit: 'C'est bien, bon serviteur. Parce que tu as été fidèle dans une petite chose, reçois le gouvernement de 10 villes.'
18. Le deuxième vint et dit: 'Seigneur, ta pièce d'or en a produit 5.'
19. Il lui dit: 'Toi aussi, sois établi responsable de 5 villes.'
20. Un autre vint et dit: 'Seigneur, voici ta pièce d'or que j'ai gardée dans un linge.
21. En effet, j'avais peur de toi parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n'as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.'
22. Il lui dit: 'Je vais te juger sur tes propres paroles, mauvais serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, que je prends ce que je n'ai pas déposé et que je moissonne ce que je n'ai pas semé.
23. Pourquoi donc n'as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu'à mon retour je le retire avec un intérêt?'
24. Puis il dit à ceux qui étaient là: 'Enlevez-lui la pièce d'or et donnez-la à celui qui en a 10.'
25. Ils lui dirent: 'Seigneur, il a déjà 10 pièces d'or.'
26. 'Je vous le dis, répondit-il, on donnera à toute personne qui a, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
27. Quant à mes ennemis qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et mettez-les à mort devant moi.'»
28. Après avoir dit cela, Jésus marcha devant la foule pour monter à Jérusalem.
29. Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la colline appelée mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples
30. en leur disant: «Allez au village qui est en face. Quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché sur lequel personne n'est encore jamais monté. Détachez-le et amenez-le.
31. Si quelqu'un vous demande: 'Pourquoi le détachez-vous?' vous [lui] répondrez: 'Le Seigneur en a besoin.'»
32. Ceux qui étaient envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus le leur avait dit.
33. Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: «Pourquoi détachez-vous l'ânon?»
34. Ils répondirent: «Le Seigneur en a besoin»
35. et ils amenèrent l'ânon à Jésus. Après avoir jeté leurs manteaux sur son dos, ils firent monter Jésus.
36. A mesure qu'il avançait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin.
37. Déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente du mont des Oliviers. Alors toute la foule des disciples, remplis de joie, se mirent à adresser à haute voix des louanges à Dieu pour tous les miracles qu'ils avaient vus.
38. Ils disaient: «Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux très hauts!»
39. Du milieu de la foule, quelques pharisiens dirent à Jésus: «Maître, reprends tes disciples.»
40. Il répondit: «Je vous le dis, si eux se taisent, les pierres crieront!»
41. Quand il approcha de la ville et qu'il la vit, Jésus pleura sur elle et dit:
42. «Si seulement tu avais toi aussi reconnu, aujourd'hui, ce qui peut te donner la paix! Mais maintenant, cela est caché à tes yeux.
43. Des jours viendront pour toi où tes ennemis t'entoureront d'ouvrages fortifiés, t'encercleront et te serreront de tous côtés.
44. Ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment où tu as été visitée.»
45. Jésus entra dans le temple et se mit à en chasser les marchands.
46. Il leur dit: «Il est écrit: Mon temple sera une maison de prière, mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.»
47. Il enseignait tous les jours dans le temple. Les chefs des prêtres, les spécialistes de la loi et les chefs du peuple cherchaient à le faire mourir;
48. mais ils ne savaient pas comment s'y prendre, car tout le peuple l'écoutait, suspendu à ses lèvres.

Mots clefs

  • Auto-suffisance
  • Auto-satisfaction
  • Mépris
  • Prière
  • Jésus
  • Parabole
  • Pharisien
  • Collecteur d’impôts
  • Repentance
  • Elévation

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Thème Paraboles

Prédication: Patrice Berger

Prédication donnée à l’église AB Lausanne-Renens:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast .

Les Paraboles #4: Une pièce d’or à saisir – Luc 19

 Les Paraboles #4: Une pièce d’or à saisir – Luc 19

prédication Luc 19 : Paul Yersin, 2022_04_24, église AB Lausanne

titre : Les Paraboles #4: Une pièce d’or à saisir – Luc 19

Résumé : Jésus, suite à la rencontre avec Zachée, comme la foule l’écoute, va ajouter cette parabole. Une parabole est un récit imagé sous lequel se cache un enseignement. Jésus utilise à plusieurs reprises cette méthode pour enseigner.

Prédication: Les Paraboles #4 : Parabole des pièces d’or ou des talents.

Parabole des pièces d’or ou des talents.

Jésus, suite à la rencontre avec Zachée, comme la foule l’écoute, va ajouter cette parabole. Une parabole est un récit imagé sous lequel se cache un enseignement. Jésus utilise à plusieurs reprises cette méthode pour enseigner.

Rappel : la rencontre avec Jésus :

Jésus rencontre Zachée, vient demeurer dans sa maison. Il partira de chez Zachée en déclarant : « Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Jésus précise par là qu’une vie nouvelle est née chez Zachée. Zachée recherchait avant tout son bien-être, acquérir plus de richesse…même en volant ses concitoyens. Il était loin du plan de Dieu… Mais Jésus l’a visité et sa vie en a été transformée. Son comportement a changé en profondeur. De voleur, il est devenu un homme qui donne, un homme réconcilié avec son entourage et avec Dieu.

A cet enseignement du salut, à ce changement visible, Jésus va y ajouter une parabole, une parabole qui illustre ce qui se passera après le temps de Pâques et dans les temps à venir… donc cette parabole est toujours d’actualité.

Jésus à travers cette parabole montrera plusieurs séquences du plan de Dieu et plusieurs comportements face à la personne même de Dieu.

Lecture Luc 19 : 11 -28

Face à tout ce que Jésus a accompli, certains croient que Jésus allait établir immédiatement le royaume de Dieu. Jésus explique par cette parabole plusieurs étapes du plan de Dieu.

Il met en lumière :

  • Plusieurs comportements face à Dieu ou face au Don de Dieu.
  • Plusieurs regards très différents sur la personne même de Dieu
  • Les conséquences des comportements ou des visions que l’on peut avoir de Dieu.

L’on peut ensuite se poser la question : comment est-ce que je reçois aujourd’hui le don de Dieu … ?

Etapes du plan de Dieu :

La croix et la résurrection du Christ ont été les étapes centrales du plan de salut de Dieu. Jean dans son évangile nous présente cette homme de haute naissance : « Au commencement était la Parole (Christ), et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. » Jean nous précise que cette Parole peut nous transformer, comme cela a été le cas pour Zachée : « Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. »

Mais Jésus dans cette parabole nous montre que cette homme de haute naissance, le Messie désigné comme Roi, à ce moment-là, reviendra et fera les comptes ! Il est Seigneur !

Dieu a fait un don précieux aux hommes … Plusieurs comportements sont présentés face au Messie et au don de Dieu.

  • Ni Dieu, ni maître, c’est la réaction de certains qui contestent l’existence et la légitimité de Jésus-Christ. Ce refus est exprimé de manière claire. Il a été exprimé à maintes reprises dans l’histoire de l’humanité. Quelques exemples bibliques : Manassé 2 Rois 21  Discours de Paul Romains 1 : 20-23

Des exemples dans l’actualités sont légions :  Les guerres, la violence autour de nous, dans les familles, dans la société, … dans nos pays…et parfois jusque dans nos églises : Les hommes et les femmes sont remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité;ils sont rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.  … c’est la suite de l’épître aux Romains … mais est-ce que cela ne dépeint pas la société dans laquelle nous vivons !

L’éloignement de Dieu n’est pas et ne sera pas sans conséquence !

  • Notre comportement face au Don de Dieu :
    • Une prise en compte et une appropriation du don de Dieu. Les deux premiers ont saisi le don que Dieu leur faisait et ce don a porté du fruit dans leurs mains… Remarque du maître : C’est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois …

Un encouragement, ce qu’ils ont déjà reçu ne leur est pas enlevé. On leur confie davantage … Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. » Ephésiens 2 :8-10

  • Face au don de Dieu, y peut y avoir un enterrement en règle, la mise dans un linge…  une indifférence irresponsable …

Dans la même parabole des talents dans l’évangile de Matthieu au chapitre 25, on dit que le serviteur a enterré le talent. Ici, il est mis dans un linge … c’est une peu la même image, rappelez-vous, dans le tombeau, on avait mis un linge sur le visage de Jésus. Pour ce 3ème serviteur, ce don est lettre morte, n’a pas de valeur réelle … ne donne ni joie, ni vie !

Pour nous, la grâce de Dieu est-elle lettre morte ? est-elle restée enterrée ?

Cet enterrement ou cette indifférence peut provenir de notre manière de voir Dieu. En premier lieu, il n’existe aucune vraie relation de ce serviteur avec Dieu, donc Dieu est un parfait inconnu que l’on va peut-être mettre à l’échelle humaine… Le regard de Dieu devient celui des Grecs ou des Romains. Un dieu très humain : voleurs, méchants, cupides, médisants, querelleurs, vengeurs, … dépourvus de bonté, de miséricorde et d’amour … Finalement un dieu à l’image de l’homme.

Et pour nous qui est notre Dieu ? comment le connaissons nous ? Quels sont les attributs que nous lui connaissons ?

Est-il réellement Dieu, un Dieu souverain, digne de confiance, en qui j’ai foi ? Un Dieu de la bénédiction, un Dieu de la vie et non de la mort ? Un Dieu de la lumière et non du vol ou des ténèbres ? Un Dieu qui prend. Un Dieu sévère, de règlement ? Un Dieu de la peur ?

Ou un Dieu fidèle, juste, miséricordieux, plein de bonté et d’amour … lent à la colère et riche en bonté … Un Dieu qui donne la paix … « Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité. » Esaïe 42 :3

Effectivement si nous sommes dans la peur, si nous ne croyons pas à son œuvre de salut. À son don gratuit, alors nous pouvons faire nôtre, les paroles de ce 3ème serviteur … « car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé. »

Remarque : Dans la parabole du semeur, Dieu sème sur tous les terrains … même les plus improbables à porter du fruit …Dieu est généreux et juste …

Un mot encore de Jésus en Matthieu 7 : 9-11 « Lequel de vous donnera une pierre à son fils, … »

Jésus souligne encore l’importance de s’approprier le don de Dieu… le déposer à la banque … peut-être peu d’intérêt… mais vraiment s’approprier le don de Dieu, ne pas tomber dans l’indifférence … ou l’apparence d’être enfants de Dieu …

Jésus conclue : « Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. » Potentiellement, ce 3ème serviteur avait quelque chose …N’oublions pas ces mots du Seigneur qui résonnent : « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » Matthieu 7 : 21

Jésus précise ce qu’est faire l’œuvre de Dieu en Jean 6 : «Que devons-nous faire pour accomplir les œuvres de Dieu?» 29 Jésus leur répondit: «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.»  et encore « En effet, la volonté de mon Père, c’est que toute personne qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai le dernier jour.»

Il ne s’agit pas ici d’une perte du salut, mais du jugement de celui qui n’a jamais réellement connu ni la grâce de Dieu, ni Dieu lui-même, …

Enfin, il y a ceux qui délibérément n’ont pas voulu de Jésus-Christ : « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18Celui qui croit en lui n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. …» Jean 3 :17-20 . Jésus souligne ici la condamnation de ceux qui ne lui appartiennent pas, une condamnation à une mort non seulement physique mais aussi spirituelle : un éloignement de Dieu pour l’éternité. Jésus l’a annoncé : « Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Matthieu 13 : 49-50

Suite à cette parabole, nous pouvons croire où Jésus ou Satan. Satan a dit, vous ne mourrez pas ! Jésus affirme qu’il reviendra …Restons donc attaché à Lui et à sa parole. « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas » Matthieu 24 :35

Jésus parle de son retour de manière plus explicite dans l’évangile de Matthieu : En Matthieu 24 : Jésus parle notamment de la vie insouciante des personnes lors que le temps de la fin est là. Lisons Matthieu 24 : 36-39

Cette insouciance et cet oubli de Dieu, nous les connaissons bien aujourd’hui. Dieu est laissé de côté, enterré, comme mis au placard … Mais nous aurons des comptes à rendre à Dieu.

Nous avons tendance à mettre en avant nos droits et non pas, à qui et en quoi nous sommes redevables ? Ne sommes-nous pas redevables à notre conjoint, à notre employeur ? Comme enfants à nos parents ? et enfin nous tous, à Dieu, notre Créateur ?

Cette redevabilité, Jésus la souligne aussi bien dans ce texte de Matthieu que dans la parabole. Ces textes nous laisseront-ils indifférents ou nous amèneront-ils à vivre plus près de Dieu, à apprendre à le connaître toujours mieux, toujours plus.

Comme pour attirer encore plus notre attention sur les vérités que Jésus a annoncées dans cette parabole, il nous est dit que Jésus monte à Jérusalem et envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, … Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit. … » Nous voyons donc dans la suite du récit que tout est dans les mains de Jésus. Ce qu’Il a dit, s’accomplit … allons-nous douter de Sa parole ? Allons-nous cultiver notre relation avec Lui ? avons-nous le désir de le connaître davantage ?

Allons-nous nous approprier le don (ou les dons) qu’Il nous faits ? Laissons-nous libérer de nos contraintes … le Seigneur nous veut à son service, veut avoir besoin de nous … laissons-nous saisir par sa grâce !

Versets clefs

Ephésiens 2.8-10

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. 

Jean 1.1-3

Au commencement était la Parole (Christ), et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 

Jean 1.11-13

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. 

Matthieu 7 : 21

Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 

Jean 6. 28 -29

«Que devons-nous faire pour accomplir les œuvres de Dieu?» Jésus leur répondit: «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.»  et encore « En effet, la volonté de mon Père, c’est que toute personne qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai le dernier jour.»

Jean 3 :17-20

« Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. …»

Matthieu 13 : 49-50

« Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Matthieu 24 :35

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas »

Passage Biblique

Luc 19 / Segond21

11. Comme la foule écoutait cela, Jésus ajouta une parabole. En effet, il était près de Jérusalem et l'on croyait que le royaume de Dieu allait apparaître immédiatement.
12. Il dit donc: «Un homme de haute naissance partait dans un pays lointain pour se faire désigner roi et revenir ensuite.
13. Il appela dix de ses serviteurs, leur remit 10 pièces d'or et leur dit: 'Faites-les fructifier jusqu'à ce que je revienne.'
14. Cependant, ses concitoyens le détestaient et ils envoyèrent une délégation après lui pour dire: 'Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.'
15. Lorsqu'il fut de retour après avoir été désigné roi, il fit venir les serviteurs auxquels il avait donné l'argent afin de savoir quels bénéfices chacun avait faits.
16. Le premier se présenta et dit: 'Seigneur, ta pièce d'or en a rapporté 10.'
17. Il lui dit: 'C'est bien, bon serviteur. Parce que tu as été fidèle dans une petite chose, reçois le gouvernement de 10 villes.'
18. Le deuxième vint et dit: 'Seigneur, ta pièce d'or en a produit 5.'
19. Il lui dit: 'Toi aussi, sois établi responsable de 5 villes.'
20. Un autre vint et dit: 'Seigneur, voici ta pièce d'or que j'ai gardée dans un linge.
21. En effet, j'avais peur de toi parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n'as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.'
22. Il lui dit: 'Je vais te juger sur tes propres paroles, mauvais serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, que je prends ce que je n'ai pas déposé et que je moissonne ce que je n'ai pas semé.
23. Pourquoi donc n'as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu'à mon retour je le retire avec un intérêt?'
24. Puis il dit à ceux qui étaient là: 'Enlevez-lui la pièce d'or et donnez-la à celui qui en a 10.'
25. Ils lui dirent: 'Seigneur, il a déjà 10 pièces d'or.'
26. 'Je vous le dis, répondit-il, on donnera à toute personne qui a, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
27. Quant à mes ennemis qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et mettez-les à mort devant moi.'»
28. Après avoir dit cela, Jésus marcha devant la foule pour monter à Jérusalem.

Mots clefs

  • Zachée

  • Jésus

  • Parabole
  • Voleur
  • Réconcilié
  • Salut
  • Ni Dieu, ni maître
  • Éloignement
  • Conséquence
  • Rendre compte Jugement

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Thème Paraboles

Prédicateur: Paul Yersin

Prédication donnée à l’église AB Lausanne-Renens:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast .