1 Jean 4 : Dieu n’est pas menteur ! (1 Jean 4) ; Patrice Berger

1 Jean #11 : Dieu n'est pas menteur ! (1 Jean 4) ; Patrice Berger

prédication 1 Jean 4 : Patrice Berger, 2021-01-10, église AB Lausanne

titre : 1 Jean #11 : Dieu n'est pas menteur !

Vous pouvez consultez les textes bibliques référencés dans la prédication dans la Bible Segond21 (S21) 1 Jean 4 ou la Bible NEG 1979 1 Jean 4 disponible online.

Les prédications/études bibliques sont aussi dispoible en format:

1 Jean 4 / Bible Segond21

1. Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l'épreuve pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs prétendus prophètes sont venus dans le monde.
2. Voici comment identifier l'Esprit de Dieu: tout esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu.
3. Et si un esprit ne reconnaît pas que Jésus est le Messie venu en homme, il n'est pas de Dieu: c'est l'esprit de l'Antichrist. Vous avez appris sa venue, et maintenant déjà il est dans le monde.
4. Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous avez vaincu ces prétendus prophètes parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
5. Eux, ils sont du monde; voilà pourquoi ils parlent d'après le monde et le monde les écoute.
6. Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute, celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas. C'est ainsi que nous identifions l'Esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur.
7. Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu.
8. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
9. Voici comment l'amour de Dieu s'est manifesté envers nous: Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie.
10. Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
11. Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres.
12. Personne n'a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.
13. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui et qu'il demeure en nous au fait qu'il nous a donné de son Esprit.
14. Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.
15. Celui qui déclare publiquement que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu.
16. Or nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru. Dieu est amour et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
17. C'est en cela que l'amour est parfait en nous, de sorte que nous aurons de l'assurance le jour du jugement parce que nous sommes dans ce monde tels que lui, il est.
18. Il n'y a pas de peur dans l'amour; au contraire, l'amour parfait chasse la peur, car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n'est pas parfait dans l'amour.
19. Quant à nous, nous [l']aimons parce qu'il nous a aimés le premier.
20. Si quelqu'un dit: «J'aime Dieu», alors qu'il déteste son frère, c'est un menteur. En effet, si quelqu'un n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?
21. Or, voici le commandement que nous avons reçu de lui: celui qui aime Dieu doit aussi aimer son frère.

1 Jean chapitre 4 , versets 7 à 12; Notre amour fraternel montre Dieu

Notre amour fraternel montre Dieu

prédication 1 Jean 3 : Patrice Berger, 2020_10_28, église AB Lausanne

titre : 1 Jean chapitre 4 , versets 7 à 12; Notre amour fraternel montre Dieu

Résumé : Dieu fait Sa demeure chez le croyant par Son Esprit, c’est invisible. Pourtant si nous sommes à l’écoute de l’action de l’Esprit, l’amour manifesté entre nous démontrera Sa présence, cela rendra concret et visible Dieu. En revanche, Dieu est illisible pour ceux qui nous entourent quand nous nous haïssons les uns les autres.

1 Jean chapitre 4 versets 7 – 21
7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu.
8 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
9 Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté envers nous: Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie.
10 Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
11 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres.

12 Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.
13 Nous reconnaissons que nous demeurons en lui et qu’il demeure en nous au fait qu’il nous a donné de son Esprit.
14 Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.

15 Celui qui déclare publiquement que Jésus est le Fils de Dieu,
Dieu demeure en lui et lui en Dieu.
16 Or nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru.

Dieu est amour et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
17 C’est en cela que l’amour est parfait en nous, de sorte que nous aurons de l’assurance le jour du jugement parce que nous sommes dans ce monde tels que lui, il est.
18 Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur, car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait dans l’amour.
19 Quant à nous, nous l’aimons parce qu’il nous a aimés le premier.
20 Si quelqu’un dit: «J’aime Dieu», alors qu’il déteste son frère, c’est un menteur.
En effet, si quelqu’un n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?

21 Or, voici le commandement que nous avons reçu de lui: celui qui aime Dieu doit aussi aimer son frère.

Comme Dieu


Dieu aime vraiment, alors si nous L’aimons, aimons à notre tour comme Lui : c’est à dire aimons nos frères et soeurs.
L’amour est certainement le mot le plus employé dans ce texte.
Mais un autre revient souvent « demeurer » et avec ce dernier, nous pourrions presque faire la synthèse de ce texte.

Dieu demeure en nous


1) Le point de départ, c’est le fait d’accepter, de se positionner, de choisir et de s’abandonner dans l’amour de Dieu manifesté en Son fils Jésus qui par amour s’est donné comme victime expiatoire pour nos péchés.

2) Dès cette décision, Dieu demeure en nous par Son Esprit, non seulement l’Esprit atteste de notre appartenance à Dieu par Christ,

3) mais l’action de l’Esprit nous aide à refléter l’amour de Dieu dans nos vies, ce reflet se voit notamment au travers de l’amour que nous avons les uns pour les autres rachetés par Christ.

4) On ne voit pas Dieu mais on peut voir ce reflet au travers de l’affection fraternelle.

Si Dieu demeure en nous par son Esprit, nous devons viser à demeurer en Lui, en étant à l’écoute de l’action de l’Esprit en nous.

Si Dieu est invisible, Sa demeure en nous peut être visible au travers de l’amour manifesté entre nous.

Dieu est illisible pour ceux qui nous entourent quand nous nous haïssons les uns les autres.

Simple et naturel


Alors manifestons notre amour fraternel naturellement.
Les églises évangéliques font rarement la une des journaux pour des choses positives, c’est pas tellement vendeur…

Pourtant, il m’est arrivé deux fois de le vivre avec
• l’église locale dans laquelle j’étais alors pour une action à Noël où toute l’Eglise n’était qu’une personne pour témoigner de la naissance de Jésus,
• et une autre fois pour une action bienfaisante pour le ville de Montbéliard où la dizaine d’assemblées de la ville étaient unies avec une vraie affection.

Jésus a dit Jean 13. 34-35
Je vous donne un commandement nouveau:
Aimez-vous les uns les autres.
Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
C’est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples:
si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

Quand Jésus a dit cela, il y avait un jeune disciple qui écoutait,
• qui a vu, connu que c’était vrai,
• qui a cru,
• qui a témoigné de cela.
Ce jeune disciple, c’est Jean et il nous dit la même chose dans sa première épître que nous lisons aujourd’hui.

Mais de quel amour s’agit-il ?


Le texte d’aujourd’hui nous en donne plusieurs échos :
1) L’amour est dans la personnalité de Dieu.
2) Cet amour prend les devants.
3) Cet amour est engagé, délibéré.
4) Un amour sacrificiel.
5) Un amour qui se donne et qui donne.
6) Un amour relationnel (pas égoïste).
7) Finalement, il en dit long sur la personne qui témoigne de ce type d’amour.

1) L’amour est dans la personnalité de Dieu (Verset 16)
L’amour qui vient de Dieu n’est pas seulement une action qu’Il produit, ça n’est pas un devoir de représentation, c’est la personnalité même de Dieu.

Cet aspect s’exprime
• avec la même force,
• avec le même curseur
que
• Sa justice,
• Sa fidélité,
• Sa bienveillance,
• Sa sainteté
• et bien d’autres aspects de Sa personne.

Dieu ne joue pas celui qui aime;

Jésus n’a pas joué celui qui aime et était en « off » différemment.

Son amour est visible à plein de moments, un geste, une parole, un sentiment montre que cet amour était en Lui.
Matthieu 9. 36
A la vue des foules, il fut rempli de compassion pour elles, car elles étaient blessées et abattues, comme des brebis qui n’ont pas de berger.

2) Cet amour prend les devants
1 Jean chapitre 4 verset 9
Dieu envoie son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie

Ça n’est pas de l’initiative de l’homme, Dieu savait quelle était l’unique solution pour l’humanité et dès l’entrée du péché, Il indique quel sera l’axe de la rédemption Genèse 3. 15. Et tout au long de l’Ancien Testament, Il va préciser cette trajectoire qui se révèle et s’accomplit en Jésus.

Nous connaissons un peu l’Ancien Testament et si Dieu n’aimait pas, combien de fois aurait-Il arrêté cette démarche ?

Nous nous connaissons et si Dieu ne nous aimait pas, combien de fois aurait-Il tiré le trait de conclusion sur nos vies pour demander les comptes d’une manière définitive ?
Mais Son amour, lié à sa grâce et Sa patience font qu’Il a permis d’attendre pour que nous en soyons là aujourd’hui.

3) Cet amour est engagé, délibéré
1 Jean chapitre 4 verset 19
Il nous a aimé le premier

Romains 5. 8
8 Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous: alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

Volontairement Jésus s’est donné : Jean 10.18
Personne ne me l’enlève, mais je la donne de moi-même.

Ce que j’aimerais souligner ici, c’est que Jésus n’a pas subi, ce n’est pas un mauvais concours de circonstance mais un désir ferme et résolu : Jésus connaissait très bien les tenants et les aboutissants (éloigne de moi cette coupe si cela est possible. Luc 22. 42 ) qui n’ont pu être tenus que par amour pour le Père et pour nous. Et nous voyons là une facette de cet amour, un engagement résolu.

4) Un amour sacrificiel


C’est l’autre aspect des versets que nous venons de voir.
• Innocent,
• Jésus était dans Ses droits,
• c’est le seul pour qui toute la loi était pour Lui,
• Il avait tous les justificatifs.

Pourtant il n’a pas fait jouer Ses droits pour se soustraire à la croix.
Parce qu’Il savait que dans Son amour, c’était le seul moyen de nous sauver.

Méditer que cet aspect-là de l’amour est lié à l’obéissance au Père.

Philippiens 2/ 6 – 8
Lui (Jésus) qui est de condition divine,
il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver, 7 mais il s’est dépouillé lui-même
• en prenant une condition de serviteur,
• en devenant semblable aux êtres humains.
• Reconnu comme un simple homme,
• il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort,
• même la mort sur la croix

5) Un amour qui se donne et qui donne (verset 13)


1 Jean chapitre 4 verset 13
13 Nous reconnaissons que nous demeurons en lui et qu’il demeure en nous au fait qu’il nous a donné de son Esprit.

L’amour de Dieu sort de la boue du péché tous ceux qui placent leur foi dans ce que Christ a fait en croix et par Sa résurrection
• pour vaincre le péché
• et acquitter totalement le pécheur.

Mais Dieu ne nous laisse pas à la porte de la prison, comme un prisonnier qui vient de purger une grande peine et qui se retrouve dehors
• dans un monde qu’il ne connaît plus,
• désorienté,
• ne sachant plus comment faire
• et avec les réflexes du monde carcéral.

Non, Dieu nous donne un guide attitré qui, non seulement nous rappelle que nous sommes bien sortis de prison, mais nous accompagne tout le temps pour apprendre à vivre en fonction de ces nouvelles paternité, identité et liberté.

C’est ce que le Saint-Esprit nous dit au verset 13.

6) Un amour relationnel (pas égoïste).


1 Jean chapitre 4 versets 7 , 11- 12
7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu.

11 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres.
12 Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.

Quand nous méditons sur l’aspect relationnel entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit, nous pouvons essayer de percevoir que l’amour qui Les anime n’est pas un amour égoïste mais ultra-relationnel !

Nous le voyons dans le ministère de Jésus qui avait besoin de passer du temps dans la prière avec le Père, prioritaire même face à la faim, la fatigue ou le sommeil.

L’aspect le plus terrible quand Jésus prend à Son compte le péché, c’est la rupture de communion entre le Père et le Fils, relation arrêtée pendant le moment où Il porte notre péché.

C’est ce que nous invite à découvrir Jésus puis, ici, l’apôtre.

En nous rappelant qu’en nous aimant les uns les autres, nous risquons de goûter (bien sûr partiellement) à cette dimension de l’amour, cet aspect relationnel.

7) Finalement, il en dit long sur la personne qui témoigne de ce type d’amour.


1 Jean chapitre 4 verset 12
Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.

L’amour de Dieu est comme une carte de visite : que nous soyons croyants ou non, tout le monde en convient et reconnaît en Jésus un amour complet.
On ne peut pas voir Dieu, Jésus nous a montré qu’on pouvait voir Son Amour en nous aimant les uns les autres, Dieu attend de nous que nous montrions à notre tour Son Amour.

Plus de peur du jugement dans l’amour


L’apôtre Jean a vécu comme disciple au côté de Jésus avec les autres qui ont côtoyé Christ.

Ils ont
• vu,
• connu
• et fait leur, cet amour de Dieu manifesté en Jésus.

Et une des conséquences de cet amour total, c’est qu’il n’y a plus de terreur quant à la réalité du jugement certain auquel nous serons tous confrontés face à Christ.

Pourquoi ?


Parce dès maintenant je me trouve là où Dieu désire,
• avec Lui, par Christ,
• sans peur,
• avec confiance.
Parce que je goûte déjà Son amour, avant de la connaître parfaitement pour toujours.

L’intention de l’apôtre, c’était que ses premiers lecteurs puissent expérimenter ce qu’il avait vécu avec Jésus et les autres apôtres.

L’intention du Saint-Esprit, en inspirant l’apôtre, était aussi que nous goûtions à cet amour en le manifestant entre nous, avec Son aide.

Notre conception de l’amour est forcément vrillée par le péché.

L’aspect relationnel est entaché par l’égoïsme, quand je dis : « Je t’aime », je veux t’intégrer dans ma sphère.

L’amour est souvent un CDD qui s’arrête quand ça empiète trop sur mon petit moi.

L’aspect sacrificiel est replacé par mes droits et ce dont j’ai besoin et non ce dont a besoin l’autre.

Parfois on a envie de bien faire et c’est le résultat inverse qui se produit !

Notre parcours d’enfance et d’adulte a complètement abimé la notion-même d’amour.

Désabusé, peut-être même prêtons-nous à l’amour une notion enfantine qui n’existe pas dans la vraie vie…

Comprenez-vous pourquoi l’apôtre insiste pour ne pas jeter l’éponge dans la relation fraternelle ?

Pourquoi l’apôtre rappelle que nous sommes épaulés par le Saint-Esprit pour apprendre de Lui, à notre sortie de prison, le vrai sens de l’amour et les vrais gestes de l’amour ?

Pour que nous puissions voir en nous dans nos relations, Celui qui nous a sauvés et que nous puissions goûter dès maintenant des éclats de l’amour parfait.

Versets clefs (Bible Segond 21)

1 Jean 4 / Segond21

7. Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu.
8. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
9. Voici comment l'amour de Dieu s'est manifesté envers nous: Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que par lui nous ayons la vie.
10. Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
11. Bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres.
12. Personne n'a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Jean

PlayList 1 Jean sur YouTube

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Mots Clefs

  • aimons-nous
  • les uns les autres
  • amour de Dieu
  • Jésus
  • Fils unique
  • Sauveur du monde
  • déclarer publiquement
  • victime expiatoire
  • péché
  • bien-aimés
  • détesté

1 Jean chapitre 4 , versets 1 à 6; Quel esprit anime ma vie?

Quel esprit anime ma vie?

prédication 1 Jean 3 : Patrice Berger, 2020_10_27, église AB Lausanne

titre : 1 Jean chapitre 4 , versets 1 à 6; Quel esprit anime ma vie?

Résumé : C’est le paradoxe de notre société technologique, ce qui est
surnaturel a le vent en poupe, il n’y a rien qu’à voir le nombre de
séries, films etc. Ce qui est surnaturel, influence les vies des athées
et des croyants mais ces inspirations sont-elles compatibles avec la
foi en Christ ? L’apôtre Jean apporte l’éclairage de Dieu sur le sujet.

Lien avec la prédication précédente

1 Jean chapitre 3 , versets 23 à 24
23 Et c’est ici son commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, selon le commandement qu’il nous a donné.
24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.

Le commandement de « nous aimer les uns les autres » est une conséquence pratique visible qui atteste que Dieu demeure en nous par Son Esprit.

Si l’amour fraternel est un bonne indicateur, finalement notre assurance repose sur le ministère du Saint-Esprit.

Mais attention, de quel Esprit parlons-nous ?

C’est ce que précise Jean 4
1 Jean chapitre 4 , versets 1 à 6
1 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l’épreuve pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs prétendus prophètes sont venus dans le monde.
2 Voici comment identifier l’Esprit de Dieu: tout esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu.
3 Et si un esprit ne reconnaît pas que Jésus est le Messie venu en homme, il n’est pas de Dieu: c’est l’esprit de l’Antichrist.
Vous avez appris sa venue, et maintenant déjà il est dans le monde.
4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous avez vaincu ces prétendus prophètes parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
5 Eux, ils sont du monde; voilà pourquoi ils parlent d’après le monde et le monde les écoute.
6 Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute, celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas.
C’est ainsi que nous identifions l’Esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.

Ces 6 versets sont précieux car ils nous invitent à réfléchir à :

Discerner quel esprit anime notre vie:

  • le Saint-Esprit ?
  • l’esprit de notre temps ?

Bien évidemment, notre souhait serait d’être affirmatif pour le Saint-Esprit, cependant, dans les faits, notre discernement et notre vigilance ont besoin d’être aiguisés pour :

  • reconnaître ce qui est faux ou ce qui vient de Dieu ;
  • être encouragés à la vigilance, ce qui aura pour effet
    • d’être un puissant encouragement pour nous
  • et nous pousse à l’émerveillement pour ce que Dieu fait pour nous.
  • Que cela ne reste pas dans nos têtes mais pénètre nos coeurs, nos vies, nos pensées et nos actions.

L’apôtre Jean aborde ici un sujet qui peut nous paraître évident.

Les églises de l’époque

Pourtant à l’époque, la vie d’Eglise n’était pas centrée sur une rencontre dominicale, mais ressemblait bien plus à ce que nous pouvons partager dans les groupes de maison.

Des enseignants itinérants
N’ayant pas le Nouveau Testament avec eux, ces groupes recevaient la visite de personnes se présentant comme serviteurs de Dieu et qui enseignaient, prêchaient.

La tâche était d’autant plus importante pour ces assemblées, d’être

  • soit au bénéfice de ce qui était apporté
  • soit de dénoncer ce qui était faux.

D’où toutes les épîtres
Nous comprenons mieux les nombreuses lettres, épîtres que le Saint-Esprit a inspirées aux apôtres pour asseoir l’enseignement déjà transmis, de dénoncer ce qui n’était pas de Dieu et qui était véhiculé par des personnes, que la Parole présente comme des faux docteurs.

Quel esprit ou Esprit, pour eux comme pour nous ?
Ce texte nous interpelle sur ce qui était à la source et qui animait ces faux enseignants.

Il nous interroge aussi par ricochet de veiller et à savoir quelle est la source, l’Esprit (ou l’esprit) qui animent notre vie.
Pouvons-nous l’écrire avec un grand « E » majuscule ou un petit et plein de pluriels ?

Dans ce texte quand il est parlé d’esprit avec un petit « e »,
• c’est les forces,
• les inspirations
qui étaient derrière ceux qui s’exprimaient, soi-disant au nom de Dieu.

Comment les discerner ? Dans l’original, c’est vraiment l’idée de regarder si c’est une pièce de monnaie qui est vraie ou fausse (contrefaçon).

Deux tests

Pour ce faire, ce texte nous donne deux tests :

  • l’un, théologique, qui touche la personne de Christ ;
  • l’autre sur l’effet que cela produit sur la communauté. Ces enseignements rapprochent-ils des personnes, les apôtres, qui étaient au près de Jésus ?

Mise en garde contre l’esprit de l’erreur.
1 Jean chapitre 4 , versets 1 à 3
1 Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprits à l’épreuve pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs prétendus prophètes sont venus dans le monde.
2 Voici comment identifier l’Esprit de Dieu: tout esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu.
3 Et si un esprit ne reconnaît pas que Jésus est le Messie venu en homme, il n’est pas de Dieu: c’est l’esprit de l’Antichrist.
Vous avez appris sa venue, et maintenant déjà il est dans le monde.

Ne pas déclarer Jésus, dans le fait qu’Il se soit incarné, est une position d’Antichrist.

Deux tendances étaient déjà en germe à cette époque qui donneront plusieurs années après :

  • le Docétisme (Jésus n’était pas un vrai humain, Il semblait être une sorte d’esprit qui semblait matériel, Il ne pouvait donc mourir, Il a semblé le faire) ;
  • Le Cérinthianisme (un humain réel, a son baptême, Il aurait été plus, mais cela se serait effacé avant la croix).

Les conséquences sont capitales, ce n’est pas de la finasserie.
Ces deux conceptions conduisent à ce que finalement Christ n’ait pas porté le péché, et donc n’ait pas eu la victoire sur le mort et sur le péché.

Sujet encore d’actualité dans la théologie ou pensées
• musulmane,
• théologie et idéologie libérale,
• témoins de Jéhovah,
• mythe, personne ayant été dépassée par sa popularité,
cela tend à faire croire que Christ n’est pas Dieu incarné en vrai homme.

Attestation des témoins de l’époque
Plein de textes nous montrent que les personnes qui ont été en contact avec Jésus ont compris qu’Il n’était pas uniquement un homme.

Aspect divin

• Pour les rois mages, c’était évident que l’exception et l’extraordinaire étaient au rendez vous, et qu’il fallait monter une expédition jusqu’à Lui,
• Nathanaël sous le figuier,
• Thomas après la résurrection,
• la samaritaine
n’ont pas vu un prophète, mais le Messie, fils de Dieu.

Aspect humain

La fatigue, le sommeil, manger (même après la résurrection)…

  • ils sont du monde conséquences: ils parlent d’après le monde, et le monde les écoute.
  • celui qui n’est pas de Dieu, ne nous écoute pas, n’étant pas de Dieu, il écoute l’esprit de l’erreur.

L’Esprit de la vérité

1 Jean chapitre 4 , versets 1 & 4
2 Voici comment identifier l’Esprit de Dieu: tout esprit qui reconnaît que Jésus est le Messie venu en homme est de Dieu.

4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous avez vaincu ces prétendus prophètes parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

Jusqu’ici les lecteurs de Jean, les frères, les petits enfants ont résisté aux antichrists (prétendus prophètes) parce qu’ils L’ont en eux (allusion au Saint-Esprit).

Le Saint-Esprit est plus puissant que celui qui est dans ce monde à savoir :
Satan : 1 Jean 5. 19-20 . Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier est sous la puissance du mal, mais nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu et nous a donné l’intelligence pour connaître le vrai Dieu; et nous sommes unis au vrai Dieu si nous sommes unis à son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le vrai Dieu et la vie éternelle.
Le prince de ce monde : Jean 12. 31 C’est maintenant qu’a lieu le jugement de ce monde; c’est maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors
Le dieu de ce siècle : 2 Corinthiens 4. 4 pour les incrédules dont le dieu de ce monde a aveuglé l’intelligence afin qu’ils ne voient pas briller l’éclat que projette l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.
Le prince de la puissance de l’air : Ephésiens 2. 2 que vous pratiquiez autrefois conformément à la façon de vivre de ce monde, conformément au prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui est actuellement à l’œuvre parmi les hommes rebelles.

1 Jean chapitre 4 , versets 1 à 6

6 Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute, celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas.
C’est ainsi que nous identifions l’Esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.

Vigilance (orange)
Discerner, faire attention à ce qui se dit en notre sein, notre assemblée, dans nos conversations comme dans les réunions;

Discerner aussi quant à ce que je laisse dire à ma vie.

Dans ce texte, il n’est pas question uniquement des responsables mais de l’ensemble.

Encouragement
Ils ont vaincu, la mission est possible.

Émerveillement
« Ce qui est en eux », dans le contexte, ici, le Saint-Esprit est plus fort que celui qui anime le monde, l’Esprit de Dieu plus fort que Satan, pas de fatalisme.

Application / conclusion

1) Invitation à vivre la vérité dans laquelle nous sommes conduits.
2) Bien placer sa foi, sa confiance, son espérance, à veiller sur le type d’esprit, d’influence, d’inspiration qui nous nourrit.
3) Bien aiguiser notre discernement pour éprouver et connaître ces influences.

Quelle est mon inspiration dans l’Eglise ?
Tout ce qui éloigne de Christ au centre est à proscrire et à dénoncer.
Tout ce qui capte l’attention, la focalisation au détriment de Christ est à proscrire et à dénoncer.

Versets clefs (Bible Segond 21)

1 Jean 3 / Segond21

1. Voyez quel amour le Père nous a témoigné pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! [Et nous le sommes!] Si le monde ne vous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu, lui.
2. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons un jour n'a pas encore été révélé. [Mais] nous savons que, lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu'il est.
3. Toute personne qui possède cette espérance en lui se purifie comme lui-même est pur.
4. Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c'est la violation de la loi.
5. Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n'y a pas de péché en lui.
6. Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu'un pèche, il ne l'a pas vu et ne l'a pas connu.

Liens Connexes

Prédications Archives ;

Série 1 Jean

PlayList 1 Jean sur YouTube

Prédication donnée à l’église AB Renens Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en format Podcast sur Spotify

Mots Clefs

  • Mettre à l’épreuve
  • Esprits
  • Discernement
  • Prétendus prophètes
  • Identifier le Saint-Esprit
  • Jésus
  • Messie
  • Homme
  • Dieu
  • Antichrist
  • Petit enfant
  • Vaincre
  • Monde
  • Esprit de la vérité
  • Esprit de l’erreur