Des initiatives qui révèlent le coeur : Genèse 42, 43

Des initiatives qui révèlent le coeur : Genèse 42, 43

prédication Genèse 42 : Patrice Berger, 2022_10_30, église AB Lausanne

titre : Des initiatives qui révèlent le coeur : Genèse 42, 43

Résumé : Dieu n’a pas un coup d’avance, Il sait tout à l’avance et met en place ce qu’Il a prévu. Nous en avons la démonstration magistrale avec Joseph en Egypte qui est l’homme de la situation pour sauver d’innombrables personnes, dont sa famille. En même temps, nous les hommes, nous devons faire des bons choix éclairés par Dieu. Ruben, l’aîné des enfants de Jacob, montre pas ses choix le fond de son coeur. Et nous, nous rendons-nous compte de ce que montrent nos choix, de l’état de notre coeur ?

Prédication

20% d’impôts !

Dieu donne la sagesse à Joseph pour proposer de stocker 20% des récoltes pendant 7 ans.

C’est énorme comme prélèvement, mais c’est tout à fait faisable car ce sont 7 années d’abondance.

Que le pharaon établisse des commissaires sur le pays pour prélever un cinquième des récoltes de l’Egypte pendant les sept années d’abondance. 

Genèse 41. 34

Stock innombrable 

Résultat de cette opération, il y a tellement de réserves qu’on n’arrive même plus à en faire le décompte !

Joseph amassa du blé comme le sable de la mer: en quantité si considérable que l’on cessa de compter parce qu’il n’y avait plus de nombre. Genèse 41. 49

Réserve providentielle

Après 7 années fastes, voilà que commence une famine hors du commun. Les réserves sont les bienvenues pour toute l’Egypte, mais pas uniquement…

Début de la lecture

Genèse 41. 56-57

Joseph ouvrit tous les centres d’approvisionnement et vendit du blé aux Egyptiens, car la famine était forte en Egypte.

On arrivait de tous les pays en Egypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine était forte partout. 

Genèse 42

1 Voyant qu’il y avait du blé en Egypte, Jacob dit à ses fils:

«Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres?» 

2 Il ajouta: 

«J’ai appris qu’il y avait du blé en Egypte. Descendez-y pour nous en acheter afin que nous restions en vie et ne mourions pas.»

3 Dix frères de Joseph descendirent en Egypte pour acheter du blé. 4 Jacob n’envoya pas avec eux Benjamin, le frère de Joseph, car il avait peur qu’il ne lui arrive un malheur. 

5 Les fils d’Israël se joignirent à d’autres arrivants pour acheter du blé, car la famine régnait dans le pays de Canaan.

6 Quant à Joseph, il exerçait le pouvoir sur le pays. C’était lui qui vendait du blé à toute la population du pays. 

Les frères de Joseph vinrent et se prosternèrent devant lui le visage contre terre. 

Ça nous rappelle le premier rêve que Joseph avait fait :

Genèse 37. 5

5 Joseph fit un rêve, et il le raconta à ses frères qui le détestèrent encore plus. 6 Il leur dit: «Ecoutez donc le rêve que j’ai fait! 

7 Nous étions en train d’attacher des gerbes au milieu des champs, et voici que ma gerbe s’est dressée et est même restée debout. Vos gerbes l’ont alors entourée et se sont prosternées devant elle.» 

8 Ses frères lui dirent: 

«Est-ce que tu vas vraiment régner sur nous? Est-ce que tu vas nous gouverner?» 

Ils le détestèrent encore plus à cause de ses rêves et de ses paroles.

Lecture: (Voir Passage Biblique Genèse 42 , 43 à droite )

Genèse 44

1 Joseph ordonna à son intendant: «Remplis de nourriture les sacs de ces hommes. Mets-en autant qu’ils pourront en porter et mets l’argent de chacun à l’entrée de son sac. 2 Tu mettras aussi ma coupe, la coupe en argent, à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé.» L’intendant se conforma aux ordres de Joseph.

3 Le matin, dès qu’il fit jour, on renvoya ces hommes avec leurs ânes.

Contemplation

Arrêtons-nous un instant.

La Bible nous a été donnée pour nous révéler qui est Dieu, d’où le synonyme que nous employons, de Parole de Dieu. Qu’est-ce que nous contemplons de Dieu dans ce texte ?

Souveraineté bienveillance providence

Dans 

  • Sa souveraineté, 
  • Sa bienveillance, 
  • Sa providence, 

Dieu a, à l’avance, placé et qualifié Joseph pour sauver des milliers de personnes.

Nous sommes souvent impatients, Dieu est-Il inactif ?

Ce que nous découvrons, c’est que Dieu construit pour des choses durables.

Dieu n’a pas un coup d’avance sur les hommes

  • Il voit tout,
  • sait tout,
  • a déjà prévu !

Au niveau personnel

Reposons-nous sur Lui, pour nos vies. 

La lignée de Jacob connaîtra des hauts et beaucoup de bas. 

Alors qu’une épreuve terrible arrivait, l’Eternel par la bouche du prophète Esaïe dit :

Mais toi, Israël, tu es mon serviteur. 

Jacob, tu es celui que j’ai choisi, le descendant de mon ami Abraham. 

9 Je t’ai pris aux extrémités de la terre, 

je t’ai appelé d’une région lointaine et t’ai dit: 

«Tu es mon serviteur.» 

Je t’ai choisi et ne te rejette pas. 

10 N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. 

Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. 

Je te fortifie, 

je viens à ton secours, 

je te soutiens par ma main droite, la main de la justice. 

Esaïe 41: 8-10

N’avons-nous pas lu la dernière fois que Jésus est « le Bon Berger » de ceux qui placent leurs vies entre Ses mains, en Jean chapitre 10.

Oui, les épreuves nous toucheront parce que nous sommes déchus et colonisés par la péché. Mais nous sommes dans la main de Celui qui a la capacité d’exprimer Sa bienveillance.

Dieu n’a pas enlevé la famine pour Jacob et sa famille mais Il avait prévu une solution.

Au niveau cosmique et pour l’Église

Au premier chapitre de l’épître aux Colossiens, au sujet de Christ, il est dit :

Tout a été créé par lui et pour lui. 

17 Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. 

18 Il est la tête du corps qu’est l’Eglise;

Colossiens 1. 17-18

Il est normal d’être inquiets pour la planète et on sait qu’elle souffre du plus grand polluant, le péché et qu’il continuera de faire son oeuvre ; mais elle est dans la main du Concepteur et du Fabricant.

Il est normal d’être inquiets pour la vie de foi face à l’iniquité, la vie de notre assemblée ; mais c’est Christ qui est à la tête de notre assemblée, même s’il y a des choses difficiles, tout comme il y en a eu pour Joseph, 

  • Dieu voit, 
  • rien n’échappe à Son contrôle et 
  • Il mène à bien ce qu’Il a décidé,
    • pour la vie de l’assemblée, 
    • pour l’avenir de la planète,
    • pour tout ce qu’Il a promis.

MÉDITATION

Après ce temps de contemplation, deux observations pour nous aider à méditer avec Dieu, pour que Ses pensées soient toujours plus présentes dans nos réflexions et actions.

La première : 

Les frères de Joseph ont le sentiment que la justice tombe sur eux.

Leurs actes les rattrapent.

Justice ?

Y a-t-il une justice face aux actes mauvais ?

Intéressant, ce sentiment de justice est gravé en nous parce que nous sommes à l’image de Dieu, d’où la déduction des frères et notamment de

Ruben

Genèse 42. 22

voici que son sang nous est redemandé

Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi

Galates 6. 7-10

7 Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. 

8 Celui qui sème 

  • pour satisfaire sa nature propre récoltera d’elle la ruine, 
  • mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. 

9 Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. 

10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien 

  • envers tous 
  • et en particulier envers nos proches dans la foi.

Notre vie durant

Si nous faisons n’importe quoi au regard de Dieu, il y a de fortes probabilités que cela ait des conséquences durant notre vie.

Mais pas toujours

Mais pas toujours, certains traversent la vie avec méchanceté et ne sont jamais inquiétés de leur vivant.

L’Ecclésiaste constate :

Ecclésiaste 7. 15

J’ai tout vu pendant ma vie sans consistance: 

  • un juste mourir du fait de sa justice 
  • et un méchant prolonger son existence par sa méchanceté

Justice finale

En revanche, ce que nous disent les versets de l’épître aux Galates, c’est qu’il y aura une justice finale.

Cela nous engage à faire ce qui est bien maintenant envers tous,  particulièrement envers les frères et soeurs dans la foi.

Nos actes présents ont une portée éternelle.

Relation de cause à effet, remise en question

Après que, suite à des choses que nous avons vécues, nous faisons une relation de cause à effet comme viennent de le faire les frères de Joseph, c’est le travail de conscience et certainement de l’Esprit de Dieu qui la réveille.

En revanche, je note que c’est en eux qu’ils ont fait se travail.

Ce n’est pas quelqu’un d’extérieur, c’est délicat et en général, il faut s’abstenir, de l’indiquer dans la vie des autres.

La deuxième rejoint le titre accrocheur de ce moment :

Des initiatives qui révèlent le coeur

La lignée de Jacob sauvée de la famine

Dieu permet par l’entremise de Joseph de sauver la lignée de Jacob qui n’est pas en Egypte. 

Pas 

  • parce qu’il est le préféré, 
  • le chouchou de Dieu. 

Bien plus, par la lignée de Jacob, Dieu a le projet de sauver éternellement l’humanité de la famine spirituelle ; la lignée de Jacob arrive à Jésus.

Mais cette lignée a de nombreux fils : 12 !

Et le texte d’aujourd’hui est fait nommément de 5 :

  • Joseph
  • Ruben
  • Simon
  • Benjamin
  • Juda.

Arrêtons nous sur Ruben.

Episode 1

Ruben est le fils aîné de Jacob.

Dieu a fait des promesses à Jacob.

Le fils aîné est promis à être logiquement l’héritier  de ces promesses.

Cependant, Léa, la mère de Ruben n’est pas l’épouse aimée et attendue de Jacob, c’est Rachel.

Quand, enfin, Jacob a enfin un garçon (Joseph) avec la femme qu’il aime, Rachel, Ruben a eu très certainement peur de ne plus être héritier. Il y avait un concurrent… Alors Ruben prend une initiative pour asseoir son autorité de chef de clan, celle de coucher avec l’une des concubines de son Père, Bilha,  en l’absence de son père.

Genèse 35

21 Israël partit et dressa sa tente après Migdal-Eder. 22 Pendant qu’Israël résidait dans cette région, Ruben alla coucher avec Bilha, la concubine de son père, et Israël l’apprit.

Pour cette initiative, il n’aura pas les bénédictions qui lui revenaient…

Episode 2

Lui qui pensait être le chef de clan, se fait déborder par ses frères et c’est Juda qu’ils écoutent (certes pour un méfait à cette époque là).

Genèse 37. 26-30

26 Juda dit alors à ses frères: «Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? 27 Venez, vendons-le aux Ismaélites et ne portons pas la main sur lui, car il est notre frère, il est de notre chair.» Ses frères l’écoutèrent. 28Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph de la citerne, et ils le vendirent pour 20 pièces d’argent aux Ismaélites qui l’emmenèrent en Egypte.

29 Lorsque Ruben revint à la citerne, il constata que Joseph n’y était plus. Il déchira ses vêtements, 30 retourna vers ses frères et dit: 

«Il n’est plus là! Et moi, où puis-je aller?»

Episode 3

Nous avons lu tout à l’heure que Ruben essaie de convaincre Jacob de le laisser partir en Egypte avec Benjamin, il n’y va pas de main morte, parce qu’il met dans la balance la vie de ses deux enfants :

Genèse chapitre 42

37 Ruben dit à son père: 

«Si je ne te ramène pas Benjamin, tu pourras faire mourir mes deux fils. Confie-le-moi et je te le ramènerai.»

Plus l’envie de « régner » que de servir

Ces trois initiatives révèlent son égoïsme, son envie d’être un chef pour son propre compte.

Lui, pas Joseph

Le fait que Joseph soit vendu en esclave est un problème pour lui. 

Mais il n’a pas l’air d’être écrasé par ce qui arrive à son frère Joseph.

30 retourna vers ses frères et dit: 

«Il n’est plus là! Et moi, où puis-je aller?»

Genèse 37. 30

Ses enfants, pas lui

La garantie du retour de Benjamin est sur la vie de ses enfants, pas la sienne.

Juda s’implique

A contrario, Juda, qui obtient gain de cause, se met, lui, comme redevable si Benjamin ne revenait pas !

Différence entre berge et mercenaire

Vous vous souvenez de la dernière fois, en Jean 10, il y avait deux types de personnes différentes pour s’occuper du troupeau :

  • un qui met en jeu sa vie pour son troupeau (le Bon Berger) ;
  • un qui sauve sa vie, s’il y a un problème (le salarié ou le mercenaire).

Promesse faite à Abraham

La promesse de Dieu faite aux patriarches, en particulier à Abraham : que toutes les nations seront bénies dans sa postérité. 

Toutes les nations de la terre seront bénies en ta descendance,

Genèse 22. 18 

Des personnes de ce caractère aux carrefours de l’histoire de la révélation

Ça doit passer par quelqu’un qui révèle le caractère de Dieu, pas par quelqu’un qui la joue solo…

Juda sera celui qui sera le prolongement des promesses que Dieu a faites à Jacob.

On aura la même chose avec la famille d’Isaï et le choix de David. À un autre carrefour de l’histoire de la révélation avec la royauté.

Cohérence

C’est merveilleux d’observer la cohérence du plan de salut en Jésus, dès le début.

Jésus donnera sa vie pour l’humanité !

Un sauvetage plus grand

Tout a l’heure, nous étions émerveillés de la providence de Dieu qui, par Joseph, avait prévu le sauvetage de milliers de personnes, dont la famille de Jacob.Bien plus, Dieu veillait déjà sur la réalisation d’un plan de sauvetage éternel, pour bien plus de personnes : par Christ !!!

Passage Biblique

Genèse 42 / Bible Segond21

1. Voyant qu'il y avait du blé en Egypte, Jacob dit à ses fils: «Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres?»
2. Il ajouta: «J'ai appris qu'il y avait du blé en Egypte. Descendez-y pour nous en acheter afin que nous restions en vie et ne mourions pas.»
3. Dix frères de Joseph descendirent en Egypte pour acheter du blé.
4. Jacob n'envoya pas avec eux Benjamin, le frère de Joseph, car il avait peur qu'il ne lui arrive un malheur.
5. Les fils d'Israël se joignirent à d'autres arrivants pour acheter du blé, car la famine régnait dans le pays de Canaan.
6. Quant à Joseph, il exerçait le pouvoir sur le pays. C'était lui qui vendait du blé à toute la population du pays. Les frères de Joseph vinrent et se prosternèrent devant lui le visage contre terre.
7. Quand Joseph vit ses frères, il les reconnut, mais il se comporta en étranger vis-à-vis d'eux. Il leur parla durement et leur dit: «D'où venez-vous?» Ils répondirent: «Du pays de Canaan, pour acheter des vivres.»
8. Si Joseph reconnut ses frères, eux ne le reconnurent pas.
9. Joseph se souvint des rêves qu'il avait eus à leur sujet et leur dit: «Vous êtes des espions. C'est pour examiner les points faibles du pays que vous êtes venus.»
10. Ils lui répondirent: «Non, seigneur, tes serviteurs sont venus pour acheter du blé.
11. Nous sommes tous les fils d'un même homme. Nous sommes sincères! Nous tes serviteurs, nous ne sommes pas des espions.»
12. Il leur dit: «Pas du tout, c'est pour examiner les points faibles du pays que vous êtes venus.»
13. Ils répondirent: «Nous tes serviteurs, nous étions douze frères, fils du même homme dans le pays de Canaan. Le plus jeune est aujourd'hui avec notre père et il y en a un qui n'est plus là.»
14. Joseph leur dit: «C'est ce que je viens de vous dire: vous êtes des espions.
15. Voici comment votre sincérité sera vérifiée: par la vie du pharaon, vous ne sortirez pas d'ici avant que votre jeune frère ne soit venu.
16. Envoyez l'un de vous chercher votre frère pendant que vous, vous resterez prisonniers. Vos affirmations seront ainsi vérifiées et je saurai si la vérité est de votre côté. Sinon, par la vie du pharaon, c'est que vous êtes des espions.»
17. Puis il les mit trois jours en prison ensemble.
18. Le troisième jour, Joseph leur dit: «Faites ce que je vous dis et vous vivrez. Je crains Dieu!
19. Si vous êtes sincères, qu'un seul de vous reste enfermé dans cette prison. Quant aux autres, partez, emportez du blé pour nourrir vos familles.
20. Puis amenez-moi votre jeune frère. Ainsi, vos affirmations seront vérifiées et vous ne mourrez pas.» C'est ce qu'ils firent.
21. Ils se dirent alors l'un à l'autre: «Oui, nous avons été coupables envers notre frère. Nous avons bien vu sa détresse quand il nous demandait grâce, et nous ne l'avons pas écouté. C'est pour cela que cette détresse nous frappe.»
22. Ruben répliqua: «Ne vous disais-je pas de ne pas commettre de faute envers cet enfant? Mais vous n'avez pas écouté, et voici que son sang nous est redemandé.»
23. Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait d'un interprète avec eux.
24. Il s'éloigna d'eux pour pleurer, puis il revint leur parler. Il prit parmi eux Siméon et le fit enchaîner sous leurs yeux.
25. Joseph ordonna qu'on remplisse de blé leurs sacs, qu'on remette l'argent de chacun dans son sac et qu'on leur donne des provisions pour la route, et c'est ce qu'on fit.
26. Quant à eux, ils chargèrent le blé sur leurs ânes et partirent.
27. L'un d'eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, à l'endroit où ils passèrent la nuit, et il vit l'argent à l'entrée du sac.
28. Il dit à ses frères: «On m'a rendu mon argent et le voici dans mon sac.» Alors le coeur leur manqua et ils se dirent l'un à l'autre en tremblant: «Qu'est-ce que Dieu nous a fait?»
29. Une fois vers leur père Jacob dans le pays de Canaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils dirent:
30. «L'homme qui est le seigneur du pays nous a parlé durement et nous a pris pour des espions.
31. Nous lui avons dit: 'Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions.
32. Nous étions douze frères, fils du même père. L'un n'est plus là et le plus jeune est aujourd'hui avec notre père dans le pays de Canaan.'
33. L'homme qui est le seigneur du pays nous a alors dit: 'Voici comment je saurai si vous êtes sincères. Laissez l'un de vos frères avec moi, prenez de quoi nourrir vos familles et repartez,
34. puis amenez-moi votre jeune frère. Je saurai ainsi que vous n'êtes pas des espions, que vous êtes sincères. Je vous rendrai votre frère et vous pourrez librement parcourir le pays.'»
35. Lorsqu'ils vidèrent leurs sacs, ils constatèrent que le paquet d'argent de chacun était dans son sac. Ils virent, eux et leur père, leurs paquets d'argent et ils eurent peur.
36. Leur père Jacob leur dit: «Vous me privez de mes enfants! Joseph n'est plus là, Siméon n'est plus là et vous prendriez Benjamin! C'est sur moi que tout cela retombe.»
37. Ruben dit à son père: «Si je ne te ramène pas Benjamin, tu pourras faire mourir mes deux fils. Confie-le-moi et je te le ramènerai.»
38. Jacob dit: «Mon fils ne descendra pas avec vous, car son frère est mort et il ne reste que lui. S'il lui arrivait un malheur pendant le voyage que vous allez faire, vous feriez descendre avec douleur mes cheveux blancs dans le séjour des morts.»
Genèse 43 / Bible Segond21

1. La famine pesait lourdement sur le pays.
2. Lorsqu'ils eurent fini de manger le blé qu'ils avaient rapporté d'Egypte, Jacob dit à ses fils: «Retournez nous acheter un peu de nourriture.»
3. Juda lui répondit: «Cet homme nous a formellement déclaré: 'Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.'
4. Si donc tu veux bien laisser notre frère partir avec nous, nous descendrons t'acheter de la nourriture.
5. En revanche, si tu ne veux pas le laisser partir, nous ne descendrons pas. En effet, cet homme nous a dit: 'Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.'»
6. Israël dit alors: «Pourquoi avez-vous mal agi envers moi en révélant à cet homme que vous aviez encore un frère?»
7. Ils répondirent: «Cet homme nous a interrogés sur nous et sur notre origine en disant: 'Votre père est-il encore en vie? Avez-vous un frère?' et nous avons répondu à ces questions-là. Pouvions-nous savoir qu'il dirait: 'Faites venir votre frère'?»
8. Juda dit à son père Israël: «Laisse le garçon partir avec moi, pour que nous puissions nous mettre en route. Ainsi nous resterons en vie et ne mourrons pas, ni nous, ni toi ni nos enfants.
9. Je me porte moi-même garant pour lui, c'est à moi que tu le réclameras. Si je ne te le ramène pas et ne te permets pas de le revoir, je serai pour toujours coupable envers toi.
10. En effet, si nous n'avions pas tardé, nous serions déjà deux fois de retour.»
11. Leur père Israël leur dit: «Puisqu'il le faut, faites ceci: prenez dans vos sacs des meilleurs produits du pays pour en apporter en cadeau à cet homme, un peu de baume et un peu de miel, des aromates, de la myrrhe, des pistaches et des amandes.
12. Prenez le double d'argent avec vous et rapportez l'argent qu'on avait mis à l'entrée de vos sacs: peut-être était-ce une erreur.
13. Quant à votre frère, prenez-le! Levez-vous et retournez vers cet homme.
14. Que le Dieu tout-puissant éveille la compassion de cet homme envers vous et qu'il laisse revenir votre autre frère et Benjamin avec vous! De mon côté, si je dois être privé d'enfants, que j'en sois privé!»
15. Ces hommes prirent le cadeau. Ils prirent aussi le double d'argent avec eux, ainsi que Benjamin. Puis ils se levèrent, descendirent en Egypte et se présentèrent devant Joseph.
16. Dès que Joseph vit Benjamin avec eux, il dit à son intendant: «Fais entrer ces hommes dans la maison, tue une bête et prépare un repas, car ils mangeront avec moi à midi.»
17. L'homme se conforma à ses instructions et les conduisit dans la maison de Joseph.
18. Ils eurent peur lorsqu'ils furent conduits à la maison de Joseph et se dirent: «C'est à cause de l'argent remis l'autre fois dans nos sacs qu'on nous emmène. C'est pour se jeter sur nous, se précipiter sur nous. C'est pour nous prendre comme esclaves et s'emparer de nos ânes.»
19. Ils s'approchèrent de l'intendant de Joseph et lui adressèrent la parole à l'entrée de la maison.
20. Ils dirent: «Pardon, seigneur, nous sommes déjà descendus une fois pour acheter de la nourriture.
21. Quand nous sommes arrivés à l'endroit où nous devions passer la nuit, nous avons ouvert nos sacs et constaté que l'argent de chacun était à l'entrée de son sac, notre poids exact d'argent. Nous le rapportons avec nous.
22. Nous avons amené une autre somme d'argent pour acheter de la nourriture. Nous ne savons pas qui avait mis notre argent dans nos sacs.»
23. L'intendant répondit: «Soyez tranquilles! N'ayez pas peur: c'est votre Dieu, le Dieu de votre père, qui vous a donné un trésor dans vos sacs. Votre argent m'était bien parvenu.» Puis il leur amena Siméon
24. et les fit entrer dans la maison de Joseph. Il leur donna de l'eau pour qu'ils puissent se laver les pieds; il donna aussi du fourrage à leurs ânes.
25. Ils préparèrent leur cadeau en attendant que Joseph vienne à midi, car on les avait informés qu'ils mangeraient chez lui.
26. Quand Joseph fut arrivé à la maison, ils lui offrirent le cadeau qu'ils avaient apporté et se prosternèrent jusqu'à terre devant lui.
27. Il leur demanda comment ils allaient et dit: «Votre vieux père, dont vous aviez parlé, est-il en bonne santé? Est-il encore en vie?»
28. Ils répondirent: «Ton serviteur, notre père, est en bonne santé; il est encore en vie.» Puis ils s'inclinèrent et se prosternèrent.
29. Joseph leva les yeux et jeta un regard sur son frère Benjamin, le fils de sa mère. Il demanda: «Est-ce votre jeune frère, celui dont vous m'aviez parlé?» Et il ajouta: «Que Dieu te fasse grâce, mon fils!»
30. Il était profondément ému à la vue de son frère et avait besoin de pleurer. Il entra précipitamment dans une chambre et y pleura.
31. Après s'être lavé le visage, il en sortit. Retenant son émotion, il ordonna qu'on serve à manger.
32. On servit séparément Joseph et ses frères. Les Egyptiens qui mangeaient avec lui furent aussi servis séparément, car les Egyptiens ne pouvaient pas manger avec les Hébreux: c'est une pratique abominable à leurs yeux.
33. Les frères de Joseph s'assirent en sa présence, de l'aîné au plus jeune en fonction de leur âge. Ils se regardaient les uns les autres avec étonnement.
34. Joseph leur fit porter des plats qui étaient devant lui et Benjamin en eut cinq fois plus que les autres. Ils burent tout leur soûl avec lui.

Versets clefs 

Genèse 41. 34

Que le pharaon établisse des commissaires sur le pays pour prélever un cinquième des récoltes de l’Egypte pendant les sept années d’abondance. 

Genèse 41. 49

Joseph amassa du blé comme le sable de la mer: en quantité si considérable que l’on cessa de compter parce qu’il n’y avait plus de nombre.

Genèse 37. 5

Joseph fit un rêve, et il le raconta à ses frères qui le détestèrent encore plus. Il leur dit: «Ecoutez donc le rêve que j’ai fait! 

Nous étions en train d’attacher des gerbes au milieu des champs, et voici que ma gerbe s’est dressée et est même restée debout. Vos gerbes l’ont alors entourée et se sont prosternées devant elle.» 

Ses frères lui dirent: 

«Est-ce que tu vas vraiment régner sur nous? Est-ce que tu vas nous gouverner?» 

Ils le détestèrent encore plus à cause de ses rêves et de ses paroles.

Esaïe 41: 8-10

Mais toi, Israël, tu es mon serviteur. 

Jacob, tu es celui que j’ai choisi, le descendant de mon ami Abraham. 

Je t’ai pris aux extrémités de la terre, 

je t’ai appelé d’une région lointaine et t’ai dit: 

«Tu es mon serviteur.» 

Je t’ai choisi et ne te rejette pas. 

N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. 

Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. 

Je te fortifie, 

je viens à ton secours, 

je te soutiens par ma main droite, la main de la justice. 

Colossiens 1. 17-18

Tout a été créé par lui et pour lui. 

Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. 

Il est la tête du corps qu’est l’Eglise;

Genèse 42. 22

voici que son sang nous est redemandé

Galates 6. 7-10

Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. 

Celui qui sème 

  • pour satisfaire sa nature propre récoltera d’elle la ruine, 
  • mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. 

Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. 

Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien 

  • envers tous 
  • et en particulier envers nos proches dans la foi.

Ecclésiaste 7. 15

J’ai tout vu pendant ma vie sans consistance: 

  • un juste mourir du fait de sa justice 
  • et un méchant prolonger son existence par sa méchanceté

Genèse 35

Israël partit et dressa sa tente après Migdal-Eder. Pendant qu’Israël résidait dans cette région, Ruben alla coucher avec Bilha, la concubine de son père, et Israël l’apprit.

Genèse 37. 26-30

Juda dit alors à ses frères: «Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? Venez, vendons-le aux Ismaélites et ne portons pas la main sur lui, car il est notre frère, il est de notre chair.» Ses frères l’écoutèrent. Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph de la citerne, et ils le vendirent pour 20 pièces d’argent aux Ismaélites qui l’emmenèrent en Egypte.

Lorsque Ruben revint à la citerne, il constata que Joseph n’y était plus. Il déchira ses vêtements, retourna vers ses frères et dit: 

«Il n’est plus là! Et moi, où puis-je aller?»

Genèse chapitre 42. 37

Ruben dit à son père: 

«Si je ne te ramène pas Benjamin, tu pourras faire mourir mes deux fils. Confie-le-moi et je te le ramènerai.»

Genèse 37. 30

retourna vers ses frères et dit: 

«Il n’est plus là! Et moi, où puis-je aller?»

Genèse 22. 18

Toutes les nations de la terre seront bénies en ta descendance,

Mots clefs

  • Famine
  • Joseph
  • Juda
  • Blé
  • Dix frères de Joseph
  • Jacob
  • Benjamin
  • Siméon
  • Espion 
  • Léa 
  • Rachel
  • Coupable
  • Détresse 
  • Pleurer
  • Argent 
  • Seigneur 
  • Prosterner
  • Justice 
  • Mauvais actes
  • Nos décisions
  • Nos actes
  • Notre coeur
  • Coucher
  • Bilha 
  • Concubine
  • Egoïsme
  • Coeur de Dieu

Liens Connexes

Prédication donnée à:

l’église AB Renens-Lausanne:

Rue du Lac 33B
1020 Renens
(Prilly,Lausanne Ouest)

Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Renens-Lausanne.

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 et la Bible Segond sont disponible en format Podcast . Cette prédication fait partie d’une série sur le thème Les Josephs de la Bible.